CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en débat
Après la fin du monde que nous connaissons ...
Un peu de repos et de recul après 10 ans non-stop !

C’est le début du monde que nous voulons maintenant ...

Maintenant : tenant en main le monde !
Prochaine publication le 5 Février 2013

samedi 19 janvier 2013
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Le 21 Décembre 2012 n’était pas le Jour J de la fin du monde. Rien de visible à première vue, mais comme "l’essentiel est invisible pour les yeux (et que) l’on ne voit bien qu’avec le coeur". ... Que nous dit notre coeur ? Nous qui depuis 7 ans sélectionnons chaque jour l’essentiel à savoir de l’actualité du développement durable pour comprendre et agir en acteur du changement ...

Combien de rapports de toutes les ONG et organismes d’intérêt collectif et/ou sans but lucratif pour confirmer les hypothèses du GIEC ou les scénarios de "Halte à la Croissance" publié en 1970 ?

La fin du monde que nous connaissons a déjà été annoncée et scientifiquement prévue depuis plus de 40 ans ! Pas le 21/12/2012 mais au plus tard d’ici à 2100.
Liée au changement climatique, à l’effondrement de la biodiversité, à la sur-consommation des ressources naturelles non renouvelables, à la pollution de nos ressources vitales comme l’eau, l’air et la nourriture ...

C’est ce constat qui a lancé le protocole de Kyoto, les grandes conférences internationales sur le climat ou la biodiversité. C’est pour éviter cela que la RSE et l’Agenda 21 ont été intégrés dans les entreprises comme dans les collectivités.

La conjugaison des crises économiques, sociales et écologiques montrent les limites des actions engagées par le public comme le privé pour un "développement durable" qui soit soutenable, équitable et responsable ...

"Maintenant, tenant en main le monde" comme l’explique Michel Serres dans "Petite Poucette", il appartient à chacun d’entre nous de contribuer à construire le monde que nous voulons ... et CDURABLE.info s’ouvre à la coopération d’intérêt collectif.

Avant de lancer cet ambitieuse transformation en Société Coopérative d’Intérêt Collectif, réunissant toutes les parties prenantes d’un développement réellement durable, c’est-à-dire humainement désirable, économiquement viable et écologiquement responsable, nous nous accordons 15 jours de repos après plus de 10 ans sans vacances ... Prochaine publication le 5 février 2013



Plus de 40 ans déjà que l’humanité, représentée à l’Organisation des Nations Unies, a conscience des limites de la Terre sur laquelle elle se développe à une vitesse exponentielle ... Déjà 7 milliards d’être humains sur la Planète, bientôt 9 Milliards ou 3 fois plus qu’il y a 40 ans !

Combien de millions de tonnes de ressources naturelles (bois, charbon, gaz, pétrole, eau, fruits, légumes, poisson, viande, minerais, ... ) dont certaines sont non renouvelables, allons-nous pouvoir continuer à extraire, produire et transformer puis jeter chaque jour ?

Combien de temps allons-nous continuer à courir aveuglément après une croissance sans limite, à refuser de prendre en compte les signes avérés d’alerte à la pollution, l’érosion des sols, la disparition des espèces, la raréfaction des ressources ... ?

Est-il possible d’accepter la décroissance de tous nos modes irresponsables et non durables de production et de consommation pour développer la croissance de toutes les alternatives et solutions indispensables au changement de paradigme ?

- Egalité des droits pour tous : accès à l’eau potable, à une alimentation saine, bio et locale, aux énergies renouvelables, aux ressources naturelles, à l’éducation pour la santé du corps et de l’esprit ...

- Equité dans l’intérêt général : emploi, logement, transport et pouvoir d’achat sont liés pour dynamiser une économie réelle, locale, solidaire et non-spéculative, avec des services publics de proximité ...

- Responsabilité envers les générations futures : respect de l’environnement naturel qui nous fournit "gratuitement" toutes les ressources vitales et tous les services éco-systémiques dont nous avons besoin et adaptation de nos modes de vie aux limites naturelles de notre habitat commun, la Terre.

