Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...
Transport aérien et développement durable

Observatair : pour améliorer le climat, le transport aérien s’engage autour d’un baromètre

Un an tout juste après la signature de la charte sur le Grenelle de l’environnement, les entreprises du secteur aérien se sont engagées cette semaine, à publier annuellement, un baromètre fixant des objectifs très précis en matière de réduction des émissions de C02. A l’origine de cette initiative, baptisée « Observatair » la Fédération nationale de l’Aviation Marchande, qui représente près de 80% des activités du secteur aérien français.

La démarche Observatair

Le 28 janvier 2008, le Ministère de l’Ecologie a signé avec les principaux acteurs du transport aérien français, dont la FNAM [[La FNAM (Fédération Nationale de l’Aviation Marchande), créée en 1990, est la principale organisation professionnelle du secteur aérien. Au travers de 8 groupements professionnels, elle fédère 9 métiers et représente plus de 370 entreprises.]] , une Convention sur les engagements pris par le secteur du transport aérien dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. Depuis cette signature, la FNAM et les groupements associés à la démarche ont mené un état des lieux des pratiques environnementales des entreprises qu’ils réunissent, pour : – dresser un bilan des bonnes pratiques déjà mises en œuvre ; – définir des indicateurs de mesure de la progression de leurs démarches environnementales ; – déterminer des axes d’amélioration. De cet état des lieux est né le baromètre “Observatair” des pratiques environnementales des entreprises du transport aérien. Le baromètre “Observatair” a pour objectif de suivre et mesurer les progrès effectués par les entreprises de l’Aviation marchande, année après année, et de témoigner ainsi du respect des engagements. Le baromètre “Observatair” est l’outil de mesure et de pilotage de la mise en œuvre des bonnes pratiques environnementales par l’Aviation marchande ; il est au cœur des engagements de la “Charte d’amélioration de la performance environnementale des entreprises de l’Aviation marchande”. La FNAM a réussi à fédérer 373 entreprises autour de ce dispositif, compagnies aériennes, aéroports, prestataires de services. Les résultats de ce baromètre seront rendus publics sur Internet, chaque année, en juin, avec des critères pour les compagnies comme la consommation de kérosène au 100 kilomètres par passager.

Développement durable dans les aéroports français : un guide des bonnes pratiques

Télécharger le guide des bonnes pratiques au format PDF
Télécharger le guide des bonnes pratiques au format PDF
Parallèlement à cette démarche, l’Union des Aéroports Français, a elle publié un guide des bonnes pratiques, incitant notamment les gestionnaires de plate formes aéroportuaires à investir dans l’utilisation de véhicules propres ou à limiter le recours, aux APU, ces réacteurs auxiliaires qui fournissent aux avions, électricité et climatisation, lorsqu’ils sont au sol.

 

Pour en savoir plus sur cette démarche : Fédération Nationale de l’Aviation Marchande – 28, rue de Châteaudun 75009 Paris – Tél. 33 (0)1 45 26 23 24 – Fax 33 (0)1 45 26 23 95 – mail : info@fnam.fr

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...