Dans l'actualité :

Adapter la France au changement climatique : nous ne sommes pas prêts !

A l’heure où une nouvelle Assemblée nationale se forme...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people :...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme et une responsabilité quotidienne. Craquer sur une boule de poil adorable ne doit pas faire oublier qu’une relation harmonieuse entre un chien et ses « maitres » se construit et nécessite une éducation. Comme pour les humains, dont les enfants doivent apprendre à vivre en société avec leurs semblables, l’éducation canine est indispensable pour que votre chien apprenne à respecter vos règles et s’épanouisse à vos côtés. Autorité hiérarchique, ‘dressage’ et punitions ou respect mutuel et système de récompenses pour une relation de confiance ?

Jametlene Reskp

Dans un article sur la récompense du chien1, écrit avec les conseils d’esprit Dog, on apprend que l’éducation canine est jugée indispensable par 95% des Français, selon une étude CSA réalisée en 2022.

Qu’est-ce que l’éducation canine ?

Avoir un chien digne de confiance, susceptible de vous accompagner partout où ce n’est pas interdit, capable de rester calme et discret malgré les innombrables sollicitations extérieures auditives, olfactives ou visuelles, nécessite une éducation.

Une éducation qui doit s’initier dès l’arrivée du chiot dans votre foyer. L’avis d’Esprit Dog : « Pour que votre chiot puisse grandir de manière sereine, il faut qu’il sache que vous êtes fiable et qu’il peut vous faire confiance. C’est pour cela que, dès les premiers jours, votre animal doit comprendre ce qu’il a le droit de faire et de ne pas faire« .

Même les chiens adoptés à l’âge adulte peuvent apprendre de nouvelles règles, même si c’est souvent plus long, dès lors qu’ils changent d’environnement.

Le choix de l’éducation canine va dépendre directement de la volonté de ses maîtres. Devra-t’il respecter « assis », « coucher », « pas bouger » ou avoir des comportements compatibles avec votre vie quotidienne : ne pas sauter sur les gens, ne pas aboyer, accepter la solitude ? 

En ville, c’est la marche en laisse et le rappel que votre animal de compagnie devra apprendre en premier lieu. Habituer très tôt votre chien à être en voiture ou dans les transports en commun vous permettra de l’emmener presque partout. 

A la campagne, un chien destiné à vous accompagner à la chasse, en ballade ou libre d’aller et venir à sa guise devra apprendre la propreté et le respect des règles indispensables à sa sécurité et celle des autres vivants, humains et non-humains.

Dans un jardin en zone urbaine ou rurale, votre chien a un besoin essentiel d’interactions avec l’extérieur. Les sorties lui permettent d’être confronté aux autres humains ou animaux, de découvrir des odeurs inconnues, des situations nouvelles. Cette socialisation est capitale pour son équilibre et bien-être, autant que pour celui de ses maitres.

Comment bien éduquer son chien ?

Les chiens sont devenus des membres à part entière de la famille. Attention toutefois à ne pas laisser l’anthropomorphisme l’emporter sur la raison, en élevant votre chien comme un enfant et en lui parlant comme à un bébé.

L’éducation canine réussie demande au maître d’y participer activement, en apprenant à faire preuve de qualités essentielles :

La patience : ne pas vouloir tout tout de suite. L’apprentissage a besoin de temps pour être acquis. 

La bienveillance : la contrainte n’est pas une base éducative Votre chien apprendra de ses « erreurs ». Féliciter un bon comportement produit de meilleurs résultats que punir les mauvais. 

La régularité : les chiens ne peuvent rester attentifs très longtemps. 10 à 15 minutes tous les deux jours seront plus efficaces que deux heures une fois par semaine.

La compréhension : connaître et comprendre son animal est la base d’une bonne éducation. Nos compagnons canins sont très attentifs, ressentent nos émotions, mais ne peuvent pas comprendre le sens d’un mot.

La justesse : féliciter votre compagnon doit suivre impérativement la réalisation de l’action demandée.

La reconnaissance : pour une éducation réussie, basée sur la confiance et le respect, il vous faut reconnaître ses efforts et progrès.

Dressage ou éducation canine ?

Le « dressage » consiste à privilégier la hiérarchie et la domination en ayant recours à la punition. Une méthode d’éducation souvent perçue comme coercitive et dont la connotation est de plus en plus perçue comme négative.

L’éducation positive est une approche venue des pays anglo-saxons, basée sur l’échange, la prise en compte des besoins de l’animal, la récompense des bonnes actions et l’ignorance de celles indésirables.

Elle a pour but de motiver le chien, par le jeu et la récompense. Compliments, félicitations, caresses peuvent être alternés avec des friandises.

Si vous parvenez à être ferme et sans brutalité, verbale ou physique, cohérent et patient, alors votre animal apprendra plus facilement avec l’éducation positive que par la contrainte.

Nyegi

Qui contacter en cas de problème ?

Tous les chiens ne sont pas faciles et certains demandent d’avoir une main de fer dans un gant de velours. Plutôt que commettre des erreurs qui peuvent conduire par la suite à des troubles du comportement, des attitudes gênantes ou des difficultés à vous faire obéir, il est possible de demander conseil aux professionnels, vétérinaires ou comportementalistes.

Il existe une formation pro esprit dog pour devenir un bon éducateur canin.

Récompense ou punition  ?

La friandise est sans doute la récompense que votre compagnon préfère ! A utiliser avec modération sinon il pourrait devenir difficile d’obtenir quoi que ce soit sans y avoir recours. Et question de santé, la parcimonie vous évitera de favoriser sa prise de poids excessive.

Plusieurs modes de récompenses peuvent être utilisés en alternance : les caresses, les compliments, les félicitations. Utilisez l’intonation de votre voix et l’expression de votre visage pour marquer votre reconnaissance.

Concernant la punition liée à un mauvais comportement, elle n’est possible et utile que si vous le prenez sur le fait. Il est inutile et même contreproductif de le réprimander si à votre retour il a mangé une paire de chaussures ou fait ses besoins dans la maison.

Les conseils d’Esprit Dog concernant les 3 punitions à ne jamais faire subir à son chien :

  1. https://www.lepoint.fr/stories/l-avis-d-esprit-dog-sur-la-recompense-du-chien-28-07-2023-2529892_3919.php ↩︎

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...

Canal-U : La plateforme audiovisuelle au service de la science ouverte

La Fondation Maison des sciences de l’homme nous rappelle l'existence...

Adapter la France au changement climatique : nous ne sommes pas prêts !

A l’heure où une nouvelle Assemblée nationale se forme et qu’un nouveau gouvernement se dessine, Oxfam France publie une étude sur les politiques d’adaptation...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people : Modelling Nature Futures” est un article rédigé par Kim et al. en 2023 et publié...

La méthode de la Méthode : concentré de la recherche, de la pensée et de l’œuvre de la vie d’Edgard Morin

En 1977, Edgar Morin publie le premier volume d’une série qui allait devenir l’œuvre maîtresse de sa vie de chercheur, La Méthode, dont la...