Dans l'actualité :

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Restauration de la nature : une victoire citoyenne pour la biodiversité !

Le Parlement européen a franchi une étape décisive pour...

Installer des panneaux solaires en 2024

Alors que les coûts de l'énergie explosent, le prix...

Le groupe Casino a reçu trois offres d’achat pour sa filiale énergétique GreenYellow

?u=https%3A%2F%2Fwww.greenyellow.co%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F08%2FlogoGY-1024×410.png&f=1&nofb=1

Crée en 2007, le producteur et fournisseur d’électricité français spécialisé dans le photovoltaïque a connu une trajectoire ascendante notamment marquée par plusieurs succès à l’export. La filiale du groupe dirigé par Jean-Charles Naouri est désormais à la recherche de nouveaux capitaux nécessaires à la poursuite de son développement.

Dans un communiqué de presse publié le lundi 16 mai, le distributeur stéphanois a confirmé avoir initié le processus de cession de GreenYellow, suscitant l’attention de la presse et du marché. Le 7 juin, l’AGEFI a indiqué que le distributeur français avait reçu trois offres d’achat proches du montant avancé par la presse (soit 1,5 milliards d’euros), et provenant de fonds d’investissement.

Une filiale bien valorisée et implantée au sein de son secteur d’activité

Le groupe Casino a créé en 2007 cette filiale spécialisée dans la transition énergétique et les énergies renouvelables. Si GreenYellow a débuté son activité opérationnelle en installant des panneaux photovoltaïques en France, la filiale du groupe de Jean-Charles Naouri s’est récemment illustrée par ses succès à l’export. En juillet et août 2021, GreenYellow a en effet obtenu des contrats portants sur la réalisation de deux centrales solaires en Bulgarie (4 MWc) et au Sénégal (1,56 MWc). Plus récemment (avril 2022), c’est en Afrique du Sud que la filiale énergétique du groupe Casino a remporté deux contrats de premier plan avec les entreprises Retailability et PCC. Il s’agit pour GreenYellow d’accompagner ces acteurs sudafricains dans leur transition énergétique. La filiale photovoltaïque du groupe de Jean-Charles Naouri est aujourd’hui présente dans 16 pays et sur quatre continents. A la lumière de la reconnaissance internationale de la qualité des services de GreenYellow, il apparait donc que le groupe Casino ait réussi à faire de sa filiale énergétique une entreprise mure et bien valorisée. Dans la mesure ou le secteur photovoltaïque nécessite des investissements très importants (infrastructures et entretien), GreenYellow a désormais besoin d’un apport de nouveaux capitaux qui lui permettra de poursuivre sa croissance et de consolider sa position dans le secteur des énergies renouvelables.  

Une cession permettant d’accélérer le désendettement du distributeur

Le groupe Casino souhaite vendre GreenYellow et la presse avait rapporté dès le début du mois de mai que cette cession (estimée autour de 1,5 milliards d’euros) intéresserait cinq fonds d’investissements spécialisés dans la transition énergétique. Le 7 juin, l’AGEFI a révélé que le distributeur stéphanois avait reçu trois offres d’achat, « pour des montants avoisinant le prix souhaité de 1,5 milliard d’euros ». Les propositions émanent des fonds d’investissement Macquarie, I Squared Capital et SHV.

D’après la presse française, les poids lourds de l’énergie TotalEnergies et Engie seraient potentiellement intéressés par la reprise de GreenYellow (une information qui n’a pas encore été confirmée par les intéressés. Dans un article paru le 7 juin, Les Echos précisent que « d’autres acquéreurs potentiels dont Engie ont réclamé un délai supplémentaire pour décider de leur candidature au rachat de GreenYellow ».

La vente prochaine de GreenYellow permettrait au distributeur français de combler les 1,2 milliards d’euros de vente restant à réaliser afin de clôturer le plan de cession d’actifs non stratégiques. Si l’exécution de ce dernier a été contrariée par la pandémie, le groupe Casino a déjà effectué des ventes d’actifs non stratégiques représentant 3,3 milliards d’euros, et annonce que le plan de cession (qui représente au total 4,5 milliards d’euros) sera complété d’ici fin 2023.

 

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures diplômés chaque année. Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, lance une campagne de communication qui...

Restauration de la nature : une victoire citoyenne pour la biodiversité !

Le Parlement européen a franchi une étape décisive pour restaurer et protéger de la biodiversité en Europe en adoptant le règlement sur la restauration...

Installer des panneaux solaires en 2024

Alors que les coûts de l'énergie explosent, le prix de vente du surplus d'électricité généré par des panneaux photovoltaïques est désormais indexé sur l'inflation....