 Les limites à la croissance

40 ans après le Rapport du Club de Rome
Les Limites à la croissance (dans un monde fini)
Enfin en français la dernière version du Rapport Meadows

JPEG - 7.2 ko
Limites à la croissance

En 1972, quatre jeunes scientifiques du MIT (Massachussets Institute of Technologie) rédigent à la demande du Club de Rome un rapport qu’ils intitulent The Limits to Growth. Celui-ci va choquer le monde et devenir un best-seller international. Pour la première fois, leur recherche établit les conséquences dramatiques sur le plan écologique d’une croissance économique et démographique exponentielle dans un monde fini.

- Les limites à la croissance

Nous avons sélectionné ci-après quelques informations récentes sélectionnées et diffusées sur CDURABLE.info pour actualiser nos connaissances sur l’état de la Planète et de sa biodiversité, dont l’être humain.

 Rapports et état des connaissances

Bilan 2012 par l’ONU : il est temps de construire l’Avenir que nous voulons !

Bilan du Réseau Action Climat sur la Conférence de Doha sur le changement climatique - Décembre 2012

- COP18#DOHA : qu’attendre de la Conférence Climat de Doha ?

- La conférence de Doha renforce la crise climatique

Bilan des ONG sur la Conférence des Nations Unies sur le développement durable - juin 2012

- Rio + 20 : ce qu’il faut retenir de ce sommet de la Terre "brûlée"

50e Rapport annuel sur la situation des droits humains dans le monde

- Rapport Amnesty International 2012 : c’est la rue qui gouverne

Rainforest Alliance protège la planète depuis 25 ans

- Nouveau Rapport : Protéger Notre Planète - Re-Penser les Pratiques Commerciales et les Pratiques d’Utilisation des Sols - 25 ans d’Impacts

WWF : Sept milliards de demandes, une seule planète

- Pesticides : arme de destruction massive contre la biodiversité

- Rapport Planète Vivante 2012 du WWF : la santé de notre planète est dans le rouge

Sommet des Nations Unies sur le Climat - Décembre 2011

- Durban : reculer pour mieux sauter ? Les ONG et Syndicats rappellent les enjeux et l’urgence d’une mobilisation citoyenne

Rapport ONU - Juillet 2011.

- Climat : une révolution industrielle nécessaire pour éviter une catastrophe

Rapport du GIEC - Mai 2011

- Dernier rapport du GIEC : confirmation du potentiel des énergies renouvelables

Changement climatique

- Le changement climatique est apparent dans toute l’Europe
Le rapport de l’Agence européenne pour l’environnement "Changement climatique, impacts et vulnérabilité en Europe 2012" confirme le besoin urgent de s’adapter

- Rapport du PNUE sur l’écart entre les besoins et les perspectives de réduction des émissions pour atteindre l’objectif des 2°C
Les trajectoires jusqu’à 2020 pour une réduction supplémentaire afin de mettre le monde sur la bonne voie

- Rechercher toute l’info qui vous intéresse disponible sur CDURABLE.info

 RSE /AGENDA 21

- Compte rendu : Congrès des CCI sur la RSE : L’entreprise de demain sera responsable ou ne sera pas

- FICHE PRATIQUE CGPME : La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

- Rapports développement durable 2011 des adhérents du Comité 21 - Spécial Reporting entreprises et collectivités : de l’information à l’aide à la décision

- Spécial Agenda 21 : perspectives et bilan - Exemples de ses adhérents, écoles, villes, départements et régions, pour favoriser un développement territorial durable

- Le développement durable en action : Spécial Agenda 21

- L’agenda 21 : outil de la cohésion des territoires

- Rapport développement durable de la Sécurité sociale : Responsables au quotidien

- Agenda 21 et participation : la voix de tous sur la voie de l’intérêt général
Cahier n°6 - Observatoire national des agendas 21 locaux - oct. 2012

- Agenda 21 scolaires
- Les indicateurs clés de la RSE et du développement durable : l’ISO 26000 au coeur de l’économie coopérative

