Dans l'actualité :

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

21 résolutions pour agir en faveur des zones humides, de l’humanité et de la nature

La 14e conférence des pays signataires de la Convention...

Crise agricole : analyser les vrais problèmes et éviter les fausses solutions …

Revenus agricoles, haires, jachères, ecophyto... : voici une analyse...

Risques climatiques : 80% des Français sont très inquiets et en quête de moyens pour y faire face selon une étude Allianz France-IFOP

Allianz France et l’IFOP ont interrogé les Français afin de connaître leur vécu et leur perception des risques climatiques.
  • 8 Français sur 10 en Hexagone sont inquiets des risques climatiques, deuxième sujet de préoccupation après l’inflation et devant l’insécurité.
  • Seuls 25% des Français en Hexagone se sont renseignés sur le niveau d’exposition de leur logement.
  • Malgré les risques, seuls 24% des Français en Hexagone ont équipé leur logement pour faire face à un évènement climatique de grande ampleur.
  • 89% des Français qui pensent occuper un logement exposé aux risques climatiques, déclarent vouloir rester dans leur région, même si leur habitation est concernée.
photo-7.jpg Des tempêtes qui se succèdent, des vents d’une rare violence, des crues centennales, des records de températures, … les événements climatiques exceptionnels ne cessent de se multiplier en France, comme en Europe et partout dans le monde. Toitures arrachées, maisons inondées, habitants évacués, routes coupées, établissements scolaires fermés, nombreux foyers privés d’eau ou d’électricité, maisons fissurées, nappes phréatiques au plus bas niveau historique…, etc : les habitants des zones concernées doivent faire face à des situations inédites. A l’heure des comptes, des discussions autour du régime CatNat et des grands débats à venir de la COP 28, comment se sentent les Français face aux risques climatiques ?

8 Français sur 10 en Hexagone sont inquiets des risques climatiques

Avec 80% des Français inquiets des risques climatiques en Hexagone, c’est le deuxième sujet de préoccupation des Français, après l’inflation (89%) et devant l’insécurité (77%). Dans les Départements et Régions d’Outre-Mer (DROM), on observe la même hiérarchie des préoccupations qu’en Hexagone avec des scores qui diffèrent : l’inflation (90%), les risques climatiques (71%) et l’insécurité (70%). 78% des Français en Hexagone se sentent plus menacés par la sécheresse et les vagues de chaleur que par les autres risques climatiques (les averses de grêle occupent la deuxième position avec 69%). Les habitants de la région Provence Alpes Côte D’Azur et de la Corse se sentent plus menacés que l’ensemble des Français : ils déclarent être exposés en moyenne à 5,6 risques climatiques contre 4,9 pour l’ensemble des Français. Sans surprise, 81% des répondants dans les DROM sont inquiets des cyclones et des ouragans. En Hexagone, 85% de ceux qui se sentent menacés ou exposés aux risques climatiques déclarent connaître au moins un comportement ou geste à adopter pour faire face au moment où le risque survient. Les comportements et gestes les plus connus sont ceux pour réagir et s’adapter à la sécheresse et aux vagues de chaleur (79%). A contrario, en cas de mouvements de terrain (éboulement, chute de blocs, glissement de terrain, coulées de boues, retrait gonflement des sols argileux), seuls 29% déclarent connaître les comportements et gestes adaptés. 6570a9b88eb4b9ec0507a7f1.pdf

Des Français inquiets mais peu renseignés sur le niveau réel d’exposition de leur logement

En Hexagone, 53% des Français pensent que leur logement est exposé à un risque climatique. Les Français qui habitent en maison ont un ressenti plus important. Par ailleurs, plus les Français se situent au Sud de la Loire et plus le sentiment d’être exposé s’accroît. Globalement, les habitants des régions Provence Alpes Côte d’Azur et de la Corse, Nouvelle Aquitaine et Occitanie ont le sentiment que leur logement est plus exposé (avec respectivement 62%, 59% et 58%). Toutefois, cela relève de la perception car aujourd’hui, seuls 25% des Français en Hexagone déclarent s’être déjà renseignés sur le niveau d’exposition de leur logement aux risques climatiques. Dans les DROM, 63% des répondants pensent que leur logement est exposé à un risque climatique.

