CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Média du Développement durable > Cinéma
Au cinéma le 29 juin 2011

Nicostratos le pélican : le plus grand oiseau d’Europe sur grand écran

+ zoom sur le Parc des oiseaux

samedi 25 juin 2011
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Avant de partir en vacances au vert, n’hésitez pas à emmener vos enfants au cinéma pour aller voir ce sympathique film d’Olivier Horlait avec Emir Kusturica, François-Xavier Demaison et le jeune Thibault Le Guellec. Dans la lignée du Renard et l’enfant, ce film adapté du roman de Éric Boisset vous retrace l’histoire de Yannis 14 ans qui vit sur une petite île grecque qui a su demeurer sauvage. Le temps d’un été sa vie va changer : il sauve d’une mort probable un jeune pélican qui devient son ami. Une histoire simple avec beaucoup d’humanité, d’animaux, de paysages magnifiques... ce film offre une belle introduction pour les vacances de vos bambins. Surtout que le pélican, véritable héros du film, peut être observé au parc des oiseaux de Villars les Dombes, une possible destination pour cet été...



L’histoire :

Yannis a quatorze ans. Il vit à Zora, une île sauvage des Cyclades. Zora ne compte que trois ou quatre routes tortueuses où cahotent un unique autocar défraîchi et quelques rares scooters ra-fistolés. Le réseau de téléphonie mobile y est inexistant. Pour téléphoner, on se rend sur le port et on sollicite aimablement Aristote, le patron du « Café Aristote ». On rencontre sur le marché des prêtres orthodoxes vêtus de l’habit sacerdotal noir, qui font leurs emplettes en tenant parfois un de leurs rejetons par la main. Ces hommes de foi ne dédaignent pas de faire halte au Café Aristote pour y boire un verre d’in-douze, assis en terrasse, barbes au vent et lunettes de soleil sur le nez.

Depuis la mort de sa mère, Yannis habite seul avec son père une maison de pêcheur isolée, enchâssée dans une crique luxuriante. Le lieu est modeste mais fonctionnel. Ce décor en apparence idyllique abrite leur relation tendue. Démosthène aime Yannis, mais ne sait pas exprimer cet amour. Timidité et rudesse le rendent maladroit, parfois même détestable.

Crédit photo : Warner Bros Pictures France

Ceux qui connaissent bien Démosthène savent que l’homme n’est pas mauvais. Parfois, un regard ou un sourire suffisent à nous faire deviner qu’il suffirait de bien peu pour que tout s’arrange entre ces deux êtres provisoirement coupés l’un de l’autre. Ce qui manque, c’est l’occasion.

Yannis ne vit pas une enfance ordinaire, c’est à dire insouciante et gaie. Déscolarisé, il travaille pour son père, ravaude les filets, presse des fromages de chèvre, cultive le jardin et va même jusqu’à vendre la maigre production familiale une à deux fois par semaine sur le marché du petit port de l’île.

Crédit photo : Warner Bros Pictures France

L’histoire commence lorsque Démosthène envoie son fils livrer quelques bouteilles d’alcool distillé clandestinement au capitaine d’un bateau mis sous séquestre. Le bâtiment est bloqué dans le port industriel du Pirée. Dans la cabine de cet homme brutal, Yannis découvre un bébé pélican maltraité qu’il décide de sauver. Pour se l’approprier, il doit trouver une monnaie d’échange. Il troque l’oisillon contre une croix d’or qui lui vient de sa mère défunte et qu’il porte au cou. Il semble heureux et soulagé de se débarrasser de ce poids. Mais dès lors, il est pris dans le filet du mensonge et doit cacher à son père l’existence de l’oiseau. Il décide de l’élever en cachette dans sa chambre, et de ne le relâcher que lorsqu’il saura voler. L’oiseau grandit au point de prendre des proportions inquiétantes. Finalement, Yannis découvre qu’il s’agit d’un pélican blanc, le plus grand oiseau d’Europe, qui peut atteindre la taille prodigieuse d’1m50 !

