Dans l'actualité :

Les prairies et parcours : des systèmes vivants pour la transition agroécologique  

Les prairies naturelles ou permanentes et parcours, riches en...

Les produits issus du pétrole ont une empreinte carbone plus élevée qu’estimée 

De nouvelles données publiées récemment influencent de manière significative...

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies...
Un appel à projets en direction des collèges et des lycées

Le Grenelle Environnement à l’École : les élèves agissent en faveur de la planète

Inciter les jeunes à réfléchir, à élaborer un projet et à faire des propositions concrètes en faveur de la lutte contre les changements climatiques, de la préservation de la biodiversité, ou encore de la construction d’une démocratie écologique… tel est l’objectif du “Grenelle Environnement à l’École : l’École agit !“. Cette initiative du ministère de l’Éducation nationale parrainée par Nicolas Vanier, explorateur de l’Arctique, écrivain et réalisateur, débute fin novembre 2007 par le lancement d’un appel à projets dans les académies pour aboutir, en mai 2008, à la sélection d’une quinzaine de propositions d’élèves.

Les élèves de collège et de lycée ainsi que ceux des établissements de formation professionnelle, sont invités, sous la conduite de leur(s) enseignant(s), à réfléchir autour d’un thème : changement climatique, maîtrise de l’énergie, préservation de la biodiversité et des ressources naturelles, environnement et santé, impact de l’agriculture sur l’environnement et la santé, démocratie et développement durable, économie et développement durable… Ils doivent s’inspirer des thèmes du “Grenelle Environnement“ ou travailler un autre sujet lié au développement durable, notamment lorsque des actions sont en cours. Ensuite, ils collectent l’information, consultent des experts, engagent une concertation avec les partenaires de l’EDD dont les collectivités locales et territoriales, les associations, les entreprises, les services déconcentrés de l’État… Enfin, ils réalisent un rapport électronique présentant leurs propositions concrètes. Quinzaine de propositions sélectionnées au niveau national À l’issue d’une sélection académique, les projets exemplaires seront soumis à un comité national présidé par Nicolas Vanier et composé de représentants du ministère, de scientifiques et de spécialistes du développement durable. Ce comité désignera une quinzaine de propositions du “Grenelle Environnement à l’École“ qui seront présentées au Président de la République et feront l’objet d’une diffusion nationale. Calendrier29 novembre 2007 : lancement de l’opération “Le Grenelle Environnement à l’École : l’École agit !“ par Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale, et Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie et du Développement et de l’Aménagement durables, en présence de Nicolas Vanier – début de la phase de collecte d’informations et de réflexion dans les établissements. – Premier trimestre 2008 : débat et élaboration des projets et des propositions. Réflexion au sein des classes, concertation, élaboration du rapport électronique présentant les propositions des élèves. Ces contributions peuvent être mises en ligne sur le site “L’École agit“ et faire l’objet de débats. – 1er au 7 avril 2008 : transmission aux comités académiques. Durant la semaine du développement durable, le rapport final élaboré par les élèves est transmis au comité de pilotage académique présidé par le recteur. – 12 avril 2008 : transmission au comité national. Les projets sélectionnés au niveau académique sont transmis au comité national présidé par Nicolas Vanier. – Mai 2008 : présentation des propositions retenues par le comité national. Une quinzaine de propositions sont remises au Président de la République par un “éco-délégué“. Pour en savoir plus sur le concours, consultez le site « L’École agit« . Il présente l’opération et le mode d’emploi du “Grenelle Environnement à l’École“, met à la disposition des enseignants des fiches pédagogiques, centralise les informations sur l’éducation au développement durable, relaie les propositions des élèves, propose débats et échanges sur un forum. Inscrivez votre classe.

 

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Les prairies et parcours : des systèmes vivants pour la transition agroécologique  

Les prairies naturelles ou permanentes et parcours, riches en biodiversité, présentent de nombreux atouts pour la transition agroécologique. Ils aident les agriculteurs à temporiser...

Les produits issus du pétrole ont une empreinte carbone plus élevée qu’estimée 

De nouvelles données publiées récemment influencent de manière significative les comparaisons ACV des plastiques issus du carbone renouvelable et des plastiques issus du pétrole...

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie...