Dans l'actualité :

Montée des eaux : l’urgence de solutions fondées sur la nature pour le bassin méditerranéen

Une équipe de scientifiques publie de nouveaux résultats dans...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...
Réseau belge IDée - Information et Diffusion en éducation à l'environnement

Eduquer à l’environnement dans le primaire

numéro spécial de Symbioses - gratuit

Symbioses, magazine de l’éducation relative à l’environnement (ErE), sort un numéro spécial « Eduquer à l’environnement dans le primaire». Le plein d’idées pour entamer ou poursuivre un projet environnemental dans son école ! Gratuit. Pourquoi et comment intégrer l’environnement dans le fonctionnement et la gestion des établissements scolaires, des associations, des administrations ? Les expériences, les outils et les adresses relatés dans ce nouveau dossier de Symbioses montrent la voie à suivre, offrent des conseils concrets, et prouvent qu’il s’agit également d’une triple aubaine : écologique, pédagogique et économique.

Pour aider les enseignants à se lancer dans un projet « environnement », le Réseau IDée vient de publier un numéro spécial du magazine Symbioses : « Eduquer à l’environnement dans le primaire». À travers l’expérience et le foisonnement d’idées d’une vingtaine d’écoles bruxelloises et wallonnes, ce numéro invite à oser se lancer dans un projet, sans être spécialiste en la matière. Il apporte les réponses aux questions posées par les enseignants eux-mêmes : – Comment et pourquoi se lancer dans un projet ? En suivant quelles étapes ? – Faut-il s’y connaître ? – Comment composer avec les réalités de l’école ? Véritable guide des bonnes pratiques, il est complété par des références d’adresses, de documents pédagogiques et de campagnes publiques. Ce numéro s’adresse essentiellement aux acteurs de l’enseignement primaire (enseignants, directeurs…). banner-2.jpg Réalisé par le Réseau IDée (Information et Diffusion en éducation à l’environnement), ce Symbioses hors série est le fruit de l’Accord de coopération en éducation relative à l’environnement (ErE) entre la Région wallonne et la Communauté française visant à promouvoir l’ErE. Un exemplaire va être distribué dans toutes les écoles primaires francophones de Belgique dans les prochains jours. Il est également possible de l’obtenir gratuitement auprès : – du Réseau IDée (02 286 95 70) – de la Région wallonne (DGARNE – 081 33 50 80) – de la Région bruxelloise (Bruxelles Environnement – 02 775 75 75). Téléchargeable sur le site www.symbioses.be Il sera également diffusé lors du Salon de l’Education, au Village de l’ErE (15 – 19/10 à Namur). – Télécharger le N° 78 de Symbioses contenant le dossier « Comment éco-gérer ? »Consulter le N°78 de Symbioses à partir du sommaire détaillé

Faire mieux avec moins ! ?

