Dans l'actualité :

Que valent les offres d’électricité à prix fixe ?

Pour leur abonnement d’électricité, les consommateurs disposent de plusieurs...

Adapter la France au changement climatique : nous ne sommes pas prêts !

A l’heure où une nouvelle Assemblée nationale se forme...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people :...

Publication par BeCitizen du livre blanc de l’économie positive intitulé « 20 ans pour restaurer le climat »

« 20 ans pour restaurer le climat » BeCitizen vous invite à apporter vos critiques et suggestions pour la version 2 couv-2.jpg Introduction : Depuis le début de l’ère industrielle, la population mondiale et la production individuelle ont cru d’un facteur 8. En 250 ans, l’espérance de vie a doublé dans les pays pauvres, et quadruplé dans les pays riches. Un ouvrier français payé au SMIC jouit d’un niveau de confort, de sécurité, d’accès à l’information et de possibilités de déplacements qui feraient rêver un aristocrate de la Renaissance. Cette croissance est menacée par l’épuisement des ressources naturelles (pétrole, minerais, eau, sols, biodiversité) et leur corollaire, la hausse de l’énergie et des matières premières. Le réchauffement du climat bouleverse déjà la production agricole et les modèles de prévision du risque. D’ici 20 ans, en cas d’accélération du changement climatique, ce sont les conditions même de la vie sur terre qui pourraient être remises en cause – ou, tout au moins, la survie de notre civilisation. Alors, faut-il stopper la croissance ? Impensable, alors que 4 milliards d’êtres humains vivent avec moins de 1,5 € par jour. Impossible, lorsque le Brésil, la Russie, l’Inde, et la Chine représentent 3 milliards de personnes et 7% de croissance économique annuelle. Inacceptable, alors que même dans les pays riches, l’anxiété croît face à l’érosion des revenus des classes moyennes, à la montée du chômage et de la précarité. Dans ce contexte, la globalisation des échanges, qui est pourtant l’un des moteurs de l’économie, devient une source de menaces : compétition entre les individus au niveau mondial4, flux migratoires, terrorisme, etc. Plus que jamais, la croissance est donc nécessaire. Une croissance qui, au lieu de puiser dans l’environnement, devra aussi en restaurer la capacité à remplir les besoins de l’humanité. Impossible ? Et pourquoi ? L’histoire de l’humanité est ponctuée de crises, surmontées par des innovations qui ont abouti à des changements systémiques. Il y a 10 000 ans, des chasseurs-cueilleurs affamés ont semé des céréales sauvages. En devenant agriculteurs ils se sont sédentarisés, ont pu créer un surplus, puis développer l’artisanat et le commerce. Il y a 400 ans, c’est grâce à la crise du bois en Angleterre que des compagnies minières se sont lancées dans l’extraction du charbon, qui a mis en mouvement la révolution industrielle. Aujourd’hui, l’humanité dispose du plus puissant réseau d’innovation et d’échanges qui ait jamais existé : 3 millions de chercheurs, plusieurs dizaines de millions d’entreprises et 1 milliard d’individus connectés par le biais d’Internet. Il reste à chacun de décider dans quel sens utiliser cette capacité créative. Déjà, des pionniers ont fait le choix. Ils mettent en place une nouvelle économie, qui produit de l’énergie et des matériaux renouvelables, qui stocke du carbone, qui restitue des sols fertiles et des stocks d’eau propre : une économie positive, qui crée de la croissance pour tous, en restaurant le capital écologique de l’humanité. Une économie fondée sur l’écointelligence, qui se nourrit de diversité, et inclut 6,5 milliards d’humains pour créer plus de prospérité. Ce livre blanc vous invite sur les traces de ces pionniers, qui sont les gagnants du monde de demain. Il définit les nouveaux enjeux économiques : restaurer le climat, renouveler les ressources naturelles, en recréant de la diversité. A travers 25 exemples, il révèle les principes d’action des pionniers de l’économie positive : fonctionnalité, circularité, complémentarité, substitution, valorisation, diversité. Il dessine les contours d’un monde positif. Il nous reste 20 ans pour construire l’économie positive, 20 ans pour restaurer le climat et l’environnement. Vingt ans pour décider du sort du XXIème siècle. Le défi est immense, les opportunités sont là. Le chantier est passionnant.

 

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...

Que valent les offres d’électricité à prix fixe ?

Pour leur abonnement d’électricité, les consommateurs disposent de plusieurs choix. Ils peuvent souscrire un contrat au tarif réglementé auprès d’EDF, le fournisseur historique. Les...

Adapter la France au changement climatique : nous ne sommes pas prêts !

A l’heure où une nouvelle Assemblée nationale se forme et qu’un nouveau gouvernement se dessine, Oxfam France publie une étude sur les politiques d’adaptation...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people : Modelling Nature Futures” est un article rédigé par Kim et al. en 2023 et publié...