Dans l'actualité :

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits...

Seeds of Peace ou comment planter les graines de la paix pour la génération à venir.

Seeds of Peace (Littéralement « graines de paix ») est une organisation à but non lucratif consacrée à former des jeunes leaders de régions de conflit, en les equippant des outils nécessaires à la réconciliation et à la coexistence. Seeds of Peace fait ce qu’aucun gouvernement ne peut faire : planter les graines de la paix pour la génération à venir.

Fondée en 1993 par John Wallach, Seeds of Peace a débuté avec 46 participants égyptiens, israéliens et palestiniens. Depuis, l’impact de l’organisation s’est beaucoup intensifié, par une augmentation du nombre de participants, ainsi qu’une expansion des programmes à un plus grand nombre de pays. L’association compte aujourd’hui des jeunes leaders d’Egypte, de Jordanie, d’Israël, des territoires Palestiniens, d’Inde, du Pakistan, d’Afghanistan et des USA. Au total, le réseau de Seeds (qui incluent donc les anciens qui ont participé aux camps d’été depuis sa création) comprend plus de 3,400 jeunes. Le programme commence par une scéance en colonie de vacances dans le Maine et se poursuit par des activités sur le terrain, des conférences internationales, des ateliers régionaux, divers programmes éducatifs et professionnels, ainsi qu’un programme pour des jeunes adultes qui sont en général dans le domaine de la pédagogie. Ce système global permet aux participants de développer respect et confiance envers autrui ainsi que de développer les qualités de conduite, de communication et de négociations nécessaires à la coexistence et au chemin la paix. Les plus anciens du programme sont maintenant de jeunes adultes qui s’orientent vers des postes d’influence. Ils ont déjà commencé à transformer leur région, et leur histoire démontre l’échelle de l’impact du travail que fait Seeds of Peace seeds.jpgQuelques exemples : Laith, un Palestinien qui a a participé à la colonie en 1993, a désormais 26 ans et a été nommé conseiller au Conseil Palestinien de Sécurité Nationale, où il se spécialise dans le domaine des négociations avec les Israéliens. De plus, il enseigne le droit à l’université d’Al-Quds. Liav, âgée de 26 ans, a travaillé en tant que productrice pour la Knesset TV, la version israélienne de CSPAN, s’assurant que la perspective arabe soit incluse dans les reportages. Maintenant, elle fait partie d’une société de distribution de film qui cherche à découvrir de nouveaux talents. Fadi, un Palestinien de 23 ans, a lancé sa propre O.N.G., la Voix de la Jeunesse Arabe, qui facilite des programmes de micro finance au sein de la communauté palestinienne. Il a voyagé en compagnie de l’ancien président Bill Clinton, et a attiré son attention sur la question de l’assurance pour les investisseurs à Gaza. Il étudie les relations internationales à SAIS, université de Johns Hopkins à Washington. Noa, une Israélienne, a une Maîtrise en Relations Internationales de l’Université Hébreuse de Jérusalem. Elle a été assistante d’un membre de la Knesset avant de devenir coordinatrice des activités de Peace Now, l’association pour la paix la plus importante et la plus ancienne d’Israël. … Ceux-ci ne sont que quelques exemples qui démontrent le travail qui est fait et illustrent cette philosophie : Les traités sont négociés par les gouvernements mais la paix ne peut être faite que par le peuple.

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle Greenpeace qui sort de sa neutralité comme certains syndicats. "Après le choc des élections européennes,...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité ? Dans quelle mesure les transitions actuelles – écologiques, énergétiques, technologiques… – annoncent-elles des changements...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits avec le mouvement de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) qui place les...