Dans l'actualité :

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

L’appropriation stratégique de la sobriété par les entreprises

Face à une crise énergétique exacerbée et à un...
Survival - Le mouvement pour les peuples indigènes présente

De nouvelles photos spectaculaires d’Indiens isolés du Pérou

un an après la diffusion de photos aériennes d'Indiens isolés du Brésil

Survival International vient de se procurer des photos extrêmement précises d’un groupe d’Indiens isolés, un an après la diffusion de photos aériennes d’Indiens isolés du Brésil qui avaient fait la une des médias dans le monde entier. Les nouvelles photos prises au sud-est du Pérou montrent une famille isolée de la tribu mascho-piro, qui vit dans une région reculée du parc national de Manú, mais ces derniers mois, a anormalement été aperçue à plusieurs reprises. On estime que c’est l’exploitation forestière illégale dans le parc et à proximité de celui-ci ainsi que le survol à basse altitude d’hélicoptères des concessions pétrolières et gazières voisines qui forcent les Indiens à fuir. Les Mascho-Piro sont l’un des cent peuples isolés du monde.

Les photos des Indiens isolés que nous diffusons aujourd'hui n'ont jamais été aussi précises.
© D.Cortijo/www.survivalfrance.org

Survival International vient de se procurer des photos extrêmement précises d’un groupe d’Indiens isolés, un an après la diffusion de photos aériennes d’Indiens isolés du Brésil qui avaient fait la une des médias dans le monde entier.

Les nouvelles photos prises au sud-est du Pérou montrent une famille isolée de la tribu mascho-piro.

Les Mascho-Piro vivent dans une région reculée du parc national de Manú, mais ces derniers mois, ils ont anormalement été aperçus à plusieurs reprises.

On estime que c’est l’exploitation forestière illégale dans le parc et à proximité de celui-ci ainsi que le survol à basse altitude d’hélicoptères des concessions pétrolières et gazières voisines qui forcent les Indiens à fuir.

Les Mascho-Piro sont l’un des cent peuples isolés du monde.

Il y a exactement un an, la diffusion par Survival de photos d’une communauté prospère d’Indiens isolés au Brésil avait été relayée par les médias du monde entier.

Les photos diffusées aujourd’hui sont les plus précises qui n’ont encore jamais été prises.

Gros plan sur les Mascho-Piro.
© D.Cortijo/www.survivalfrance.org

Les dangers du contact avec ces peuples qui ont choisi de vivre dans l’isolement viennent d’être réaffirmés par la mort récente d’un Indien matsiguenga.

Nicolás ‘Shaco’ Flores a succombé à ses blessures après avoir reçu une flèche d’un Indien isolé près du parc national de Manú. Depuis plus de 20 ans, il avait l’habitude de déposer près de chez lui de la nourriture et des cadeaux pour un petit groupe isolé d’Indiens mascho-piro.

Glenn Shepard, anthropologue et ami de la victime, a écrit dans son blog et dans Anthropology News : ‘La mort de Shaco est une tragédie : il était un homme bienveillant, courageux et intelligent. Il pensait aider les Mascho-Piro. Et malheureusement, dans ce tragique incident, les Mashco-Piro ont exprimé leur farouche désir de rester isolés’.

Nicolás “Shaco” Flores a été tué par des Indiens isolés après avoir tenté d'entrer en contact avec eux
© Survival

Beatriz Huertas, spécialiste péruvienne des Indiens isolés, a assuré à Survival qu’un tel cas était ‘inhabituel, complexe et extrêmement délicat’ et que ‘le contact avec ces Indiens peut désormais se produire à tout moment. C’est pourquoi nous devons prendre des mesures préventives et mettre d’urgence en place un plan de contingence avec les autorités locales afin de prévenir tout autre incident de ce genre’.

L’an dernier, Survival avait interpellé le Service national des aires protégées (SERNANP), dépendant du ministère de l’Environnement péruvien, à propos d’une vidéo montrant des touristes déposant des vêtements sur les berges d’une rivière pour attirer les Indiens isolés.

Suite à notre intervention, la région avait été interdite aux touristes et la population locale avait été avertie des dangers que représentait le contact avec ces Indiens isolés.

On estime que c'est l'exploitation forestière illégale qui force les Indiens à fuir.
© G. Gali/www.survivalfrance.org

Le département des affaires indigènes (INDEPA) projette d’établir un poste de surveillance dans cette région reculée pour protéger les populations locales et les groupes isolés.

Stephen Corry, directeur de Survival international, a déclaré aujourd’hui : ‘Un an après, la diffusion de ces nouvelles photos apporte des preuves supplémentaires de la présence d’Indiens isolés dans cette région. Il est intolérable que les gouvernements, les compagnies ou des anthropologues puissent encore nier cette évidence. Le premier contact avec des Indiens isolés est toujours dangereux et peut souvent s’avérer fatal – aussi bien pour la tribu que pour ceux qui tentent d’entrer en contact avec elle. La volonté des Indiens de rester isolés doit être respectée’.

 

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier site web de référence sur la mobilité durable et inclusive. Centre de ressources, cette nouvelle...

L’appropriation stratégique de la sobriété par les entreprises

Face à une crise énergétique exacerbée et à un besoin accru de pratiques durables, ORÉE présente son rapport sur "L'appropriation stratégique de la sobriété...

2 Commentaires