Crédit photo : Warner Bros Pictures France

Au cours de l’été, Yannis se lie d’amitié avec Angéliki, qui est un peu plus âgée que lui. C’est la nièce d’Aristote, le patron du café de Zora. Elle vit à Athènes et vient faire la saison à Zora comme serveuse. Angéliki est une fille de la ville accoutumée au bruit, à la pollution et au fracas agressif de la modernité. Faite de vif-argent, c’est le trublion de
l’histoire, une gaffeuse de charme, polyglotte, séductrice et dotée d’un irrésistible grain de fantaisie. Elle va étourdir Yannis le temps d’un été et contribuer à faire de lui un adolescent. Comme elle est entière et spontanée, elle ne prend pas toujours le temps de réfléchir avant de parler. Il lui arrive d’être destructrice sans le vouloir. Mais personne
ne lui en tient rigueur tant elle est pressée ensuite de se faire pardonner. Yannis passera avec elle des moments inoubliables.

Crédit photo : Warner Bros Pictures France

En retour, il offrira à cette citadine l’accès à un paradis virginal, celui de Zora et de sa grotte secrète où l’on ne peut accéder qu’à la nage et où il finit d’élever son oiseau en cachette de son père qui l’a chassé de la maison. Angéliki la tentatrice va pousser Yannis à exploiter son oiseau, qu’il a baptisé Nicostratos, à des fins commerciales.

Le récit compte une autre -figure charismatique, qui règne sur la communauté orthodoxe : Popa Kosmas. Ce prêtre dirige avec fermeté et bienveillance le monastère de Préveli, juché sur la vertigineuse falaise de Panachrantos à l’ouest de Zora...

 Vidéos : bande-annonce et extraits

 Zoom sur le plus grand oiseau d’Europe et le parc des oiseaux de Villars les Dombes

INTERVIEW D’ERIC BUREAU, Directeur adjoint et Vétérinaire du Parc des Oiseaux de Villars les Dombes

Nicostratos est un Pélican Blanc, quelles sont les principales caractéristiques-de cette espèce ?

ERIC BUREAU : Les Pélicans blancs peuvent mesurer jusqu’à 1,75m pour
un poids allant de 9 à 15 kg et une envergure de 2,20m à 3,60m. En Eurasie, ils fréquentent les eaux douces ou saumâtres peu profondes des lacs, marais, lagunes ou deltas et se reproduisent en colonies sur des îles dans les grandes roselières. Les principales zones d’hivernage pour la population eurasienne sont le nord-est de l’Afrique, l’Irak,
la Turquie et les Balkans plus à l’est l’Inde et le Viet Nam parfois jusqu’en Chine. Dans l’est de l’Europe, l’espèce se reproduit principalement dans le delta du Danube avec environ 3000 couples reproducteurs. En Grèce, il niche au Lac de Mikri Prespa (environ 100 couples). Au cours des migrations ou en hivernage il est régulièrement présent dans le delta de l’Evros ainsi que dans le lac Kerkini. Des individus erratiques sont également souvent observés dans les îles grecques. Certains nourris par les pêcheurs sont devenus célèbres comme à Mykonos. En Eurasie, les Pélicans blancs se reproduisent principalement au printemps, mais tout au long de l’année en Afrique. En général, la ponte est de deux œufs pour un seul jeune élevé. Les poussins se regroupent en crèches à l’âge de 20, 25 jours ; ils sont alors couverts de duvet noir. Ils peuvent voler vers 65-75 jours. Le sevrage intervient quelques jours plus tard. La maturité sexuelle est à trois ou quatre ans, le record de longévité en captivité est de 46 ans. Leur alimentation est principalement composée de poissons de taille variable et d’espèces représentatives des zones fréquentées. Leur ration quotidienne est de 900g à 1,2kg (jusqu’à 3kg en période d’élevage des jeunes). Les Pélicans blancs pêchent souvent en groupe en encerclant le poisson dans les eaux peu profondes a-fin de le capturer plus facilement grâce à leur poche qui fait office d’épuisette.

Comment un tel oiseau devient acteur de cinéma ?

