Dans l'actualité :

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...
Sortie nationale le 9 octobre 2013

SUPER TRASH

Un film de Martin ESPOSITO

Pour Marianne, « Super Trash » est le film coup de poing de la rentrée. « Il nous tend le miroir de ce que nous ne voulons voir à aucun prix : les conséquences d’une société où tout est à vendre et dont l’appétit de consommation résume les moyens et la fin. » « Ça n’est pas un film bien pensant du type «yaka-faucon» ! Au contraire ! Voilà un reportage d’une guerre qui se déroule à la porte de nos villes, juste composé des images filmées jour après jour durant quatorze mois par un reporter en immersion dans une méga décharge. Celle de Villeneuve-Loubet. La fable du recyclage et du tri sélectif, qui donne bonne conscience aux bobos écolos y est pulvérisée et nous renvoie tous à nos responsabilités individuelles et collectives.  » Sortie nationale au cinéma le 9 Octobre 2013, SUPER TRASH est un film de Martin ESPOSITO

Teaser

SYNOPSIS

SUPER TRASH
SUPER TRASH
Martin revient sur les lieux de son enfance. Ces lieux sont maintenant ensevelis par une gigantesque décharge à ciel ouvert. Seule sa cabane est toujours là, un ancien abri pour les ouvriers agricoles de lʼépoque, maintenant à la lisière de la décharge. Il décide de sʼy installer et de vivre dans ce monde fait dʼordures et rythmé par le ballet, le va-et-vient incessant des camions et bulldozers qui déchargent et nivellent les déchets. Petit à petit les employés de la décharge se familiarisent avec sa présence et lui révèlent les secrets de cette « zone » : lʼendroit de lʼenfouissement des fûts dʼarsenic, le trajet du lixiviat, ce jus de décharge, ce poison mortel qui sʼécoule à travers une rivière sauvage et foisonnante jusquʼà la mer. Martin, au fil des jours et des mois, va faire son trou dans ce monde invivable jusquʼà sembler aller vers la folie. Il se nourrit des ordures. Il essaye, malgré tout, de recréer un univers vivable au milieu de la valse des camions qui lʼévitent en le frôlant. Le jeune homme ne veut pas se résigner, il essaye de rendre cet univers ludique, humain. Il écrit dans sa cabane son journal, ses pensées. Il se lave dans la rivière chaque jour comme de retour à un monde primaire. Il soigne les animaux prisonniers de cet enfer, il surfe sur la vague géante générée par les détritus. Il est au-delà de la dénonciation, il essaye par ce film, dans un effort désespéré, de faire une métaphore de notre monde loin de la culpabilité. Il ne veut pas accepter cet univers qui lui a été imposé, il veut se lʼapproprier, lʼingérer, le digérer. Jusquʼau jour de la fermeture définitive où il sauvera une dernière mouette de lʼempoisonnement. La décharge fermée, Martin erre dans ce no man’s land, avec sa caméra. Il enterre des oiseaux, traîne parmi les Caterpillar abandonnés comme sʼil ne pouvait se résoudre à quitter cet endroit. Tout est recouvert de terre, mais comme des fantômes, des sacs de plastique sʼéchappent du sol et volent dans le ciel emportés par le vent et qui frappent la caméra.

Bande Annonce

Affiche

Affiche SUPER TRASH
Affiche SUPER TRASH

Martin ESPOSITO

Martin ESPOSITO - SUPER TRASH
Martin ESPOSITO – SUPER TRASH
Télécharger le dossier de présentation du film de Martin ESPOSITO

Décharge de la glacière

Dossier spécial de La grenouille villeneuvoise - Plus jamais ça ! Fermeture de la décharge de La Glacière
Dossier spécial de La grenouille villeneuvoise – Plus jamais ça ! Fermeture de la décharge de La Glacière
– Télécharger le Dossier spécial de La grenouille villeneuvoise Plus jamais ça ! Fermeture de la décharge de La Glacière

 

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication CDURABLE.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en place des systèmes capables de stocker de la chaleur en été pour une utilisation en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures diplômés chaque année. Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, lance une campagne de communication qui...

2 Commentaires

  1. SUPER TRASH : Tournée des décharges françaises avec l’association Greenpride et le CNIID
    Dans le cadre de la sortie en salle du film Super Trash le 9 octobre prochain, une « tournée des décharges françaises » est organisée par les associations Greenpride et le Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid) afin de donner la parole aux collectifs locaux de riverains, alerter le grand public et les représentants politiques des nombreux dysfonctionnements et infractions commises par les exploitants des décharges dans l’indifférence politique la plus totale.

    A chaque étape de la tournée, une projection du film sera organisée et Martin Esposito, réalisateur du film, recueillera un document écrit par les collectifs citoyens locaux synthétisant les problématiques rencontrées, l’objet de leurs inquiétudes et leurs demandes concrètes auprès des pouvoirs publics. Un cahier de doléances et de propositions réunissant tous ces documents sera ensuite remis au Président de la République François Hollande, au Premier ministre Jean-Marc Ayrault et au Ministre de l’écologie Philippe Martin.

    Suite à la première étape de la tournée à Villeneuve-Loubet (06), qui a fait salle comble, puis à Nonant-le-Pin (61) jeudi 19 septembre dernier, le film est diffusé à Bordeaux le jeudi 26 septembre, le 1er octobre à Soissons, le 7 octobre à Rennes, aujourd’hui 8 octobre à Laon et le 14 octobre à Colmar. Pour les décharges de Castries, Claye-Souilly et Saint-Florentin, les dates sont en cours de confirmation.

    « Nous sommes très inquiets des conséquences de la mauvaise exploitation de ces décharges sur la santé des riverains », confient Elise Vertier et Delphine Lévi-Alvarès, représentantes de l’association Greenpride et du Cniid. « Près de la décharge de Septèmes-les-Vallons, au nord de Marseille, 18 polluants ont été retrouvés dans l’air et 35 polluants interdits dans les eaux de ruissellement de la décharge ». En effet, certains exploitants acceptent des produits interdits au mépris de la loi (produits chimiques, pneus, hydrocarbures…). D’autres laissent entrer des camions remplis de déchets d’entreprises qui auraient dû être recyclés en amont.

    « Nous observons de nombreux dysfonctionnements qui devraient alerter les pouvoirs publics, ces derniers restants souvent sourds aux demandes des riverains. A Claye-Souilly, par exemple, les autorités n’ont toujours pas diligenté les analyses demandées par les associations riveraines sur les eaux puisées au cœur de trois décharges et qui alimentent 500 000 foyers! »

    Face à l’accumulation de tels faits, la pétition lancée sur Change.org (www.change.org/supertrash) qui a réuni à ce jour plus de 23 000 signataires, demande que l’exécutif prenne connaissance du film Super Trash, véritable alerte filmée par Martin Esposito, et acte des mesures ambitieuses pour faire de la France un exemple en matière de gestion des déchets. Après une Conférence environnementale placée sous le signe de l’économie circulaire et de la gestion écologique de nos déchets, il serait incompréhensible que les pouvoirs publics restent sourds aux demandes des associations visant à mettre fin au scandale des décharges.