Dans l'actualité :

Des Assises nationales pour construire l’avenir du vivant dans le milieu urbain

Les Assises nationales de l’animal en ville 2024 sont...

10 apprentissages clés du Baromètre RSE 2024

Vendredi, une start-up sociale pionnière dans l'intégration de l'engagement...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique !...
Association Dividendes Climat, co-fondée par l'Ademe, Sweep, Team for the Planet, Mirova et la Fondation Kanopée Partage

La Révolution des Dividendes Climat

Un nouvel indicateur qui a pour mission d'encourager le financement de la transition écologique.

Les Dividendes Climat sont une nouvelle information extra financière qui correspond à l’impact climatique positif d’une entreprise, mesurée par les émissions évitées ou séquestrées, pouvant être revendiquée par les actionnaires de l’entreprise. Ce nouvel indicateur est développé par l’Association Dividendes Climat, co-fondée par l’Ademe, Sweep, Team for the Planet, Mirova et la Fondation Kanopée Partage qui a pour mission d’encourager le financement de la transition écologique.


0lkxu.jpg

Un monde dans lequel l’investissement financier pour le climat devient un actif essentiel pour les entreprises est un monde capable de limiter la catastrophe climatique qui nous attend.

Time for the Planet, Net Zéro initiative, Sweep et l’Ademe ont travaillé avec 50 experts internationaux pour élaborer un système de valorisation des investissements vertueux pour la planète, sans risque de greenwashing.

  • https://time-planet.com/fr

Les Dividendes Climat sont un indicateur qui a vocation à devenir un standard international et a fort potentiel pour encourager l’investissement dans la décarbonation de notre économie.

Première partie – Présentation des dividendes climat (41 min)

  • Intervenants, dans l’ordre d’entrée sur scène :

1. César Dugast, Co-responsable du pôle Neutralité chez Carbone 4, co-lead de Net Zero Initiative. Page LinkedIn

  • César a apporté son expertise dans les référentiels d’évaluation d’émissions de carbone

2. Renaud Bettin, VP Climate Action at Sweep.net, Page LinkedIn

  • Renaud a apporté son expertise dans le domaine de la gestion des marchés du carbone et de leurs différents outils

3. Baptiste Perrissin Fabert, Directeur exécutif de l’expertise et des programmes a ADEME, Page LinkedIn

  • Baptiste a apporté son expertise d’institutionnel et de son accompagnement des programmes.

4. Mehdi Coly, Co-fondateur et directeur général de Time for the Planet, Page LinkedIn. Site, en anglais, sur le dividende climat.

  • Mehdi a apporté la genèse et l’ambition du projet ainsi que les étapes à venir.
  • Introduction avec la présentation de la vidéo sur le dividende climat

En anglais, sous-titre en français, la vidéo sur les dividendes climat de 3:06 mn

  • Principaux points-clés des échanges et liens pour détailler certains concepts

1. Mehdi (Time for the Planet)

Le dividende climat (DC) est né d’un besoin. Un indicateur clair et comparable pour des « retours climatiques » sur les investissements « verts ». Le DC est la suite du TRP (Taux de Retour pour la Planète).

Aujourd’hui, beaucoup d’investisseurs souhaitent soutenir des actions pour le climat autrement que par achat de crédits carbone. Avec l’achat d’actions éligibles aux DC, les investisseurs pourront valoriser directement des porte-feuilles orientés efficacement vers le climat.

(présentation du DC de Mehdi au point 5 )

2. César (Net Zero Initiative / Carbone 4)

Net Zero Initiative (Carbone 4) a été intéressé par cette sollicitation au regard de son expertise et de ses outils sur la mesure de l’émission de carbone. Net Zero Intitiative a prévu d’ajouter le DC dans ses outils.

Les écogestes ne vous pas suffir, voir Faire sa part, par César Dugast et Alexia Soyeux. L’impact de ces écogestes est évaluée de 20 % à 45 % alors que l’on attend une réduction de 80 %.

Impact des écogestes sans investissement. Faire sa part, Juin 2019, Carbone 4.

D’où l’importance d’inciter à des innovations et à leurs finacements pour la réduction/captation des gaz à effet de serre.

Le crédit carbone et les DC sont complémentaires et de nature différente.

Le crédit carbone est un déclencheur de projets de réduction de carbone que l’entreprise peut vendre, le DC est une information extra-financière qui intéresse les investisseurs.

Le GIEC a rappelé qu’il fallait financer les actions.

Le DC va être une troisième façon de réduire les GES dans le référentiel Net Zero Initiative : « Combien j’évite ou je séquestre [de GES] via mes investissements dans des entreprises tièrces ». Viendra en positif dans les investissement du Scope 3.

3. Renaud (SWEEP)

Les outils actuels de compensation de carbone ne sont pas suffisants. À côté des crédits carbone, les DC viennent corriger un manque pour certains investisseurs.

Les outils d’aujourd’hui : (1) Taxe carbone, (2) Marché du carbone pour les « quotas carbone », (3) Prix interne du carbone, ne récompensent pas les investisseurs. Le DC va remédier à cela. Tout le monde n’a pas envie d’acheter des crédits carbone, certains ont envie d’investir directement dans des innovations.

4. Baptiste (ADEME)

Le DC est un metrique crédible pour les investisseurs et capable de débusquer le greenwashing

Il y a un besoin d’innovations car cela sera difficile de passer de 11 t.eq CO2 par personne par an à 2 t. Faire son bilan climat personnel avec l’ADEME : Nos Gestes Climat

L’ADEME a imaginé « Quatre scénarios pour atteindre la neutralité carbone en 2050 » sur le mix énergique.

