Dans l'actualité :

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski,...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...
COMMUNIQUE | Googplanet.org

Action Carbone

1 an de lutte contre le changement climatique

Action Carbone, le programme de l’Association GoodPlanet a été lancé officiellement le 11 octobre 2006, jour de la sortie nationale du film sonnette d’alarme d’Al Gore « Une vérité qui dérange », et de sa projection à la Maison de la Chimie devant députés, sénateurs et journalistes à l’initiative de Yann Arthus- Bertrand. Né de la volonté de compenser les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements du photographe de la Terre Vue du Ciel depuis ses débuts, Action Carbone a pour but de permettre aux collectivités, aux entreprises et aux particuliers de faire de même.

lire l’article L’ADEME et Yann Arthus-Bertrand lancent « ACTION CARBONE »Télécharger le Rapport Action Carbone 2007

1 500 donateurs particuliers

Et la démarche a séduit le grand public. Grâce au calculateur en ligne, plusieurs milliers de personnes ont calculé leurs émissions tandis que 1500 donateurs particuliers ont déjà compensé leurs émissions personnelles depuis le lancement du programme.

90 000 tonnes de CO2 compensées

Depuis sa création, plus de 50 entreprises ont participé à des projets de compensation dans des pays du Sud, parmi lesquelles Cortal Consors, Yves Rocher, Poweo ou Voyages Sncf. « Mais de nombreuses petites ou moyennes entreprises engagent également une démarche de développement durable et compensent leurs émissions » précise Matthieu Tiberghien, responsable du programme. Au total depuis 1 an : environ 30 000 tonnes de CO2 ont été évitées et 60 000 tonnes séquestrées grâce aux projets soutenus par Action Carbone. Mais la compensation ne peut être pertinente et efficace que si des réduction d’émissions à la source sont réalisées en parallèle. Grâce aux Bilans Carbone® que l’association réalise, les entreprises peuvent identifier des axes de réduction d’émissions et s’engager dans une véritable démarche de progrès en faveur du climat.

Des projets dans les pays du Sud

Le programme soutient des projets portés majoritairement par des ONG de référence et bien implantées localement. Ces projets d’énergies renouvelables ou d’efficacité énergétique sont aujourd’hui au nombre de 9, parmi lesquels on peut citer : – Des réservoirs à biogaz en Inde, en Chine et au Brésil, qui vont permettre aux populations locales de générer de l’énergie pour la cuisine et l’éclairage à partir de compost, et éviter ainsi de la déforestation. – La diffusion de fours solaires dans les pays andins – La diffusion de foyers de cuissons améliorés au Cambodge – Le recyclage des déchets à Madagascar – La fabrication de « charbon vert » dans la région de Saint-Louis au Sénégal Les projets soutenus par Action Carbone associent systématiquement à la dimension carbone des bénéfices économiques et sociaux pour les populations bénéficiaires: amélioration de la qualité de vie ou du pouvoir d’achat, créations d’emplois. « En plus de la lutte contre le changement climatique, les projets doivent agir en faveur du développement durable », précise Matthieu Tiberghien. Naturellement, les émissions de gaz à effet de serre liées à l’identification et au suivi de la réalisation des projets sont compensées.

L’avenir

Si le développement du programme est important, c’est signe que les parties prenantes se mobilisent en faveur d’une démarche responsable. Pour assurer des débouchés aux dons destinés à la compensation, de nouveaux projets de développement devraient entrer dans le portefeuille d’Action Carbone. Aujourd’hui 9 personnes travaillent pour le programme. Matthieu Tiberghien est le responsable du programme depuis sa création. Virginie Rogez est responsable du pôle Bilan Carbone®. Jeremy Debreu est en charge de la communication et des partenariats. Ruy Korscha Anaya de la Rosa s’attache à l’identification et au suivi des projets de compensation, tandis que Stéphanie Bricout est spécifiquement dédiée à la problématique forêts. Enfin, 4 ingénieurs de l’Ecole Centrale accompagnent depuis septembre, et pendant un an, la plupart des porteurs de projets soutenus par Action Carbone. Une diversité de profils et de parcours pour une équipe engagée et convaincue que la solution se trouve dans l’action !
Alternative Channel
Alternative Channel
Aller plus loin en vidéo avec notre partenaire Alternative Channel

 

Documents joints

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski,...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication CDURABLE.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski, Université de Strasbourg; Emmanuel Guillon, Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA); Romain Debref, Université de Reims...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place d'une taxe européenne sur les transactions financières dont les recettes serviraient la transformation écologique de...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des émissions de gaz à effet de serre. L’agriculture régénératrice permet de séquestrer du carbone dans...