- Rechercher toute l’info qui vous intéresse disponible sur CDURABLE.info

 Crises économique, sociale et écologique

- Vers une sortie de crises ? Nicolas Hulot veut remettre l’écologie au cœur des débats politiques

- Sondage Harris Interactive pour la Fondation Nicolas Hulot : De plus en plus de Français font le lien entre crise écologique et crise économique

- Green Forum 2012 : quelle relance écologique pour l’économie européenne ? La synthèse des débats et un nouvel Appel de Paris pour une Europe plus soutenable

- Enquête 2011 - Les Français et la consommation durable : envie d’autrement

- Rechercher toute l’info qui vous intéresse disponible sur CDURABLE.info

 Changer pour construire le monde que nous voulons

- Global Conférence 2012 : Âge de la co-construction ou triomphe de la compétition ?

- Et si on changeait tout : 60 initiatives et propositions pour changer le monde

- Feuille de route pour la transition écologique : Mesures d’urgence, chantiers prioritaires, méthode et calendrier de travail

- La Conférence environnementale des 14 et 15 Septembre : mise en oeuvre de la feuille de route ! Tableau de bord, propositions, bilan et réactions des parties prenantes

- Appel pour une reprise en main démocratique du système financier

- Rio+20 : pourquoi les ONG refusent l’économie verte - La nature est un bien commun, pas une marchandise.

- Rechercher toute l’info qui vous intéresse disponible sur CDURABLE.info

 Maintenant tenant en main le monde !

Petite Poucette
- Michel Serres

Certains l’appellent la génération Y. Plus inspiré, tel un grand-père bienveillant, Michel Serres la nomme « Petite Poucette », parce qu’elle utilise ses pouces pour envoyer des SMS... Les représentants de cette génération mutante sont nés avec les nouvelles technologies - ils sont « digital natives » -, grosso modo entre 1981 et 1999 (1) . « Ils n’habitent plus le même espace » : « Par téléphone cellulaire, ils accèdent à toutes personnes ; par GPS, en tous lieux ; par la Toile, à tout le savoir : ils hantent donc un espace topologique de voisinages, alors que nous vivions dans un espace métrique, référé par les distances », analyse le philosophe dans Petite Poucette, son essai né d’un discours prononcé à l’Académie française en 2011. En académicien, Serres constate que, d’une édition à l’autre, leur dictionnaire compte un différentiel d’environ quatre mille mots ; il sera de trente-cinq mille d’ici à la prochaine... Chapeau bas devant « l’intelligence inventive » déployée par tous ces Petit Poucet face aux bouleversements du monde, à l’effondrement des anciennes hiérarchies. Loin de lorgner vers le passé, le penseur octogénaire sait, lui aussi, voyager au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau.
Le 21/04/2012 - Juliette Cerf - Telerama n° 3249

- Vive la corévolution ! Pour une société collaborative

- Un million de révolutions tranquilles : comment les citoyens changent le monde - "Un autre monde existe, il est dans celui-ci". Paul Eluard

- Réjouissons-nous ! La Révolution de la Vie

- Kaizen, pour une révolution pas à pas. Le magazine d’une nouvelle société déjà en marche

- Le Plan ESSE pour une Economie Sociale Solidaire et Ecologique

- Rechercher toute l’info qui vous intéresse disponible sur CDURABLE.info

 Webmédia Coopératif d’intérêt collectif

Appel de CDURABLE.info pour une coopération d’intérêt collectif
Parce que le temps de la coopération, c’est maintenant !

PNG - 22.6 ko
CDURABLE.info 1er webmédia coopératif d’intérêt collectif !

Depuis 7 ans, CDURABLE.info sélectionne l’essentiel de l’actualité des acteurs du développement durable pour aider ses 7 millions de visiteurs depuis 2005 à comprendre comment agir ensemble ... (é)changer pour un monde durable !

Si l’humain est le coeur d’un développement écologique et durable, sa capacité à servir l’intérêt général, à protéger le bien commun et à défendre les droits universels n’est possible que par la coopération et la participation de toutes les parties prenantes.

