Dans l'actualité :

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique !...

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et...
PRESENCE CDURABLE*

ECO Artisan : répondre aux défis du Grenelle et préparer les marchés de demain

Face à l’urgence climatique, la maîtrise des énergies est devenue une priorité. Le bâtiment, secteur le plus énergivore à l’origine de 46 % de la consommation d’énergie finale et de 26 % des émissions de gaz à effet de serre, se retrouve en 1ère ligne. Or, en matière de rénovation du parc immobilier existant, les artisans du bâtiment sont des conseillers indépendants et privilégiés pour les particuliers. Les artisans du bâtiment assurent 78 % du marché de la rénovation en France. Leur position privilégiée de « conseillers de proximité » des particuliers fait d’eux les principaux prescripteurs de la révolution verte initiée par le Grenelle.

A ce titre, ils doivent relever plusieurs défis : s’informer sur les nouvelles techniques et produits innovants pour conseiller la clientèle, se former techniquement pour rester compétitifs sur le champ de la mise en œuvre, se regrouper entre corps de métiers pour apporter une réponse globale aux particuliers. Pour répondre à ces enjeux, l’artisanat du bâtiment s’est doté d’un réseau national de professionnels qualifiés et mobilisés autour des problématiques de la rénovation énergétique : les ECO Artisans®.
ECO Artisan : répondre aux défis du Grenelle et préparer les marchés de demain
ECO Artisan : répondre aux défis du Grenelle et préparer les marchés de demain
Les ECO Artisans : la solution apportée par le secteur du bâtiment aux exigences du Grenelle Cette marque, qui est déployé sur l’ensemble du territoire depuis 2009, distingue les artisans du bâtiment capables de conseiller les particuliers en matière d’efficacité énergétique. Réponse concrète aux objectifs du Grenelle de l’environnement, le lancement de la marque « Eco-artisan® » constitue une étape décisive de la mobilisation de la profession en faveur du développement durable. Marque déposée par la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) et gérée par Qualibat, organisme indépendant, la marque Eco-artisan® est ouverte à l’ensemble des petites entreprises du bâtiment. Son objectif est de proposer aux particuliers les techniques les plus pertinentes en matière d’efficacité énergétique en capitalisant sur les métiers existants et en renforçant une nouvelle compétence : l’efficacité énergétique du bâtiment. Un enjeu majeur pour les artisans. En effet, à terme, 17,7 millions de maisons individuelles et 13,6 millions de logements collectifs sont concernés par le chantier de rénovation énergétique du parc résidentiel. A raison de 15 000 à 20 000 € de travaux en moyenne par foyer, la CAPEB estime ce marché à 600 milliards € d’ici 2050. Générant 200 000 nouveaux emplois directs, pérennes et non délocalisables, les embauches dans le domaine de la rénovation thermique pourraient plus que compenser les pertes d’emplois dans le secteur de la construction neuve. Sous l’impulsion du Grenelle et en particulier de l’éco-PTZ, le chiffre d’affaires de l’entretien rénovation thermique devrait plus que doubler d’ici 2012, pour atteindre 18 à 22 milliards € / an. Cet accroissement nécessite la mise en place d’un véritable réseau d’artisans compétents en performance énergétique à travers tout le territoire. Telle est l’ambition du dispositif ECO Artisan®. Au 25 janvier 2011, on comptait 1889 artisans de la marque. Eco-artisan c’est – une démarche volontaire, – individuelle de l’entreprise, – ouverte à l’ensemble des entreprises – reposant sur 3 grands engagements – une marque déposée par la CAPEB.

L’ECO Artisan®, comment ça marche ?

Devenir ECO Artisan®
Devenir ECO Artisan®
Des engagements clairs, à la hauteur des enjeux ECO Artisan® relève d’une démarche volontaire et individuelle. La marque est ouverte à l’ensemble des entreprises du bâtiment et repose sur 3 grands engagements vis-à-vis de leurs clients : – Engagement n°1 : Evaluation thermique globale L’artisan devra proposer à son client, et être capable de réaliser, une évaluation des performances thermiques globales de son logement. En matière de qualité de services, l’artisan devra également fournir cette évaluation dans le délai convenu avec le client, et donner suite à la demande du client dès le premier contact. – Engagement n°2 : Conseil global en matière d’efficacité énergétique En fonction des demandes et possibilités du client, l’artisan devra lui conseiller des solutions techniques cohérentes, améliorant l’efficacité thermique de son logement (isolation, menuiseries extérieures, système de chauffage et ECS, énergie, ventilation…) – Engagement n°3 : Réalisation des travaux et contrôle qualité
  • L’artisan devra proposer des solutions adaptées et efficaces (le cas échéant des « éco-matériaux », énergies renouvelables…), dans son corps de métier.
  • Il devra établir des devis avec des variantes en vue d’optimiser la performance énergétique du bâtiment
  • Lors de la réception des travaux, il devra vérifier la qualité des travaux réalisés, ainsi que la satisfaction de son client.
En matière de qualité de services, l’artisan devra être clairement identifiable dans ses compétences ; fournir le devis dans le délai convenu avec son client ; respecter les clauses du devis et ne les modifier qu’après accord de son client. Reconnue par tous, la marque ECO Artisan est une référence sérieuse et rassurante pour le particulier ou le maître d’ouvrage professionnel qui ne s’y retrouve pas forcément parmi une offre abondante. Faire appel à un ECO Artisan permet de bénéficier de garanties de qualité. Pour développer ce réseau d’artisans afin de proposer une offre importante de services dans toute la France, la CAPEB, fédération des artisans du bâtiment, recrute des ECO Artisans.