ERIC BUREAU : Le Parc héberge actuellement 16 Pélicans blancs. 13 d’entre eux sont des oiseaux élevés au tout début de l’année 2000 par les équipes de Galatée Films lors de la préparation du film le Peuple Migrateur. Six de ces pélicans ont rejoint la Grèce pour tourner des plans précis (scènes de jeux avec l’enfant…). Deux autres pélicans (Crack et Cookye) nés au Parc en 2007 participent depuis le printemps 2008 au spectacle d’oiseaux en vol du Parc des oiseaux. Ils ont donc naturellement fait le voyage avec les six autres pour tourner l’ensemble des scènes de vol.
Crack et Cookye ont été élevés par les soigneurs à la nurserie du Parc. Dès leur naissance, ils ont été en contact avec les hommes qui les ont accompagnés au cours de leur croissance et qui ont donc été assimilés par les pélicans comme des membres de leur famille. A l’âge de deux mois, les jeunes pélicans ont commencé à se promener dans le Parc et à visualiser les lieux. A trois mois, ils ont fait leurs premiers vols dans une prairie derrière le Parc avant d’être suffisamment musclés pour traverser l’étang central du Parc. Puis par le biais de récompenses ils ont appris à rejoindre deux points prédéfinis en volant. Il a été particulièrement important pour nous de ne pas séparer ces oiseaux dès leur naissance a-fin qu’ils soient en contact permanent et qu’ils ne
s’identifient pas à des humains ce qui aurait pu provoquer à terme des troubles du comportement.

Comment s’est déroulé/organisé leur déplacement du Parc des Oiseaux vers le lieu de tournage ? Le transport de ces oiseaux est-il dangereux ?

ERIC BUREAU : Le 12 février 2010, les oiseaux ont quitté tard le Parc dans des caisses individuelles de transport répondant aux normes internationales sur le transport des animaux vivants en avion (normes IATA). Les oiseaux sont transportés dans le noir pour ne pas être effrayés, le sol est recouvert d’un tapis anti-dérapant et la caisse est correctement ventilée. Ils ont été transportés par route jusqu’à l’aéroport de Roissy au cours de la nuit pour prendre l’avion pour Athènes en fin de matinée et le bateau pour le lieu de tournage. Ce transport a duré en tout 36h. Les oiseaux ont été en permanence suivis par un membre de l’équipe oiseau du -film : Yannick Clerquin qui connaît particulièrement bien les pélicans car il a été imprégnateur sur le tournage du Peuple Migrateur. A Athènes, l’escale technique a permis de leur donner à boire et à manger. Parallèlement des poissons identiques à ceux qu’ils consomment au Parc ont été acheminés en Grèce a-fin de ne pas changer leur régime alimentaire, un programme vitaminique spécifique a été établi.

LE PARC DES OISEAUX DE VILLARS LES DOMBES

crédit photo : Parc des oiseaux Un univers chaleureux et enchanteur : près de 2 500 oiseaux originaires des 5 continents - 400 espèces du monde entier - 35 hectares d’eau et de verdure

Implanté au cœur de la Dombes, troisième zone humide d’eau douce de France et étape essentielle sur les grandes voies de migration, le Parc des Oiseaux doit la reconnaissance et la notoriété dont il jouit à son histoire, à son exceptionnelle collection d’oiseaux ainsi qu’à la pertinence des modes de présentation mis en œuvre qui offrent aux visiteurs un véritable tour du monde ornithologique et botanique. Le Parc des oiseaux a en effet mis le cap vers un concept fort, qui a dicté la récente rénovation totale du site : celui de parc « sans frontière ». En présentant des oiseaux de tous les continents et de tous les milieux, le Parc affirme son ouverture sur le monde et invite le visiteur, par-delà les frontières. En aménageant des volières dans lesquelles le visiteur peut
pénétrer, le Parc contribue à faire tomber les barrières entre l’Homme et l’oiseau. En reconstituant les milieux naturels de vie et en regroupant
les espèces selon leur origine géographique et leur biologie, le Parc dépasse les modes classiques de présentation des oiseaux. Le Parc doit en partie son atmosphère unique à la remarquable réussite de la réalisation botanique et paysagère. Elle fait l’objet d’un travail et d’une attention tout particuliers. Car le tour du monde ornithologique est aussi un tour du monde botanique, grâce à la richesse des espèces végétales acclimatées dans le Parc.

Des oiseaux par milliers !

crédit photo : Parc des oiseaux Avec 18 ordres représentés sur les 25 que compte le monde des oiseaux, le Parc possède l’une des collections les plus importantes et les plus diversifiées en Europe, et sans conteste la plus importante en France. L’expérience, la compétence et la qualité du travail de son
équipe scientifique permettent un développement régulier de la collection du parc qui profite soit de la reproduction de ses oiseaux, soit des échanges avec d’autres parcs européens.