Médias, ONG et Acteurs du secteur Public et Privé sont interdépendants les uns des autres : sources légitimes d’information, solutions éco-responsables, bonnes pratiques, témoignages, outils et guides pour l’action ... Tout est là !

CDURABLE.info propose de se transformer en webmédia coopératif d’intérêt collectif parce que le temps de la coopération est venu et que l’union fait la force ... Une structure participative avec une place pour vous et tous les autres acteurs légitimes d’un développement durable.

- Lire la suite

 Penser Global et Agir Local

 Un projet initié par les animateurs de CDURABLE.info

Ma Coop La Vie au Vert

Maintenir le commerce de proximité en zone rurale en créant de l’emploi solidaire, c’est du développement local durable

MA COOP La Vie au Vert
Pour redonner à l’épicerie, fermée en décembre 2011, sa véritable place de cœur de village, au service des habitants et de l’économie locale, un collectif d’habitants a décidé de créer une Association à but non lucratif « Ma Coop La Vie au Vert » enregistrée le 13 février 2012 à la sous-préfecture de Florac sous le numéro W482001403. Cette association a notamment pour objet d’informer, sensibiliser et mobiliser les habitants de la commune pour que « chacun joue le jeu » de la coopération locale pour une alimentation durable : bio, équitable, locale, responsable et solidaire, parce que « nos emplettes sont nos emplois » et que le développement durable se traduit par des actions concrètes à l’échelle locale.

Ouverte 7 / 7 jours depuis la mi-Juin, l’Epicerie de l’Association Ma Coop La Vie au Vert a déjà permis de créer 6 emplois à temps partiel, d’obtenir 103 adhésions de foyers d’habitants et de réaliser plus de 60.000 € de chiffre d’affaires en 4 mois !

Depuis le 1er Novembre 2012, Ma Coop a officiellement repris la Boulangerie ...SUITE

 21/12/2012 : Rien à voir pour la fin du monde ?

21 Décembre 2012 : prophète, dis-moi quelle est ta fin du monde ?

euronewsA chaque prophète, à chaque civilisation sa fin du monde. Petit panorama de ceux qui ont prévu celle-ci en 2012, le 21 décembre… ou pas. Histoire de ne pas aborder ce jour sans savoir qui, de Nostradamus, les Mayas, le Web Bot ou encore la Sibylle de Cumes, avait peut-être, un peu, beaucoup ou pas du tout -entrevu la vérité.

Nostradamus : autant de versions que de lecteurs

Nostradamus n’a jamais annoncé clairement la fin du monde pour le 21 décembre 2012. Seules des interprétations de ses propos entretiennent la confusion. La dernière en date vient de cet « étudiant » qui prétend que le Gangnam Style, cette vidéo la plus vue de l’histoire de YouTube, annonce la fin du monde telle que prédite par Nostradamus, en reprenant ces vers du prétendu prophète : « Du matin calme la fin viendra, une fois le nombre de cercles alignés à neuf sera, le cheval qui dansera ». Vous ne saisissez pas le rapport ? Il est pourtant clair :

JPEG - 146.3 ko

Matin calme : Corée
Cheval qui danse : chorégraphie du Gangnam Style
Neuf cercles alignés : les neuf « 0 » du milliard de vues sur YouTube.

Imparable. A ceci près qu’on ne trouve trace nulle part de ces vers, et pour cause : ils n’existent pas ! C’est un vidéaste blogueur, Simon Gosselin, qui affirme avoir tout inventé dans un article du Point paru le 20 décembre 2012 : “C‘était il y a trois semaines, j’étais avec un ami quand la vidéo de Psy est devenue la plus populaire au monde. On s’est dit que c‘était le signe que la fin du monde approchait et on a inventé la prophétie” ! Psy, chevalier de l’Apocalypse ? Non, juste un gros canular.

Il existe par ailleurs autant d’interprétations des prophéties de Nostradamus qu’il existe de spécialistes de cet apothicaire du seizième siècle. D’après Jean-Charles de Fontbrune, spécialiste de Nostradamus et auteur de « Nostradamus l’avait prédit », le prédicateur prévoit la paix universelle dans le monde pour 2025. Admettons. Mais si la fin du monde est prévue pour 2012, comment la paix universelle peut-elle intervenir treize ans après ?

