Dans l'actualité :

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits...

La Bioéconomie, une stratégie d’avenir pour l’IFPEN et l’INRA

IFP Energies nouvelles et l'INRA s'allient pour engager une dynamique de recherches pour et sur la bioéconomie en France
IFP Energies nouvelles et l’INRA s’allient pour engager une dynamique de recherches pour et sur la bioéconomie en France

IFP Energies nouvelles et l’INRA s’allient pour engager une dynamique de recherches pour et sur la bioéconomie en France

IFP Energies nouvelles (IFPEN) et l’INRA viennent de signer un accord cadre de collaboration scientifique et technologique dans le domaine de la bioéconomie. L’objectif est de conduire une réflexion sur les enjeux de la bioéconomie et pour élaborer une stratégie commune de recherche et d’innovation. Cette collaboration s’appuie sur les compétences complémentaires des deux organismes dans le domaine des biotechnologies et sur la priorité qu’ils accordent au développement d’approches systémiques. La bioéconomie désigne l’ensemble des activités économiques liées au développement de procédés et produits d’origine biologique. Dans le prolongement du développement durable et de l’économie verte, la bioéconomie est un concept clé pour parvenir à une société à faible intensité de carbone fossile et permettant de répondre aux défis énergétiques, environnementaux et de compétitivité. Toutes les filières de production et de transformation de la biomasse sont concernées, ce qui recouvre de nombreux champs économiques et industriels (agriculture, pêche, industrie agro-alimentaire, chimie, santé, etc.). La biomasse sous ses différentes formes – matières végétales d’origine agricole, forestière et aquatique, déchets organiques – est donc au cœur de ce concept. Le développement de la bioéconomie nécessite, en priorité, des efforts accrus de recherche et d’innovation dans le domaine des biosciences. Le passage d’une économie fondée sur les énergies fossiles à la bioéconomie requiert également des changements majeurs de société dans les modes de vie et l’utilisation des ressources. Pour répondre à ces enjeux, IFPEN et l’INRA préconisent une nouvelle approche systémique prenant en compte, dans une même dynamique, l’ensemble des problématiques interdépendantes qui sont en jeu et impliquant toutes les parties prenantes, chercheurs, pouvoirs publics, industriels, société civile et consommateurs. Depuis les questions d’approvisionnement en ressources et de concurrence entre usages de la biomasse jusqu’aux modes de consommation, en passant par la pertinence des technologies de rupture et les synergies entre les territoires, les systèmes de production agricoles et forestiers et les bioraffineries. La collaboration entre les deux organismes de recherche vise à répondre aux enjeux nationaux d’orientation et de programmation de la recherche. Elle conduira à l’élaboration d’une feuille de route vers la bioéconomie. Cet agenda conjoint s’articulera autour de quelques axes : – l’identification des domaines scientifiques et technologiques clés, des acteurs et des parties prenantes, en vue de propositions communes au niveau européen, – la définition des nouvelles chaines de valeur et l’appréhension des processus d’innovation d’une manière transparente, dans l’évaluation de leurs effets, globale par les analyses coûts-bénéfices et collaborative avec l’ensemble des parties prenantes, – la proposition de programmes de recherche ou de démonstration et d’actions de déploiement industriel à l’échelle des territoires, en faisant appel à divers outils (IEED, démonstrateurs, instituts Carnot, etc.). En février dernier, la Commission européenne a, elle-même, adopté une stratégie d’innovation, assortie d’un plan d’action, en faveur d’une bioéconomie à l’horizon 2020. « Horizon 2020« , le futur programme-cadre de recherche de la Commission, pourrait allouer 4,5 milliards aux actions de soutien dans ce domaine. IFPEN et l’INRA souhaitent ainsi contribuer à l’élaboration d’une réflexion nationale sur la bioéconomie et à la mise en place d’un plan d’action s’inscrivant dans la dynamique européenne.
IFP Energies nouvelles et l'INRA s'allient pour engager une dynamique de recherches pour et sur la bioéconomie en France
IFP Energies nouvelles et l’INRA s’allient pour engager une dynamique de recherches pour et sur la bioéconomie en France
– IFPEN : www.ifpenergiesnouvelles.fr – INRA : www.inra.fr

Une plante qui carbure

Le Miscanthus, plante riche en lignocelluloses, offre une nouvelle filière d’énergie renouvelable (biocarburant, chauffage, électricité…), dans le cadre d’une politique énergétique durable et de diminution des émissions de gaz à effet de serre. Sa culture constitue donc une nouvelle alternative de production d’énergie respectueuse de l’environnement, à l’échelle industrielle.
Le Miscanthus, plante riche en lignocelluloses, offre une nouvelle filière d’énergie renouvelable (biocarburant, chauffage, électricité…), dans le cadre d’une politique énergétique durable et de diminution des émissions de gaz à effet de serre. Sa culture constitue donc une nouvelle alternative de production d’énergie respectueuse de l’environnement, à l’échelle industrielle.

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle Greenpeace qui sort de sa neutralité comme certains syndicats. "Après le choc des élections européennes,...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité ? Dans quelle mesure les transitions actuelles – écologiques, énergétiques, technologiques… – annoncent-elles des changements...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits avec le mouvement de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) qui place les...