Le DC envoie un signal aux investisseurs. Les DC pemettront à l’ADEME d’attirer plus d’investisseurs privés.

On ne peut pas utiliser le DC pour les soustraire à son bilan carbone, les additionner à ses crédits carbone.

5. Mehdi (Time for the Planet) sur le produit DC

Le protocole des dividendes climats ici. Version 1 d’octobre 2021. En anglais.

Valeur du dividende climat

1 dividende climat = 1 téq de CO2 réduite ou captée. Document Time for the Planet

Trois types de réduction carbone pour les DC

Trois types de réduction : Captation, Réduction, Moinde émisison. Image Time for the Planet

Exemple d’application pour les actionnaires de Time for the Planet

Exemples d'application des dividendes climat pour les actionnaires de Time for the Planet. Image Time for the Planet

Étapes-clés pour une entreprise innovante candidate aux dividende climat

Le point sur la certification est important avec des organismes officiels.

L’empreinte carbone de l’innovation sera évaluée tout au long de son cycle de vie, avec la prise en compte des lieux géographiques (mix énergétique)

Les étapes-clés pour qu'une entreprise puisse proposer des Dividende climat. Image et photo Time for the Planet

Prochainement, une plateforme sera proposée pour une gestion en ligne de tout le processus, incluant la validation par le certificateur.

Fin de la première partie de cette vidéoconférence

La seconde partie, les 3 premières innovations financées par Time for the Planet), et la troisième partie, Le témoignage des d’utilisateurs, dans ce second article : Lien vers le second article.

À la suite de cette présentation, il y a eu une session en ligne des questions/réponses qui a suivi cette présentation. Lien

L’auteur : José Relland, actionnaire et membre de la communauté Time for the Planet.

Le présent texte, en CC0 2022, n’engage que son auteur. Images Time for the Planet. Autres droits de propriété à vérifier auprès des entités respectives.

0lkxp.png

Seconde partie – Les 3 premières innovations pour lutter contre le dérèglement climatique et soutenue par Time for the Planet

Lien vers la vidéo présentant en détails innovations mentionnées ci-dessus : séquence vidéo de 6 min (démarre à 41:26).

Troisième partie – Échanges avec des utilisateurs du dividende climat (DC)

  • Intervenants, dans l’ordre d’entrée sur scène :
  1. Mme Stéphanie Guiton Chrétien, Partner chez Demeter
  2. Mme Pauline Duval. Directrice générale du Groupe Duval
  3. Marc Wormser, Directeur général de la Banque Wormser Frères

4. Mehdi Coly, Co-fondateur et directeur général de Time for the Planet, Page LinkedIn. Site, en anglais, sur le dividende climat

5. François Duvillard, gérant de SIDAS. Page LinkedIn

  1. Mehdi (Time for the Planet)

D’abord, le dividende Carbone, ce n’est pas un outil de compensation.

C’est pour faire (re)connaitre sa contribution à la neutralité carbone.

Pour un citoyen, c’est un indicateur.

Pour une entreprise, un fonds d’ivestissement, cela va plus loin : (1) notation extra-financière, (2) démontrer l’impact réel, (3) rapports RSE, (4) communiquer sur sa contribution à la neutralité carbone.

2. Stéphanie (Fonds Demeter)

Le fonds Demeter ne gère que des fonds orientés vers la transition énergétique

On doit mesurer avec des méthodes standardisées. Demeter – Paris Fonds Vert travaille avec Carbone 4 (7 critères).

Fonds orientés développement durable Article 9 du SFDR

3. François Duvillard (Sidas)

Nous avons engagé un plan, « All for one planet » : (1) Mesurer nos emissions, (2) Réduire, (3) Engager sur toute la chaîne, (4) Récolter des fonds pour des puits de carbone. Pour le dernier point, collarboration avec Time for the Planet.

4. Marc (Banque Wormser)

Métiers de la banque : avoir des dépôts et les transformer en crédits (financements de projets pour le compte du client).

Les clients regardent de plus en plus l’impact environnemental de leur banque.

Pour une banque le Scope 1 et 2 est faible, le scope 3 est important.

Outil innovant en cours (un leasing) pour un retour de dividente climat vers ses entreprises-clientes qui ne sont pas des investisseurs.

Une norme permettra de lutter contre le greenwashing.

5. Pauline (Groupe Duval)

Forte culture entrepreneurial en résonnance avec le projet de Time for the Planet

D’ou son soutien lors du lancement, notamment par la structuration.

6. Mehdi (Time for The planet)

Le dividende climat va sortir de Time for the Planet (open source). Tout le monde peut participer. Gouvernance indépendante.

Projet au niveau mondial

Volonté de s’ouvrir à l’international

Conférence de lancement à Change Now, le vendredi 20 mai 2022 au niveau international.

 

<doc22296|center>

Un article publié sur linkedin par José RELLAND – Sauveur de planètes trop carbonées

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Des Assises nationales pour construire l’avenir du vivant dans le milieu urbain

Les Assises nationales de l’animal en ville 2024 sont une initiative des rédactions du magazine 30 Millions d’amis et de Peuple-animal.com, édités par 1Health,...

10 apprentissages clés du Baromètre RSE 2024

Vendredi, une start-up sociale pionnière dans l'intégration de l'engagement au cœur de la culture des entreprises, en collaboration avec Kantar Insights et 11 partenaires, nous dévoile les résultats...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique ! Cette expression remonte à 1997 dans la presse française, nous rappelle Iris Viloux (Université Paris-Panthéon-Assas). Et...