Dans l'actualité :

Ensauvager les villes pour réconcilier nature et société

56 % de la population mondiale habite en ville, une...

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par...

Vers un premier parc français d’éoliennes en mer ?

Le ministre délégué à l’industrie François Loos a indiqué mercredi 14 septembre qu’il avait autorisé la production d’électricité pour le premier parc français d’éoliennes en mer, au large des côtes de la Seine-maritime.

Ce nouveau parc éolien d’une puissance de 105 MW, soit près d’un quart de la puissance déjà installée en France sera situé sur la Côte d’Albâtre à environ 7 km au large de Veulettes-sur-mer (Seine-Maritime).
Ce seront 21 éoliennes ancrées par 23 mètres de profondeur qui s’éleveront des flots. Les premiers mégawatts/heure (MWh) pourraient être produits en 2007. Pour autant, leur construction nécessitera un permis de construire soumis à enquête publique.

La Commission de Régulation de l’Energie, chargée de mener la procédure, a reçu dix projets, tous situés à proximité des côtes, sur des hauts fonds. Ce choix a été effectué en fonction de critères de prix, d’insertion dans l’environnement, d’éventuels conflits d’usage et de capacités techniques et financières des promoteurs, a souligné le ministre.
L’électricité produite sera rachetée à un tarif garanti de l’ordre de 100 euros/MWh, à comparer au prix de l’électricité sur le marché du gros d’environ 45 euros/MWh.
Cela devrait représenter une charge pour le service public de l’électricité de l’ordre de 17 millions d’euros par an, qui sera répartie sur la facture des consommateurs finaux d’électricité, a précisé François Loos.
Celui-ci indique également qu’il lancerait un nouvel appel d’offres « qui devra faire une place plus importante à l’information du public et à la concertation ».
Enfin, François Loos espère que « les prix qui seront offerts seront aussi plus bas, car les sondages montrent que si les Français sont prêts à payer un peu plus cher pour une électricité d’origine renouvelable, ils ne souhaitent tout de même pas la payer trop cher ».

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...

Ensauvager les villes pour réconcilier nature et société

56 % de la population mondiale habite en ville, une proportion qui atteint 80 % en France. Ce contexte d’urbanisation modifie en profondeur les relations entre...

Les Solutions fondées sur la Nature (SfN) offrent la possibilité de recréer un littoral désirable demain et pour tous 

Réputées peu coûteuses et faciles à mettre en œuvre, les solutions fondées sur la nature (SfN)1 sont mises en avant pour lutter contre les...

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par l’Office français de la biodiversité avec l’appui des services de l’État, vient de publier son...