Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...
Energie solaire

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Oui avec la solution Level de toiture solaire pour une couverture intégrale de la surface.

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers que les toitures en tuiles normales, selon le fabricant suisse de matériaux de construction solaires Megasol Energie. Cela s’explique à la fois par les coûts liés à la rénovation des anciennes toitures comme à la construction des nouvelles, aux aides et subventions liées au solaire photovoltaïque ainsi qu’à la longue durée de vie des toits solaires.

Fenêtres de toit intégrées sans soudure. Ici exemple du toit solaire « level ». Photo Megasol Energie SA

Un supplément rapidement amorti

« En fonction de la situation, l’investissement pour la réalisation de toits solaires n’est qu’une fois et demie plus élevée que pour les toits en tuiles conventionnelles – et après quelques années seulement d’exploitation, le toit solaire revient déjà moins cher« , explique Falk Baumann, directeur de la société de charpenterie et de photovoltaïque Baumann Falk. L’installateur allemand de la commune de Crinitzberg OT Lauterhofen peut se prévaloir d’une longue expérience dans le domaine de l’installation de toits solaires.

Les pièces d’ajustement peuvent être découpées et intégrées directement sur le chantier. Photo Zimmerei & Photovoltaik Falk Baumann

« Nous avons installé le toit solaire ‘Level’ du fabricant suisse de panneaux solaires Megasol sur le bâtiment de notre entreprise. Comme pour de nombreux autres projets, il s’est avéré qu’une grande partie des coûts étaient également liés à une rénovation de toiture conventionnelle : Planification, trajets, échafaudage, lattes de bois, revêtement du toit (par ex. tuiles), frais de montage, etc. Le surcoût se compose uniquement des modules solaires, du câblage et de l’onduleur »

Revêtement solaire en chevauchement pour une couverture intégrale de la surface.

Ce surcoût est vite amorti grâce au rendement électrique élevé. Le toit solaire s’autofinance et devient ainsi moins cher qu’un toit en tuiles traditionnel : « Un toit en tuiles normal ne peut pas faire ça« , dit Falk Baumann en souriant.

Système de toiture solaire ‘Level’ Megasol Energie SA

Des toits solaires aux détails résolus

Comme de nombreux autres systèmes de toitures solaires, la toiture solaire ‘Level’ utilisée est une toiture solaire chevauchée, c’est-à-dire « en écailles« . Il peut remplacer tous les toits en tuiles avec une sous-toiture correspondante. Il repose sur un lattage en bois qui ressemble beaucoup à un lattage de tuiles.

Grâce aux grands formats, dont la surface est plusieurs fois supérieure à celle d’une tuile, le toit solaire est rapidement installé. Des fenêtres de toit peuvent également être installées sans problème, en le prenant en compte lors de la conception du toit solaire. Il est également possible d’installer un garde-neige intégré au système.

Système de toiture solaire ‘Level’ Megasol Energie SA

Les éventuels travaux de nettoyage ou d’entretien peuvent être effectués facilement grâce à la protection antichute intégrée au système. De plus, le système de toit solaire est plus léger qu’un toit en tuiles et donc beaucoup plus léger que la combinaison d’un toit en tuiles et d’une installation photovoltaïque sur le toit. Cela permet d’alléger la toiture, ce qui est particulièrement important pour les bâtiments anciens.

Enfin, l’intégration à la toiture est esthétique. Falk Baumann conclut : « Pour notre bâtiment d’entreprise, nous avons été convaincus non seulement par la rapidité d’installation, mais aussi par la simplicité d’intégration des modules du toit solaire ‘Level’. Ceux-ci sont réalisés avec des panneaux composites en aluminium qui peuvent être découpés directement sur le chantier. Cela permet de gagner du temps et de réduire les coûts« .

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...