Dans l'actualité :

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski,...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Solaire Direct veut amener le photovoltaïque chez les particuliers

En France, il s’est installé pour 8 mégawatts de panneaux solaires l’an dernier, cent fois moins qu’en Allemagne. Mais les mesures prises à l’été dernier, notamment sur le tarif de rachat de l’électricité d’origine photovoltaïque, permettent d’envisager que la France rattrape une partie de son retard. C’est le pari que viennent de prendre Techfund Capital Europe, Demeter Partners et Schneider Electric Ventures en apportant 6,1 millions d’euros à Solaire Direct. Cette toute jeune PME veut construire des centrales solaires, à l’image des fermes éoliennes. Les trois premières sont prévues en région Paca. Elle s’apprête à lancer dans la même région une offre destinée aux particuliers, qui leur promet la gratuité de l’installation des panneaux – hors crédit d’impôts -, mais aussi de toute leur consommation électrique pendant vingt ans. Le nouvel opérateur se rémunérera en revendant le surplus d’électricité produite. Explications.

Créé en octobre 2006 par Thierry Lepercq, Solaire Direct est le premier énergéticien entièrement dédié à la production d’électricité solaire en France. La société conçoit, installe et exploite des infrastructures photovoltaïques de toutes tailles, de l’installation résidentielle à la centrale au sol. A l’issue d’un tour de table auprès d’acteurs emblématiques du secteur de l’énergie en France, Solaire Direct déploie progressivement son offre avec une ambition forte : rendre l’électricité solaire accessible à tous : collectivités, particuliers, entreprises. Un investissement de 6,1 millions d’euros dans le capital de Solaire Direct Trois acteurs institutionnels de référence dans le secteur de l’énergie en France ont choisi de soutenir Solaire Direct, en investissant dans son capital : • TechFund, fonds d’investissement basé à Paris et Sophia Antipolis, proche d’EDF, un des pionniers français du capital-risque dans le secteur de l’énergie, en co-investissement avec 123Venture ; • Demeter Partners, fonds d’investissement dédié à l’énergie et à l’environnement, parrainé par la Caisse des Dépôts et l’Institut Français du Pétrole, et qui a déjà dix investissements à son actif depuis son lancement en 2005 ; • Schneider Electric Ventures, fonds de capital-risque sponsorisé par Schneider Electric, leader mondial de la distribution électrique et des automatismes et contrôle. « Nous sommes fiers d’avoir le soutien de trois acteurs institutionnels du secteur de l’énergie en France, qui sont de véritables visionnaires. Ce soutien contribue à faire de Solaire Direct la référence dans une activité appelée à connaître un développement considérable. C’est un signe que notre pays se mobilise désormais pour développer les nouvelles industries nécessaires pour faire face au changement climatique », déclare Thierry Lepercq, Président de Solaire Direct. Une initiative française contre le changement climatique L’électricité solaire pour tous arrive, à quelques semaines de l’ouverture du marché de l’électricité Les dispositifs mis en place par les pouvoirs publics en 2006 et les progrès très rapides de l’industrie photovoltaïque dans le monde rendent l’électricité solaire économique aujourd’hui en France, mais les infrastructures restent à construire. solaire-collectivites.jpg Solaire Direct développe et exploite des infrastructures photovoltaïques (production d’électricité par transformation du rayonnement solaire via des cellules de silicium) de toute taille, depuis des installations résidentielles sur toiture de 2 kW jusqu’à des centrales au sol de 10 MW et plus. Solaire Direct s’apprête, en collaboration avec des collectivités territoriales de la région PACA, à mettre en chantier les trois premières centrales photovoltaïques en France pour un total de 16 MW sur 43 hectares. Ces installations devraient fournir l’électricité nécessaire à 5 400 foyers et permettre d’éviter l’émission de 16 000 tonnes de CO2 par an. solaire-particuliers.jpg Par ailleurs la société lancera prochainement une offre résidentielle clé en main, sans équivalent en France, avec un service complet (fourniture, installation, autorisations, raccordement, exploitation), rentable et sans aucune mise de fonds. « Beaucoup d’idées reçues sur l’énergie solaire sont fausses. Nous constatons tous les jours que le marché du photovoltaïque est en pleine ébullition dans le monde. Alors que l’amont de la filière est aujourd’hui très industrialisé, l’aval reste à structurer. L’équipe de Solaire Direct développe un modèle d’énergéticien photovoltaïque qui a fait ses preuves aux Etats-Unis et répond au besoin actuel de développer des infrastructures décentralisées de production d’énergie » souligne Grégoire Aladjidi, Directeur d’Investissement de TechFund. Une équipe hautement qualifiée et des partenaires de premier plan Solaire Direct a réuni une équipe de professionnels bénéficiant d’une solide expérience dans les domaines de l’ingénierie photovoltaïque, du marketing énergétique, de l’ingénierie juridique et administrative et du financement, autour de ses fondateurs Thierry Lepercq (fondateur de NetsCapital), Amaury Korniloff (ex- Directeur du Développement de Poweo), Stéphane Jallat (ex Directeur Industriel Tenesol) et Abdel Bounia (ex Responsable Ingénierie Photowatt). La société a conclu des partenariats stratégiques avec des acteurs majeurs de la filière photovoltaïque française : groupes d’ingénierie internationaux, industriels du photovoltaïque et de l’équipement électrique, grandes banques. Enfin, Solaire Direct développe une collaboration active avec de nombreuses collectivités territoriales en régions PACA, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes, Aquitaine, Corse et Ile-de-France.

 

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski,...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski, Université de Strasbourg; Emmanuel Guillon, Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA); Romain Debref, Université de Reims...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place d'une taxe européenne sur les transactions financières dont les recettes serviraient la transformation écologique de...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des émissions de gaz à effet de serre. L’agriculture régénératrice permet de séquestrer du carbone dans...