Dans l'actualité :

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits...

S’engager pour la planète, se mesure aux achats que nous faisons !

La protection de l’environnement est un enjeu global qui s’immisce dans les moindres recoins de notre quotidien. Nos habitudes d’achats et de consommation ne sont bien sûr pas épargnées. Au contraire, elles peuvent même être un levier, à leur mesure, pour participer à la construction d’un monde plus désirable où l’écologie a son mot à dire. L’écologie s’invite dans le panier de courses Il est parfois difficile de s’y retrouver entre les rayons des magasins et la jungle d’enseignes diverses et variées. Faire ses courses et penser environnement relève d’un véritable défi, néanmoins, les achats responsables permettent d’apporter une réponse utile et efficace. Ces produits mis à la vente répondent à des critères environnementaux spécifiques qui garantissent une perspective durable pour la planète, et sociale pour l’entreprise. Outre le choix des produits, chaque consommateur peut également opter pour différentes options de magasins. Certains proposent à la vente des produits locaux, qu’ils soient bio ou non, il s’agit d’une solution pour limiter son impact sur l’environnement par l’acte d’achat. De plus en plus d’associations mettent également en réseaux les producteurs et les consommateurs, pour proposer des produits de qualité au juste prix. Une alternative sociale et écologique qui permet de retrouver la saveur de fruits parfois oubliée ! Les services financiers et bancaires peuvent aussi se mettre au vert Peut-être vous êtes-vous déjà posé la question de la fabrication d’une carte bancaire ? Auquel cas vous avez raison ! Plastique, puces électroniques et métaux rares, ces petites cartes démultipliées en millions d’exemplaires représentent un coût environnemental important. Pour répondre aux exigences de leurs clients, les banques développent de nouvelles générations de cartes bancaires dont la conception limite le plus possible l’émission de gaz à effet de serre. Matériaux biologiques et recyclés, encre biodégradable, ces cartes de crédits donnent un sacré coup de pouce à la planète, et ce n’est pas tout ! Les services proposés par ces cartes constituent une véritable boussole pour modifier vos habitudes d’achats dans une perspective écologique. Vous disposez ainsi d’applications en ligne qui permettent d’observer le taux d’émission de CO2 émis par les transactions. Vous connaissiez le plafonnement des dépenses ? Vous serez enchantés de découvrir cette astucieuse invention : le plafonnement de l’empreinte carbone, qui vous met au défi de limiter le plus possible, selon vos critères, vos émissions. Enfin, les frais bancaires de ces cartes permettent de compenser son impact sur la planète en soutenant des initiatives et des organisations environnementales qui contribuent à la protection de notre écosystème. Mettre ses économies au service de la planète ? C’est possible ! L’économie a aussi un rôle un joué pour l’environnement, les banques en ligne l’ont bien compris et proposent désormais des services spécialement conçus dans cette perspective. Pour s’y retrouver, rien de plus simple, les produits financiers dits « verts » ou « éco » répondent à ces exigences, comme les obligations vertes. Ces dernières sont émises par des organismes privés ou publics afin de financer des projets dont le bilan environnemental est positif. Un bon geste qui permet de joindre les bénéfices financiers à ceux de la planète. Du porte-monnaie aux services bancaires, de multiples options existent pour intégrer les impératifs environnementaux à nos économies.

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle Greenpeace qui sort de sa neutralité comme certains syndicats. "Après le choc des élections européennes,...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité ? Dans quelle mesure les transitions actuelles – écologiques, énergétiques, technologiques… – annoncent-elles des changements...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits avec le mouvement de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) qui place les...