Dans l'actualité :

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

le Nouveau Consommateur nouvelle formule

L’éditorial de Ezzedine El Mestiri Directeur de la Rédaction

Bonnes nouvelles

Le monde progresse avec de bonnes nouvelles et j’en ai quelques unes à vous livrer : d’abord nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir une économie plaçant l’Homme et la nature au coeur de ses finalités. D’année en année, les études d’opinion font état de ce fait et que ce soit par l’indignation ou la construction, nous indiquons haut et fort que le bonheur par la croisssance déraisonnable et la consommation crétine, c’est une idéologie qui a vécu. Nous ne finissons pas d’en mesurer les limites et les méfaits. Deuxième bonne nouvelle, nous sommes, nous sommes réellement des consommateurs engagés. Nous sommes heureux de consommer avec plaisir, mais avec l’amour de la nature. Le sort global de la planète nous touche (réchauffement climatique, destruction des forêts, pollution des cours d’eau, disparition de la biodiversité, surpopulation, exploitation des travailleurs dans les pays lointains…). Consommer autrement, consommer en fonction de nos besoins et prendre conscience de notre acte d’achat sur nous, les autres et notre environnement. Il existe donc une autre manière de consommer, qui permet de concilier le plaisir d’acheter un produit pour son épanouissement personnel, le respect des autres, la participation au bien-être des personnes qui le concoivent et la protection de l’environnement. Notre acte d’achat répond de plus en plus à une harmonie entre notre conviction personnelle et notre responsabilité. Un mouvement en nette progression, notamment dans la pratique du commerce équitable. Même s’il ne représente que 0,02% du commerce mondial, le commerce équitable se développe rapidement chez nous avec un chiffre d’affaires en progression annuelle de 50%. Trente centimes d’euro par an et par habitant en France en 2002, aujourd’hui, c’est un euro. Nous restons loin des pays nordiques (5 euros), la Belgique et les Pays-Bas (2,5 euros) et la Suisse (18 euros). Nous avons encore à agir, et c’est l’objectif de la 6ème Quinzaine du commerce équitable du 29 avril au 15 mai, la fête de l’équité et de la solidarité à travers toute la France. Vous êtes 74% à avoir déjà entendu parler du commerce équitable et un sur deux d’entre nous a déjà acheté l’un de ses produits. Troisième bonne nouvelle : et si nous décidions que nous avons, nous consommateurs, un pouvoir considérable dont nous ne sommes pas toujours conscients ! Coluche l’avait résumé : « Quand on pense qu’il suffirait qu’on n’achète pas pour que çà ne se vende pas !… ». Acheter c’est aussi voter. Notre vrai pouvoir de citoyen-consommateur commence avec les choix que nous faisons chaque jour, avant que ne sonne le tiroir-caisse. Acheter des produits équitables, des produits bio ou des produits du terroir, est un moyen de participer quotidiennement à la construction d’une économie plus humaine. Dernière bonne nouvelle : votre magazine conforte son contenu et sa forme à travers une nouvelle formule. Des rubriques pour mieux décrypter le monde de la consommation, une maquette rythmée et dynamique, un choix éditorial et rigoureux. A vous de juger. Merci. > Abonnez-vous au Nouveau Consommateur, le magazine de la consommation éthique et responsable sur Cdurable.com

 

Le magazine se donne comme premier objectif d’éclairer le citoyen sur ses actes d’achats afin de lui permettre de se situer dans le monde de la production, de la création, des services, des échanges, des avancées scientifiques… Et cela dans le respect des attentes, des exigences, des envies et de la diversité des modes de consommation.

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en place des systèmes capables de stocker de la chaleur en été pour une utilisation en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures diplômés chaque année. Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, lance une campagne de communication qui...