Dans l'actualité :

Des Assises nationales pour construire l’avenir du vivant dans le milieu urbain

Les Assises nationales de l’animal en ville 2024 sont...

10 apprentissages clés du Baromètre RSE 2024

Vendredi, une start-up sociale pionnière dans l'intégration de l'engagement...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique !...

Lutte contre la désertification : concertation ministérielle francophone

L’OIF, à travers l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie, a organisé le 18 octobre 2011 une Concertation ministérielle francophone en marge des travaux de la 10e Conférence des Parties (CdP10) à la Convention sur la lutte contre la désertification (Changwon, Corée du Sud, 10-21 octobre 2011). Cette rencontre, à laquelle ont pris part les ministres et chefs de délégation des pays francophones, ainsi que des représentants d’agences des Nations unies et d’agences de coopération avait pour thème les synergies d’actions en Afrique en matière de lutte contre la désertification et contre la pauvreté. A l’occasion de cette CdP10, un Guide des négociations et un Résumé à l’intention des décideurs ont été publiés par l’IEPF. Un atelier d’information et de formation des experts francophones avait également été organisé, le 10 octobre 2011, pour sensibiliser les délégations francophones aux enjeux de la Conférence de Changwon. COP10.jpg

Résumé

Le présent Résumé pour les décideurs a pour but de présenter un aperçu des enjeux importants des sessions de la Conférence des Parties, du Comité sur la Science et la Technologie (CST) et du Comité de Révision de la Mise en oeuvre (CRIC). Les principaux enjeux dont il sera question lors de ces sessions sont abordés dans les sections qui suivent : 1. Le suivi de la mise en oeuvre de la Convention et de la Stratégie décennale : plus particulièrement, la Conférence entendra un résumé des travaux du CRIC 9 et de la mise en application du système d’examen des résultats de la mise en oeuvre (PRAIS), ainsi que les derniers progrès en matière de développement des indicateurs et des méthodes de communication et d’analyse des rapports nationaux. 2. Le programme et budget pour la Convention et ses organes subsidiaires seront débattus et les rapports sur l’exécution des activités du biennium précédent, ainsi que la mise à jour des états financiers, seront présentés. 3. L’évaluation et la réforme du Mécanisme mondial se poursuivront suite à l’évaluation faite par le Corps Commun d’Inspection en 2009 et à une analyse indépendante fournie par des consultants engagés par le Bureau de la COP. 4. Les mécanismes destinés à faciliter la mise en oeuvre et la coordination régionales seront examinés, dont la coopération entre le Mécanisme mondial (GM) et le Secrétariat à travers les Unités de Coordination Régionales (UCR), les programmes d’action régionaux et sous-régionaux (PAR et PASR) et le rôle et le mandat des Comités Régionaux. 5. La mise en application de nouvelles procédures régissant la participation des organisations de la société civile aux réunions et à d’autres activités liées à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification seront étudiées par les Parties. 6. Le remaniement du fonctionnement du Comité sur la Science et la Technologie se poursuivra suite à l’évaluation de la première Conférence scientifique et des préparations en vue de la tenue de la 2e Conférence prévue pour 2012. 7. Débats politiques et thématiques spéciales à surveiller : la COP se penchera également sur un certain nombre de points relatifs à son rayonnement dans la plus large communauté internationale, et sera l’occasion d’un nombre de débats politiques :
  • Le suivi des résultats du Sommet mondial pour le développement durable qui intéressent la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, ainsi que des résultats des dix-huitième et dix-neuvième sessions de la Commission du développement durable ;
  • La mise en application de la Décennie des Nations Unies pour les déserts et la lutte contre la désertification (2010-2020) ;
  • La mise en application de la Stratégie Globale de Communication.
– Télécharger le Résumé à l’intention des décideurs
OIF
OIF
– Site web : www.francophonie.org

 

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Des Assises nationales pour construire l’avenir du vivant dans le milieu urbain

Les Assises nationales de l’animal en ville 2024 sont une initiative des rédactions du magazine 30 Millions d’amis et de Peuple-animal.com, édités par 1Health,...

10 apprentissages clés du Baromètre RSE 2024

Vendredi, une start-up sociale pionnière dans l'intégration de l'engagement au cœur de la culture des entreprises, en collaboration avec Kantar Insights et 11 partenaires, nous dévoile les résultats...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique ! Cette expression remonte à 1997 dans la presse française, nous rappelle Iris Viloux (Université Paris-Panthéon-Assas). Et...