Malgré les risques, encore trop peu de prévention

Malgré l’inquiétude des Français quant aux risques climatiques, seuls 24% d’entre eux en Hexagone déclarent avoir équipé leur logement pour faire face à un évènement climatique de grande ampleur. L’expérience des évènements climatiques dans les DROM semble avoir sensibilisé leurs habitants puisque 42% des répondants déclarent avoir équipé leur logement. Finalement, que leur logement soit exposé ou non à un risque climatique, les Français sont attachés à la région dans laquelle ils ont construit leur vie et déclarent préférer y rester même si la zone est menacée. En effet, en dépit du fort taux d’inquiétude face aux évènements climatiques, 89% de ceux qui pensent occuper un logement exposé restent dans leur région parce que c’est là qu’ils travaillent, qu’ils ont leur famille, leurs amis.

Une discordance en matière de choix de logement

Si ¾ des Français déclarent que l’exposition à un risque climatique est un critère de choix important lors de l’achat d’un logement, 41% seulement ont le sentiment d’être bien informés sur ce type de risque au moment de l’emménagement. Par ailleurs, 70% déclarent ne pas savoir si leur contrat d’assurance habitation prévoit une remise en état du logement tel qu’avant la survenue d’un sinistre.

L’assureur, un tiers de confiance pour la prévention des risques climatiques

42% des Français en Hexagone considèrent l’assureur comme légitime pour informer sur la prévention des risques climatiques et les moyens d’y faire face. C’est sur ce sujet que les assureurs sont les plus attendus par les Français. D’ailleurs, ils sont le 3ème acteur le plus légitime après la Mairie et les collectivités locales (70%) et les pouvoirs publics (53%). De façon plus générale, des attentes fortes sont exprimées de la part des Français en Hexagone pour que les assureurs s’engagent dans la lutte contre les risques climatiques : 77% s’expriment en ce sens, quasiment au même niveau que l’Etat (81%) et les collectivités locales (82%). 6571696220efaa6378007a61.pdf « Avec 80% des Français en Hexagone qui se déclarent inquiets des risques climatiques, les évènements de grande ampleur représentent une préoccupation majeure. En tant qu’acteur de la prévention et tiers de confiance, Allianz France entend jouer un rôle pédagogique essentiel auprès de ses assurés et des Français en général en diffusant une culture du risque pour améliorer la résilience du public face aux changements climatiques. Au-delà de la nécessité de sensibiliser et d’informer les populations, nous souhaitons contribuer au développement de solutions durables pour équiper les habitations et protéger les assurés et leurs biens. Tempêtes, cyclones, inondations, sécheresses se multiplient. L’augmentation de la fréquence et de l’intensité de ces événements climatiques en métropole et en Outre-Mer soulèvent la question de l’assurabilité des risques. En tant qu’assureur, cet enjeu nous engage à agir, notamment au travers de partenariats public-privé pour maintenir la soutenabilité du régime d’indemnisation des catastrophes naturelles et renforcer le rôle de la prévention dans l’atténuation des risques et l’adaptation des comportements face au dérèglement climatique. C’est le sens de notre raison d’être « We secure your future » pour donner confiance en l’avenir et protéger le monde qui nous entoure » explique Pierre Vaysse, membre du Comité Exécutif d’Allianz France et Directeur Assurances de biens et responsabilité.

À propos d’Allianz

logo.jpg.png Allianz, acteur mondial et leader européen de l’assurance, propose une offre complète qui couvre tous les besoins en assurance, assistance et services financiers des particuliers, professionnels, entreprises et collectivités. Avec près de 159 000 salariés dans le monde, Allianz est présent dans plus de 70 pays, au service de 122 millions de clients. Assureur généraliste, spécialiste du patrimoine, de la protection sociale, Allianz France s’appuie sur la richesse de son expertise et le dynamisme de ses 8 000 collaborateurs en France. Près de 7 000 intermédiaires commerciaux, Agents, Conseillers, Courtiers, Partenaires conseillent et accompagnent plus de 5 millions de clients qui font confiance à Allianz France.

 

Documents joints

A lire

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

L’agriculture et l’écologie sont condamnées à réussir ensemble selon la LPO

La transition agroécologique s’impose pour assurer la souveraineté alimentaire,...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...

Accompagner l’éco-anxiété à l’école et au travail, un rapport de la Fondation Jean Jaurès

Répondre à l’impuissance, la peur, la colère Par Maxime Dupont,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es considèrent la mobilisation et l’action citoyenne comme des solutions efficaces dans la lutte contre le...

21 résolutions pour agir en faveur des zones humides, de l’humanité et de la nature

La 14e conférence des pays signataires de la Convention de Bonn pour la protection et la conservation des espèces animales migratrices (COP 14 CMS)...

Crise agricole : analyser les vrais problèmes et éviter les fausses solutions …

Revenus agricoles, haires, jachères, ecophyto... : voici une analyse rapide et, quand c'est pertinent, une "remise en contexte" des principaux arguments avancés par la...