JPEG - 11.4 ko

D’autres soutiennent qu’un livre « découvert » en 1994 et attribué à Nostradamus annonce la fin du monde. Certains experts croient en effet y voir une série de sept images particulières, dans ce livre qui en contient près de 80, qui montrent « une chronologie de la crise qui surviendra en 2012 ». Sur l’une de ces images, on peut voir trois croissants de lune disposés en triangle. Un des « experts » s‘étonne du fait qu’il y aura justement trois « éclipses » en 2012 : une éclipse du Soleil par la Lune, le transit de Vénus, l‘« éclipse » du centre de la Voie lactée.
Imparable, on vous dit. Que les sceptiques ne viennent pas se plaindre. D’une parce que Nostradamus les avait prévenus, de deux parce que de toute façon, il n’y aura plus personne pour les entendre.

Les Mayas : La fin d’un cycle, pas la fin du monde

JPEG - 70.4 ko
« Pierre du Soleil » qui est en fait… un calendrier aztèque ne contenant aucune référence au 21 décembre 2012

Le calendrier Maya s’arrête le 21 décembre 2012. C’est de ce constat que partent toutes les spéculations autour d’une prétendue fin du monde. Pourtant, cette affirmation est fausse . Le calendrier Maya est fondé sur la notion de cycles successifs et récurrents. Parmi ces cycles, les « baktun ». Ils durent 144 000 jours, soit un peu plus de 394 ans. Le 21 décembre 2012 marque la fin du treizième « baktun » dans le calendrier Maya. Certainement pas la fin du monde. Si le treizième s’achève à la fin de l’année, on peut en déduire qu’auparavant, douze autres se sont achevés sans que notre monde s’écroule. La fin du douzième « baktun » aurait d’ailleurs été l’occasion de nombreuses célébrations. Le 21 décembre 2012 marque donc, dans le calendrier Maya, tout autant la fin du treizième « baktun » que le début du quatorzième. Des inscriptions mayas mentionnent d’ailleurs occasionnellement des événements ou des commémorations qui auront lieu bien après la fin du 13e baktun.

Déjà en 2010, Jose Huchim, archéologue de l’Institut national d’Anthropologie et d’Histoire (Inah) de Mexico et lui-même Maya, rectifiait auprès de l’AFP : « Dans la manière de penser des Mayas, c’est seulement une période cyclique qui prend fin, et ils n’ont jamais envisagé cela comme une date catastrophique. On donne une autre signification à la vision que nous, Mayas, avons de cette transition ».

Fin du Monde 2012 : la perspective Maya

JPEG - 168.6 ko
Fin du Monde 2012 : la perspective Maya

Cette prédiction qui fait tant couler d’encre nous vient de l’interprétation croisée des quelques calendriers mayas rescapés des conquistadores. Selon ces calendriers, et d’après le calcul de certains chercheurs, un « grand cycle » maya s’étend sur 1 872 000 jours, c’est-à-dire plus de 5000 ans. Il se trouve que cette année, le 21 décembre marque la fin d’un tel « grand cycle »… Et le commencement d’un nouveau.

Des chercheurs du CNRS ont étudié de près la question, et affirment avec la plus grande certitude que les mayas étaient plus des « astrologues que des astronomes ».
« Ils étudiaient la répercussion du mouvement des planètes sur la vie des hommes,  » explique Jean-Michel Hoppan, épigraphiste, dans une vidéo réalisée par le Centre National de Recherche Scientifique. Par ailleurs, d’autres chercheurs ont établi que la date de fin de cycle ne serait en fait que dans 208 ans. Noël 2012 est donc sain et sauf.


