Dans l'actualité :

Comment adapter nos forêts au changement climatique ?

La forêt, qui couvre près d'un tiers du territoire...

Une technologie thermoélectrique recycle la chaleur perdue pour alimenter notre avenir

La thermoélectricité détrônera-t-elle le photovoltaïque ? Présentée comme une...

Produire de l’hydrogène renouvelable à partir des déchets ménagers pour une mobilité verte

Implantée à côté de l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE)...
Les 1,2,3 Juillet 2011 au coeur du Parc de la Tête d'Or à Lyon

Les Dialogues en Humanité : Favoriser le respect et le développement de sa propre humanité

« Pour une politique de l'humanité : quelle France et quelle Europe à l'œuvre ? »

Les Dialogues en Humanité 2011 est un événement initié par le Grand Lyon, essaimé dans 17 grandes villes du monde (Rabat au Maroc, Salvador de Bahia au brésil, Paris, Lyon, Berlin en Allemagne…) et qui aura lieu cette année les 1,2,3 Juillet 2011 au coeur du Parc de la Tête d’Or à Lyon. Les Dialogues en Humanité vous invitent à la convivialité, au changement de posture, à vous amuser et à vous émerveiller, au fil d’ateliers, de spectacles ou de concerts gratuits, ouverts à tous. C’est une occasion unique pour s’exprimer, apprendre, partager sa propre expérience et celle des autres avec Edgar Morin, Stéphane Hessel, Patrick Viveret (co-fondateur des Dialogues en humanité, philosophe), Henryane de Chaponay (CEDAL), Siddhartha (organisateur des Dialogues en humanité « February Dialogs » à Bangalore), Debora Nunes (Présidente de l’ONG REDE, organisatrice des Dialogues en humanité de Salvador de Bahia), Ordep Serra (anthropologue brésilien),Carlinhos Cor das Aguas (auteur compositeur interprète et architecte brésilien), José Gualinga (représentant du peuple Ketchua de Sarayaku et de l’Alliance des Peuples et nationalités en résistance) Autour du thème : « Pour une politique de l’humanité : quelle France et quelle Europe à l’œuvre ? », venez rencontrer des citoyens engagés, scientifiques, artistes, entrepreneurs, acteurs politiques, représentants des principales traditions culturelles et spirituelles du monde entier pour explorer et imaginer ensemble des actions concrètes. Car la question humaine est l’affaire de tous et de chacun, une affaire d’expérience de vie, de sensibilité, de conscience.

Editorial

Contrairement à toutes les autres questions, la question humaine ne dispose d’aucun expert ! Elle est l’affaire de tous et de chacun, une affaire d’expérience de vie, de sensibilité, de conscience. Avec les Dialogues en humanité, le Grand Lyon ouvre à tous une occasion inédite de s’interroger de façon constructive et ouverte sur les liens entre l’humain, l’écologie, l’engagement des jeunes, la place des femmes dans la société ou encore l’art sous toutes ses formes… L’ambition des Dialogues en humanité est de donner à voir et inventer ensemble. Au coeur de l’équilibre entre l’économie, le social et l’environnement se pose la question du développement humain et plus largement de l’avenir de l’humanité. Comme le résume le philosophe Patrick Viveret, « L’idée, c’est de mettre sur la question humaine les mêmes énergies, les mêmes capacités pluridisciplinaires que pour sauver la terre ». Dialogues en humanité invite des personnalités (chefs d’entreprises, scientifiques, intellectuels, artistes etc.) françaises et étrangères, mais également des « sages du quotidien », lyonnais mais aussi d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine… Pour faciliter les prises de parole, les organisateurs et tous les intervenants s’expriment au titre de leur expérience individuelle, en leur nom propre. Cette particularité constitue le coeur de la démarche. Tout est mis en oeuvre pour que chacun puisse « ôter sa casquette ». La règle d’or des échanges est basée sur l’écoute et le respect mutuel. Pour échapper à un « entre-soi » stérile, il est nécessaire que des points de vue antagonistes et des intérêts contradictoires soient exprimés et que se construisent des « désaccords féconds ». C’est précisément de la divergence et de la confrontation entre des univers qui s’ignorent habituellement – voire se livrent à une diabolisation réciproque – que pourraient naître des solutions partagées pour l’avenir. Parce qu’il n’existe pas qu’une forme de langage, des ateliers du sensible, artistiques et ludiques accueillent tous ceux qui veulent échanger et s’enrichir autrement que par le seul discours : autant d’invitations à la distraction intelligente, pour tous les goûts et tous les âges. L’art, le jeu, le métissage des cultures, autant d’occasions de dépasser ses craintes et ses a priori, pour aller à la rencontre d’autres univers. C’est l’apprentissage d’une véritable forme de responsabilité individuelle et sociale.Gérard COLLOMB
Sénateur/Maire de Lyon
Président du Grand Lyon

