Dans l'actualité :

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
Publicité, Climat & Biodiversité

Taxer la publicité à l’ère de la sobriété ?

Communication & Démocratie veut démocratiser la communication commerciale

Face aux enjeux climatiques, écologiques, économiques et sanitaires liés à une consommation croissante de biens matériels, l’ADEME et le Ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires ont lancé une grande campagne de mobilisation. Sur un ton humoristique et décalé, elle invite à se poser les bonnes questions avant d’acheter et à adopter les bons réflexes en matière de consommation responsable. L’occasion de s’interroger avec l’Association Communication & Démocratie comment démocratiser la communication commerciale ?


Il faut espérer que la polémique à propos des spots de l’Ademe sur les « Dévendeurs » ne soit que le 1er épisode d’une série qui va se jouer sur plusieurs saisons car l’entame fut tout à fait prodigieuse en termes de problématiques soulevées, de suspens et de rebondissements !

epargnonsnosressources.gouv.fr
epargnonsnosressources.gouv.fr

Outre les enjeux abondamment commentés autour de la frugalité, de la baisse de la consommation, du réemploi, de la réparation et de la pérennité des magasins, il y a un aspect qui mérite qu’on s’y attarde : il s’agit de l’influence de la publicité.

Pour que plusieurs fédérations patronales s’insurgent contre un spot qui ferait baisser les ventes de vêtements dans les boutiques, c’est que la publicité doit être diablement efficace !

Alors si elle l’est tant que ça, l’État, dans un objectif d’intérêt général et de cohérence des politiques publiques, devrait réglementer, taxer voire interdire certaines publicités, comme le demande l’association Communication & Démocratie.

Il ne faudrait plus autoriser les publicités vantant les mérites de la « malbouffe« , pourtant dangereuse pour la santé, alors que nos impôts et nos cotisations sociales contribuent au service public hospitalier et à l’assurance maladie ; ou à des compagnies pétrolières, des banques qui les financent et des SUV, qui émettent énormément de gaz à effet de serre. Mais l’État et les collectivités territoriales peinent à mettre en œuvre des politiques publiques de réduction et d’adaptation au changement climatique.

Chiche pour interdire les spots de l’Ademe, à condition qu’on interdise tous ceux pour des produits et des services qui contribuent à la détérioration de la santé, de l’environnement et du lien social.

Or l’industrie de la publicité qui alimente notre addiction à la surconsommation, pèse de tout son poids pour qu’on ne touche surtout pas à son système d’auto-régulation.

Communication utile pour idées essentielles
Communication utile pour idées essentielles

L’agence RUP, très investie dans l’association Communication & Démocratie nous révèle l’ironie de l’histoire. Les spots sur les « Dévendeurs » ont été réalisés par l’agence Havas Paris qui a conseillé, à la manière d’un pompier pyromane, des multinationales tout à fait réputées pour leurs exploits en termes de changement des imaginaires, décarbonation et déconsommation, comme par exemple Coca-Cola, Ikea, ou McDonald’s …

La communication commerciale à l’ère de la sobriété

Documents joints

Analyser et proposer des solutions sur les enjeux de communication

  • Mission : Communication et démocratie réunit des personnalités qualifiées, unies par la conviction que l’analyse citoyenne doit contribuer à la réflexion et l’engagement d’une politique active pour démocratiser la communication. Pour cela, nous défendons 5 grands axes politiques : la formation des acteurs clés aux enjeux de la communication, la transparence des activités, l’encadrement des produits, des pratiques et des supports, la régulation des contenus, et la redistribution des moyens de production et de diffusion des discours.

Démarche politique et outils opérationnels pour notre communication

  • Texte fondateur : « Démocratisons la communication » est le texte fondateur de Communication et démocratie, adopté en mai 2022 au consensus par la totalité des membres de l’assemblée générale constitutive de l’association.

Démocratisons la communication Démocratisons la communication

  • Démarche de communication : L’association développe une analyse critique des enjeux de communication et d’influence. En toute cohérence, nous avons tenu à clarifier quels étaient les stratégies, outils et arbitrages de Communication et démocratie dans sa propre…

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication CDURABLE.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire : le changement climatique, la perte de biodiversité, la pollution et les déchets. L'économie mondiale...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse les inégalités, consume la bio-régénérescence de la planète et accélère le dérèglement climatique. Il y...

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...