Voilà une expression qui, à première vue, paraît magique, le bon sens même. Dans notre société où la notion de ressources limitées commence seulement à faire son chemin, et ce dans des sphères restreintes, « faire mieux avec moins » apparaît comme une solution au gaspillage effréné de nos ressources. Une attention est alors accordée aux processus afin de les rendre plus efficaces : par la recherche d’un meilleur rendement, la récupération d’énergie et de déchets tout au long de la chaîne, la réévaluation du choix des ressources, comme par exemple le choix d’énergies alternatives plutôt que d’énergies fossiles, la réduction d’engrais et de pesticides, etc. Autant de bienfaits pour un environnement qui se voit un peu mieux préservé et moins pollué. Dans une société où les valeurs de solidarité et de responsabilité sont fortement présentes, « faire mieux avec moins » fait place aux échanges de savoir-faire, aux groupements collectifs solidaires ou encore aux circuits courts… « Faire mieux » inclut un ensemble de critères comme l’environnement, la qualité des relations humaines, la valorisation de compétences discrètes ou oubliées, les liens directs entre producteurs et consommateurs, moins d’intermédiaires, moins de trajets, moins d’emballages, moins d’objets inutiles aux rebuts … Au niveau planétaire, il pourrait s’agir de réduire ses dépendances au pétrole et aux agrocarburants, nouvelle cause de famine dans le monde. Et d’inventer alors d’autres modes de fonctionnement et d’autres critères de qualité de vie… Indispensable ! Dans une société du profit, « faire mieux avec moins », peut aussi vouloir dire faire plus d’argent avec moins de dépenses, quelles qu’en soient les conséquences environnementales et sociales. On peut en effet agir sur les processus de manière à utiliser moins de ressources humaines et naturelles pour un même résultat « global », voire pour une production accrue. Quand cela permet de libérer du temps de qualité pour les personnes et les populations, c’est une belle avancée. Lorsqu’il s’agit d’augmenter la production (en continuant à épuiser les ressources, mais un peu moins vite), de créer de nouveaux besoins, d’exploser les statistiques du chômage ou de presser davantage le travailleur, cela devient un fameux recul. Sans compter que, question qualité des produits, le consommateur en sort également perdant. Evitable ! « Faire mieux avec moins » renvoie aussi aux progrès technologiques. Salvateurs, lorsqu’il s’agissait hier de libérer l’homme de travaux rudes et de pénuries alimentaires. Destructeurs, lorsque s’imposent aujourd’hui les OGM (des plus gros maïs avec moins de surface cultivable) et les brevets sur le vivant, rendant les populations les plus pauvres toujours plus dépendantes de l’économique … On peut encore évoquer la société de consommateurs qui veulent « toujours plus pour toujours moins ». Confondant besoins et désirs, plongeant dans le paysage formaté du monde de la consommation où le « tout, tout de suite » et le zapping sont devenus maîtres des pulsions… Quitte à être par ailleurs tiraillés par les défis de la planète, auxquels ils sont majoritairement sensibles, mais qui se jouent – croient-ils – dans d’autres mesures du temps et dans d’autres lieux ? D’une phrase qui nous semble être le bon sens même, nous voilà amenés à réfléchir aux diverses interprétations qu’elle inspire. Un exercice intéressant pour un éducateur qui souhaite travailler sur la clarification des valeurs… Il nous montre encore une fois qu’on peut mettre des réalités bien différentes derrière des mots. Que l’esprit critique, la créativité et la capacité de débattre sont des outils indispensables pour grandir. Il nous montre, aussi, l’immense tâche que représente la formation de personnes épanouies et responsables dans un monde (presque) 100% marchand.” Edito de Joëlle van den BERG, Secrétaire générale du Réseau IDée

Qu’est-ce que Symbioses ?

Symbioses, le magazine de l’Education relative à l’Environnement, est réalisé par le Réseau IDée. Chaque trimestre, il présente une thématique particulière, sous la forme d’un dossier fait d’expériences éducatives vécues, de références d’outils, d’adresses utiles, d’articles de réflexion, d’activités… Il s’adresse aux enseignants, animateurs, parents, éco-conseillers, éducateurs… qui désirent mener des activités ou des projets d’éducation à l’environnement auprès des publics jeunes et moins jeunes. En savoir plus symbioses-75.jpg
Lire aussi : Sports & Environnement Du stage d’été au « cours de gym », de la formation d’animateur à la licence en éducation physique, l’éducation à l’environnement envahit progressivement le terrain sportif. Pas pour l’argent ou l’or, mais pour le bien-être, dehors. – Télécharger le N°75 de Symbioses « Sports & Environnement » (PDF 1,41 Mo)

 

– Contacts :

Joëlle van den Berg, Secrétaire générale du Réseau IDée

Céline Teret, journaliste

Réseau IDée asbl
rue Royale 266 à 1210 Bruxelles
Tel: +32 2 286 95 70
Fax: +32 2 286 95 79

A lire

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

30 solutions et retours d’expérience pour adapter les villes au changement climatique

L’Agence Parisienne du Climat et ses partenaires, dont la...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Montée des eaux : l’urgence de solutions fondées sur la nature pour le bassin méditerranéen

Une équipe de scientifiques publie de nouveaux résultats dans Conservation Biology, sur l’impact des changements climatiques à venir sur la biodiversité du bassin méditerranéen....

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert à l’approche des élections européennes, états, entreprises et ONG se mobilisent pour sauver un paquet...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets du changement climatique et estiment qu’il est urgent d’agir, la nécessité de la est...