EN BREF

Pour qui ? Les dialogues s’adressent à tous sans exception : enfants, adultes, parents, artistes, militants associatifs, chefs d’entreprises, citoyens du monde… L’accès est gratuit et sans inscription. Quand ? Les 1er, 2 et 3 juillet 2011, de 11h à 22h. Où ? Au Parc de la Tête d’Or (Lyon 6e), entre la Porte des Enfants du Rhône et la Roseraie, dans l’herbe, sous les arbres… Comme un hommage à l’Afrique, berceau de l’humanité, et à ses arbres à palabres En cas d’intempéries, nous serons accueillis à quelques pas de là, au Palais des Congrès (Cité Internationale). La petite histoire : Les Dialogues en humanité sont nés en 2002, lors du Sommet Mondial de Johannesburg. Ils sont le fruit de la rencontre entre Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et Président du Grand Lyon, Patrick Viveret, philosophe, auteur de « Pourquoi ça ne va pas plus mal » et conseiller-maître à la Cour des Comptes, et Geneviève Ancel, chargée du développement durable au Grand Lyon et à la Ville de Lyon, puis coordinatrice des Dialogues et de leur essaimage. Cette démarche s’inscrit dans la tradition humaniste de Lyon avec une ambition : poser la question humaine comme question politique. L’essaimage en Inde, au Brésil, en Afrique et en Europe s’ancre aussi dans des territoires proches : à la Duchère le 30 juin 2011, à Roanne du 8 au 9 juillet.
L'arbre à palabres
L’arbre à palabres

EDITION 2011

« Pour une politique de l’humanité : quelle France et quelle Europe à l’oeuvre ? » L’espèce humaine s’aime-t-elle assez elle-même ? Notre communauté de destin appelle une politique de l’humanité. Pour cela nous partirons des points de vue d’Edgar Morin et d’autres passeurs d’humanité comme Christel Hartmann-Fritsch, Debora Nunes, Jose Gualinga, Siddhartha, Faouzi Skali, Ali Serhrouchni, Odette Yao, Joseph Yai, venant de tout continent. La plupart des problèmes auxquels l’humanité est confrontée viennent d’elle même. Il s’agit donc de défendre l’humanité contre sa propre barbarie intérieure. Comment ? En discernant le meilleur des traditions et le meilleur de la modernité, en remobilisant les sagesses, en les croisant avec une plate-forme collaborative ou Bourse des vraies valeurs car, pour éviter la fragmentation, nous sommes inviter à tisser des liens, à relier comme lors de la construction en 2008 de la maison des indiens kogis dans le parc de la Tête d’Or. Tagore, Neruda et Césaire nous invitent à faire oeuvre de rassemblement autour de la famille humaine en lien avec l’initiative des Ambassadeurs de l’UNESCO pour contribuer à un ancrage territorial et mondial.

PROGRAMME

Dialogues en Humanité
Dialogues en Humanité
CHAQUE JOUR, DE 12H À 22H Des temps de convivialité et de fête Pique-niques, théâtre, concerts, spectacles divers et variés… Des animations festives tous les midis et soirs. DE 14H À 16H Des ateliers artistiques et ludiques Parce qu’il n’existe pas qu’une forme de langage, des ateliers accueillent tous ceux qui veulent échanger, s’enrichir autrement que par le seul discours. DE 16H À 19H Des temps d’échanges et de réflexions Des agoras permettent des échanges d’expériences, de témoignages, avec des personnalités issues de différents horizons géographiques, culturels, économiques et sociaux. Vous êtes invité à venir nourrir le débat. – Consulter le programme complet

Edition 2010 en Vidéo


Dialogues en humanité 2010 part1 par dialoguesenhumanite
10 Questions sur Dialogues en Humanité par dialoguesenhumanite

 

Contact :

BROCHOT Fabrice
Chargé de Mission
Programmation-Communication-Bénévoles
+33 (0)4 26 99 33 44
+33 (0)6 05 12 29 60

A lire

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Le gradualisme ou « l’écologie des petits pas » : un obstacle de plus à l’urgence climatique ?

Le chercheur en sciences de la terre Aurélien Boutaud...

Concilier transition agricole et alimentaire, c’est possible !

Soutenir l’agriculture et renforcer la souveraineté alimentaire sont des...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Comment adapter nos forêts au changement climatique ?

La forêt, qui couvre près d'un tiers du territoire de la France métropolitaine, souffre : des arbres meurent, victimes du réchauffement climatique ou d’attaques...

Une technologie thermoélectrique recycle la chaleur perdue pour alimenter notre avenir

La thermoélectricité détrônera-t-elle le photovoltaïque ? Présentée comme une percée dans le domaine de l’énergie durable, cette technologie de pointe, qui recycle la chaleur...

Produire de l’hydrogène renouvelable à partir des déchets ménagers pour une mobilité verte

Implantée à côté de l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE) du Syndicat mixte de traitement des déchets urbains du Val-de-Marne (SMITDUVM) à Créteil (94), la...