Comment devient-on ECO Artisan® ? Une sélection rigoureuse et impartiale

Etape n°1 : se rapprocher de sa CAPEB départementale Dans la CAPEB de son département, l’artisan fait le point sur ses compétences (informations sur l’entreprise, qualifications, formations suivies les 3 dernières années) et ses pratiques en termes de qualité de service. Il vérifie ses connaissances en matière d’efficacité énergétique via un quiz d’auto évaluation en ligne et découvre les logiciels d’évaluation thermique existants. S’il l’estime pertinent, il peut suivre une formation. Etape n°2 : passer l’examen pour valider ses compétences Il s’inscrit et passe un examen sous forme de QCM. S’il réussit, il doit se procurer un logiciel professionnel d’évaluation thermique (reconnu et régulièrement mis à jour) et obtient la marque ECO Artisan®. Etape n°3 : « prêter serment » L’artisan signe la charte ECO Artisan® à la CAPEB de son département et s’engage à respecter les 3 règles d’or. Son entreprise devra s’acquitter chaque année de la cotisation des porteurs de la marque (environ 100 € HT). Etape n°4 : rendre compte de son activité L’artisan est audité au cours des 3 ans par un organisme indépendant qui veille au respect des engagements de la marque. Témoignage d’un Eco Artisan : Martial Mercier, installé à Cugnaux dans le département de la Haute-Garonne témoigne de son engagement :

Les avantages pour l’artisan

Une marque-repère pour les particuliers et les maîtres d’ouvrage collectifs Reconnue par tous, la marque ECO Artisan® est une référence sérieuse et rassurante pour le particulier ou le maître d’ouvrage professionnel qui ne s’y retrouve pas forcément parmi une offre abondante. Faire appel à un ECO Artisan® permet de bénéficier de garanties de qualité. Les clients peuvent identifier l’ECO Artisan® grâce à une signalétique spécifique. Un site internet pour connaître la marque et trouver un ECO Artisan®
Un site internet pour connaître la marque et trouver un ECO Artisan®
Un site internet pour connaître la marque et trouver un ECO Artisan®
Depuis octobre 2010 la marque ECO Artisan a son site internet : www.eco-artisan.net, scindé en deux espaces : l’un pour les professionnels, l’autre pour le grand public. Véritable plate-forme d’information, le site donne accès à toutes les informations nécessaires aux professionnels pour devenir ECO Artisan® et aux particuliers pour mener à bien leurs travaux de rénovation énergétique. Un espace réservé aux porteurs de la marque permet de connecter les ECO Artisans entre eux. Le site vient matérialiser ce grand réseau qui permet aux professionnels de mieux se coordonner et d’accéder à de nouveaux marchés dans les territoires. Jean-Marie Carton, Premier Vice Président de la CAPEB, déclare : « Pour rénover les 31 millions de logements selon les nouvelles normes environnementales, il faut mettre l’offre face à la demande. Notre site crée un espace de rencontre où les particuliers soucieux d’améliorer le confort et la performance énergétique de leur logement peuvent rencontrer des ECO Artisans capables de les informer et conseiller. » Conçu pour guider et accompagner le particulier depuis la conception de son projet jusqu’à la réalisation finale des travaux en passant par leur financement, www.ecoartisan.net se veut une référence et un facilitateur. En quelques clics, les particuliers peuvent trouver les coordonnées d’ECO Artisans grâce à un moteur de recherche multicritères : corps de métier souhaité, types de travaux recherchés et zone géographique d’intervention. Les ECO Artisans gagnent ainsi en visibilité et en accessibilité. Vidéo de présentation des Eco-Artisans : Pour en savoir plus sur la CAPEB Pour en savoir plus sur ECO Artisan Article sponsorisé

 

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique ! Cette expression remonte à 1997 dans la presse française, nous rappelle Iris Viloux (Université Paris-Panthéon-Assas). Et...

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés au sort pour participer à la première « Convention scientifique étudiante ». Lancée en 2023...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de 10 principes destinés à...