Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...

Lancement du plus grand projet à ce jour sur le climat méditerranéen

Le projet de recherche sur le changement climatique de la Méditerranée le plus vaste à ce jour vient d’être lancé. Financé au titre du sixième programme-cadre par l’Union européenne, le projet CIRCE (Climate Change and Impact Research: the Mediterranean Environment – Recherche sur le changement climatique et son impact: l’environnement méditerranéen) rassemblera quelque 62 chercheurs qui évalueront, sur une période de quatre ans, les meilleures stratégies d’atténuation des effets négatifs du changement climatique dans la région.

Les évaluations antérieures ont montré que la Méditerranée est la région européenne la plus vulnérable aux changements censés affecter les ressources naturelles de ce siècle. Des températures grimpantes, entraînant ainsi des sécheresses récurrentes, vont accroître le risque d’incendie, de pénurie d’eau et de perte des terres agricoles. «Ces impacts pourraient avoir un retentissement considérable sur l’agriculture, la gestion de l’eau, la production d’énergie et le tourisme», déclare Antonio Navarra de l’Institut national italien de géophysique et de volcanologie et coordinateur du projet CIRCE à l’AFP.

Le consortium du projet effectuera davantage de recherche sur les prévisions climatiques pour la région et leur relation au changement climatique mondial afin de mieux comprendre l’évolution des flux radioactifs, du cycle de l’eau, de la nébulosité, des aérosols et des évènements extrêmes tels que les inondations intensives. Les impacts sur l’agriculture, les écosystèmes, la forêt, la qualité de l’air et la santé seront également évalués. Les partenaires espèrent pouvoir offrir, à travers leur recherche, une image plus claire de la situation à venir, afin d’évaluer les conséquences économiques et sociales, en particulier en ce qui concerne le tourisme, les marchés énergétiques et la migration locale de la région.

«Les résultats, fruit d’une collaboration entre mathématiciens, physiciens, climatologistes, agronomes, économistes et experts en TI, seront mis à disposition de la communauté scientifique et des preneurs de décision», déclare le Dr Navarra. «Ce projet fait de la recherche un outil important pour le soutien, par la preuve scientifique et les prévisions de scénarios futurs, des actions d’atténuation des impacts du changement climatique.»

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...