Les engagements du Parc

crédit photo : Parc des oiseaux Le Parc des Oiseaux s’attache à sensibiliser le plus grand nombre à la nécessité de protéger et préserver les espèces et biotopes menacés dans la nature. La collection du Parc compte actuellement plus de 40
espèces inscrites au Livre rouge international des espèces menacées, établi par l’Union internationale pour la conservation de la nature. 15 d’entre elles sont inscrites dans un Programme Européen d’Elevage (EEP) qui gère à l’échelle internationale la population en captivité et organise, lorsque c’est possible, des programmes de conservation ou de réintroduction dans la nature. 30 autres espèces sont inscrites dans des studbooks européens (ESB), qui sont des répertoires exhaustifs
de tous les individus d’une espèce permettant de mieux gérer la population captive.

Le spectacle des Oiseaux en vol

Né de la volonté de montrer l’Oiseau dans sa dimension la plus mythique, le Vol, le spectacle des oiseaux emprunte et sublime ses valeurs et ses fondements les plus essentiels. La distribution de ce spectacle est en grande partie composée d’oiseaux nés au parc. Le mode d’imprégnation des oiseaux s’attache à respecter scrupuleusement leur bien être ainsi que les spécificités de chaque espèce : dès la naissance, les soigneurs accompagnent quotidiennement l’évolution des oiseaux dans le but de gagner leur confiance et leur complicité. La vocation résolument pédagogique et la volonté de sensibiliser son public à la fragilité de la biodiversité influencent également la construction de ce spectacle qui est accompagné d’un commentaire didactique qui explique les différentes techniques et les multiples usages du Vol.

 Livres : le roman et le livre du film

-  Nicostratos le pélican NICOSTRATOS d’Éric Boisset. Un roman d’amitié émouvant, sur fond de relations conflictuelles entre un jeune adolescent et son père. L’auteur : Eric Boisset. Né à Valence en 1965, dans la Drôme, ce fort en français est assistant en conservation du patrimoine. Dès sa parution, son premier roman Le grimoire d’Arkandias « emballe » la critique spécialisée jeunesse. La reconnaissance vient tout d’abord avec le prix de la PEEP en 1997, puis en 1998 avec le Prix des Incorruptibles... Après Arkandias, Éric Boisset enchaîne avec la trilogie des Charmettes dans la même veine, un fantastique teinté d’humour. Nicostratos est son roman le plus personnel. Inspiré d’une rencontre réelle dans les îles grecques d’un enfant accompagné d’un pélican, ce roman a lui aussi été distingué par plusieurs prix : Prix Jeunesse Saint-Dié-des-Vosges 1998 et Prix des dévoreurs de livres 2000 notamment.

Nouvelle édition Grand format + 8 pages de photos du tournage - Cible : 9-13 ans - 224 pages (noir) + cahier photos du film de 8 pages (quadri) - Editeur : Magnard jeunesse - Parution : 24 mai 2011 - 978 2 210 98494 3 - Prix public : 13 €

-  Nicostratos le pélican NICOSTRATOS LE LIVRE DU FILM. L’aventure d’un tournage avec des pélicans. Mêlant le documentaire et la fiction, un ouvrage pour se plonger dans l’univers d’un tournage de cinéma hors du commun, dont l’acteur principal est un pélican !

  • La genèse romancée et pleine d’humour du livre et du film, par
    Éric Boisset.
  • Les coulisses d’un tournage de cinéma : la découverte de ses
    principaux métiers, le casting et la présentation des acteurs, les
    aléas d’un tournage avec des pélicans, des anecdotes croustillantes
    sur le tournage…
  • Un éclairage documentaire sur un oiseau fascinant, le pélican :
    d’où il vient, ce qu’il mange, comment on l’apprivoise…

48 pages quadri Cible : 8-12 ans - Ouvrage cartonné Parution : 24 mai 2011 - Editeur : Magnard jeunesse - Format : 21,3 x 26,6 cm - 978-2-210-98495-0 - prix public : 13,90 €

Article lu 3284 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9843336

50 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable