Dans l'actualité :

Adapter la France au changement climatique : nous ne sommes pas prêts !

A l’heure où une nouvelle Assemblée nationale se forme...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people :...
Dossier INRAE

Les abeilles au cœur des transitions : à la fois pollinisateurs essentiels à notre alimentation et symbole de biodiversité

Mieux comprendre les pressions sur ces populations et trouver des solutions sur le terrain

Les abeilles sont à la fois des pollinisateurs essentiels pour notre alimentation et un symbole de biodiversité avec près de 1000 espèces sauvages en France. Les objectifs de l’INRAE sont de mieux comprendre les pressions sur ces populations et de trouver des solutions sur le terrain, en conciliant production apicole, agricole et préservation des pollinisateurs. Ce dossier aborde l’essentiel des enjeux de recherche autour des abeilles à travers de nombreuses disciplines, en passant par l’écologie, la toxicologie, la génétique ou encore la sociologie.

Le taux de mortalité des colonies d’abeilles domestiques en France est aujourd’hui estimé entre 20 et 30 % par an, deux fois plus que la mortalité naturelle.

Sur la base des données actuellement disponibles, on estime que 9 % des espèces d’abeilles sauvages sont menacées en Europe.

L’enjeu n’est pas uniquement de préserver les abeilles pour leur service de pollinisation des cultures et des plantes sauvages mais aussi pour elles-mêmes et pour la place qu’elles occupent dans la biodiversité.

ITSAP – Institut de l’abeille

Depuis la fin des années 1990, marquée par une mortalité importante et soudaine dans les cheptels apicoles en Europe et dans le monde, des efforts de recherche inédits ont été déployés pour comprendre les causes de ce phénomène d’effondrement des colonies d’abeilles domestiques. Dans le même temps, un déclin des abeilles sauvages a été documenté, ce qui n’a fait que renforcer les préoccupations scientifiques et sociétales vis-à-vis de ces pollinisateurs.

ITSAP – Institut de l’abeille

Ces 15 dernières années, INRAE a mené de nombreux travaux de recherche qui ont mis en évidence les effets directs des pathogènes, pesticides, virus (qui peuvent aussi agir en interaction), et l’importance de la diversité des ressources en pollen dans ces phénomènes. Les scientifiques poursuivent aujourd’hui leurs analyses sur ces multiples pressions tout en développant une recherche appliquée, pour répondre à la nécessité d’apporter des solutions opérationnelles.

Depuis 2010, l’institut travaille en effet avec l’ITSAP (Institut technique et scientifique de l’abeille et de la pollinisation) au sein de l’UMT PrADE qui regroupe différents acteurs de la recherche et de l’innovation, pour accompagner les apiculteurs et répondre à leurs problématiques de terrain.

Impact des pesticides

De nouvelles questions de recherche émergent autour de la santé des abeilles, notamment concernant la grande diversité des produits auxquels elles sont exposées, de nature agricole et non agricole (produits vétérinaires apicoles, métaux lourds, micro-plastiques, polluants environnementaux), les nouvelles espèces invasives comme le petit coléoptère des ruches ou le frelon asiatique, et la compétition entre les abeilles domestiques et sauvages pour les ressources alimentaires.

Pour relever les défis qui concernent à la fois les apiculteurs, les agriculteurs et les gestionnaires d’espaces naturels, les chercheurs d’INRAE adoptent de nouvelles façons de travailler. Grâce à l’utilisation de systèmes d’enregistrement autonomes comme la ruche connectée, les chercheurs précisent leurs connaissances sur le lien entre les abeilles domestiques et leur environnement.

Les experts de l’INRAE présentent leurs travaux et derniers résultats à l’aide d’exemples concrets avant une session de questions/réponses.
Avec les interventions de :
– Thierry Caquet, directeur scientifique Environnement
– Mickaël Henry, directeur de recherche dans l’unité Abeilles et Environnement
– Fanny Mondet, chercheuse dans l’unité Abeilles et Environnement
– Florence Phocas, directrice de recherche dans l’unité Génétique animale et biologie intégrative
– Axel Decourtye, directeur général de l’Institut technique et scientifique de l’apiculture et de la pollinisation

Ils intègrent aussi des travaux de génétique pour la sélection d’abeilles plus résistantes aux parasites et établissent des ponts avec les sciences humaines et sociales. L’objectif est de mieux comprendre les pratiques et problématiques auxquelles sont confrontés les apiculteurs, et de proposer des solutions applicables économiquement, pour allier préservation de la biodiversité et production apicole et agricole.

Les enjeux ne se trouvent pas seulement dans les agrosystèmes mais également dans les zones et espaces naturels, où vivent certaines espèces rares, qui voient leur aire de distribution se réduire avec le changement climatique.

ITSAP – Institut de l’abeille

1. Les abeilles sous pressions

Abeilles sauvages et abeilles domestiques voient leurs populations s’éroder du fait de nombreuses pressions qui s’exercent sur elles. La destruction des habitats naturels et de leurs ressources florales, l’exposition aux pesticides et les effets du changement climatique sur la production de nectar sont des menaces auxquelles toutes les espèces d’abeilles sont exposées. En revanche, les abeilles domestiques qui vivent dans les ruches souffrent plus fortement des attaques par des prédateurs et parasites et sont plus vulnérables face aux virus. Les recherches menées à l’INRAE visent à comprendre comment et avec quelle intensité ces différentes pressions affectent la santé des abeilles et par quels moyens il est possible de les atténuer.

2. Vers une apiculture durable

23 kilos de miel. C’est la production moyenne d’une ruche française en une année. Derrière ce chiffre se cache une attention de tous les instants des apiculteurs qui doivent protéger leurs colonies de nombreuses menaces extérieures, tout en développant des stratégies de production qui leur sont propres. La diversité des profils et des pratiques en apiculture est un sujet d’étude pour INRAE afin de mieux comprendre les enjeux autour de cette activité. Des chercheurs de l’institut collaborent avec des partenaires comme l’ITSAP pour accompagner les apiculteurs vers des exploitations plus durables.

3. Construire des solutions

En France, 72,2 % des espèces cultivées pour l’alimentation humaine présentent une dépendance plus ou moins forte à l’action des insectes pollinisateurs. Partant de ce constat, le maintien de la production agricole et la préservation des abeilles et de tous les pollinisateurs représentent un défi commun. Dans cette logique, INRAE expérimente des pratiques avec les apiculteurs, agriculteurs et autres acteurs des territoires comme les parcs naturels ou encore les villes et métropoles, pour trouver des solutions alliant rendement et respect de la biodiversité. Les sciences participatives sont également un outil pour sensibiliser le grand public à l’existence des abeilles sauvages et l’impliquer dans leur sauvegarde.

ITSAP – Institut de l’abeille

Les abeilles au cœur des transitions



A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Adapter la France au changement climatique : nous ne sommes pas prêts !

A l’heure où une nouvelle Assemblée nationale se forme et qu’un nouveau gouvernement se dessine, Oxfam France publie une étude sur les politiques d’adaptation...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people : Modelling Nature Futures” est un article rédigé par Kim et al. en 2023 et publié...

La méthode de la Méthode : concentré de la recherche, de la pensée et de l’œuvre de la vie d’Edgard Morin

En 1977, Edgar Morin publie le premier volume d’une série qui allait devenir l’œuvre maîtresse de sa vie de chercheur, La Méthode, dont la...