Les Mayas, le calendrier et le 21-12-2012 par CNRS

Le Web Bot : Le logiciel qui prédit la fin du monde

Un logiciel qui voit le futur. C’est ainsi qu’est présenté l’énigmatique « Web Bot ». Évidemment, dans les faits, c’est un peu plus compliqué que ça. Mais qu’importe, puisque, dit-on, le Web Bot a prédit la fin du monde pour le 21 décembre. Alors, hasard ou coïncidence ?

Ni l’un ni l’autre en fait. Le Web Bot a été développé dans les années 1990 pour prévoir les mouvements des marchés boursiers, à partir d’une technologie similaire à celle qu’utilisent les moteurs de recherche vous permettant d’atterrir sur le site d’euronews, ou, qui sait, sur d’autres sites parfois. Mais quand bien même le Web Bot permet d’anticiper les mouvements boursiers, peut-il pour autant lire l’avenir ?

Oui, répondent sans hésiter certains de ses défenseurs. Georges Ure, à l’origine du projet, déclare que le Web Bot avait prédit « un événement capable de changer le monde dans les deux à trois mois suivants juin 2001 ». Cela reste très vague, mais suffit à certains pour conclure que le Web Bot avait prédit les événements du 11 septembre 2001. De là à prévoir les catastrophes naturelles ? Oui, répondent encore certains. Le logiciel aurait prévu le séisme qui a enclenché le tsunami en 2004 et l’ouragan Katrina.

C’est oublier que si ses défenseurs se félicitent du fait que le robot a prédit ces deux événements, c’est sans doute parce qu’il n’a pas prévu tous les autres. Et puis, en partant de ces deux prédictions, comment en conclure que le Web Bot a raison de prévoir la fin du monde pour le 21 décembre ? On ne peut tout simplement pas. Les critiques sont formelles, il n’est pas plus habilité à prédire une catastrophe naturelle que ne le serait un moteur de recherche auquel on peut faire dire ce qu’on veut. Et précisément, nombreuses sont les recherches sur l’apocalypse qui nous attend, ce qui influence le robot.

Le robot qui lit l’avenir est donc pour le moment toujours rangé dans le garage des fantasmes de l’être humain, à côté de la machine à remonter le temps et de l’engin à téléportation.

Article lu 3064 fois

lire aussi :
  • La fin d’un monde, pour ne plus faire comme les Mayas
  • 365 initiatives pour réinventer notre Monde
  • Nitrates : l’intérêt général prévaut sur celui de quelques agriculteurs
  • La (R)évolution des Colibris !
  • Annuaire du PNUE 2013
  • 350.org : quand Internet mobilise 200 000 citoyens dans le monde contre le réchauffement climatique
  • Oceania 21 Meetings : le 1er sommet océanien du développement durable
  • Financer la transition des territoires - Propositions pour les Agendas 21
  • Nouveau référentiel national des métiers des Parcs naturels régionaux de France
  • L’Economie Verte en question
  • Opportunités du changement climatique et développement durable de la France
  • Monnaie virtuelle : le troc nouvelle génération
  • DevHope : le réseau social du développement solidaire et citoyen
  • Le développement durable est-il l’ami ou l’ennemi de la compétitivité des entreprises ?
  • Les Français adeptes des pratiques de consommation collaborative
  • Un commerce vert est un impératif au développement durable
  • Journée mondiale de la biodiversité : les Français prêts à agir selon une étude du CREDOC
  • L’évolution en marche : du Parvis de Notre Dame au Mont Saint Michel
  • CDURABLE.info ralenti le rythme pour préparer sa transition
  • Consommation collaborative :
    entre tradition et modernité
  • Dernier rapport du GIEC : le changement climatique s’accélère
  • MADE IN LOCAL - Emploi, croissance, durabilité : et si la solution était locale ?
  • Miser (vraiment) sur la transition écologique


  • forum

    • C’est le début du monde que nous voulons maintenant ...
      20 janvier 2013, par ddline2020

      Très belles vacances bien méritées pour tous vos travaux de haute qualité !

    • C’est le début du monde que nous voulons maintenant ...
      19 janvier 2013, par SoAnn

      Profitez en bien de ces vacances alors, et merci pour tout encore !!

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9837175

    58 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable