Dans l'actualité :

Que valent les offres d’électricité à prix fixe ?

Pour leur abonnement d’électricité, les consommateurs disposent de plusieurs...

Adapter la France au changement climatique : nous ne sommes pas prêts !

A l’heure où une nouvelle Assemblée nationale se forme...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people :...

Conte écologique du pêcheur mexicain

Dans un petit village mexicain situé au bord de la mer, un touriste américain complimente un pêcheur sur ses poissons et lui demande combien de temps il passe en mer pour ramener de telles prises.

« Pas plus de 2 heures », répond le Mexicain

« Mais alors, pourquoi ne pas rester plus longtemps et en ramener plus ? »

Le mexicain explique que la quantité qu’il ramène suffit pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille.

« Mais que faites-vous le reste du temps ? »

« Je me lève tard, je joue avec mes enfants, je fais un peu de golf et des petites siestes avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis, on prend quelques verres, on joue de la guitare et on chante… J’ai une vie très agréable. »

l’américain répond : « écoutez, j’ai un MBA de Harvard et je peux vous aider. Vous allez commencer par passer plus de temps à pêcher chaque jour. Vous vendrez donc plus de poissons. Avec les revenus supplémentaires, vous pourrez acheter un plus gros bateau, qui vous permettra de pêcher davantage. Avec les revenus de ce plus gros bateau, vous pourrez en acheter un deuxième, puis un troisième, jusqu’à avoir une flotte de bateaux de pêche. Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourrez négocier directement avec les usines de conditionnement, peut-être même ouvrir votre propre usine. Vous pourrez quitter ce petit village et vivre à Mexico, Los Angeles ou même New York ! De la, vous dirigerez votre multinationale. »

« Combien de temps cela prendrait-il ? », demande le Mexicain

« Vingt, peut-être trente ans », répond l’américain

« Et ensuite ? »

« Ensuite, c’est la que ça devient réellement intéressant, répond l’américain. Quand votre entreprise est devenue énorme, vous commencez à revendre vos actions et vous empochez des millions ! »

« Des millions de dollars, vraiment ? Et ensuite ? »

« Ensuite, vous pourrez vous retirer des affaires, vivre dans un petit village au bord de la mer, vous lever tard, jouer avec vos petits-enfants, faire un peu de pêche ou de golf, faire la sieste et aller voir vos amis, prendre quelques verres, jouer de la guitare et chanter, enfin avoir une vie très agréable !

« Comme maintenant senior ? « 

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...

Que valent les offres d’électricité à prix fixe ?

Pour leur abonnement d’électricité, les consommateurs disposent de plusieurs choix. Ils peuvent souscrire un contrat au tarif réglementé auprès d’EDF, le fournisseur historique. Les...

Adapter la France au changement climatique : nous ne sommes pas prêts !

A l’heure où une nouvelle Assemblée nationale se forme et qu’un nouveau gouvernement se dessine, Oxfam France publie une étude sur les politiques d’adaptation...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people : Modelling Nature Futures” est un article rédigé par Kim et al. en 2023 et publié...