Dans l'actualité :

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la...

Le développement de l’ISR freiné par une jungle terminologique

Ethique, extra-financier, non traditionnel… les termes et expressions ne manquent pas pour désigner l’investissement responsable. Axa Investment Managers et AQ Research en ont recensés pas moins de 16 !

Une jungle terminologique qui entretient la confusion et peut constituer un frein au développement de ce type de gestion, selon Raj Thamotheram, directeur de l’investissement responsable chez Axa IM : « (…) étant donné qu’il existe 16 expressions différentes pour décrire les données sur la durabilité que les gérants intègrent dans leur recherche, il ne faut pas s’étonner que les gens soient perdus et que la prise en compte de ces données ne se généralise pas aussi rapidement qu’elle le devrait! Si nous souhaitons accélérer l’intégration des données de durabilité dans la recherche, il serait opportun de s’entendre sur un ou deux termes qui expriment le mieux cette démarche« .

Justement, pour y voir plus clair et tenter d’identifier la manière la plus appropriée pour évoquer le secteur de l’investissement responsable, Axa IM et AQ Research ont interrogé 350 professionnels de l’investissement dans le monde, dont 56 % ne travaillent pas dans la sphère de l’investissement responsable. Résultat, parmi les 16 expressions différentes qui leur étaient soumises, qui incluaient notamment l’investissement socialement responsable (ISR), ‘l’extra-financier’, ‘l’investissement responsable’ (IR) ou ‘non-traditionnel’, ‘ESG’ pour ‘environnement, société et gouvernance’ et ‘durabilité’ sont apparues comme les favorites.

La préférence pour les expressions ‘ESG(environnement, société et gouvernance)’ et ‘durabilité’ était particulièrement marquée en Europe et en Amérique du Nord, les deux régions principales de la population sondée (respectivement 62 % et 30 %).
A contrario, les termes les moins plébiscités sont : ‘non traditionnel’ et ‘commentaire de gestion’. Et ceux n’ayant rencontré aucun succès sont ‘non-financier’ et ‘rapport d’activités non financières’.

Par ailleurs, l’étude montre que, pour 68 % des personnes interrogées buy-side*, la principale motivation à prendre en compte les facteurs d’investissement responsable est le profit qu’ils pourront en tirer sur le long terme.

Seulement 28 % d’entre elles pensent être motivées par la réduction des risques à long terme.

*professionnels de l’investissement ne travaillent pas dans la sphère de l’investissement responsable

Brève de Laurence Marchal publiée sur le site de Newsmanager

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés au sort pour participer à la première « Convention scientifique étudiante ». Lancée en 2023...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de 10 principes destinés à...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la performance durable des entreprises et investisseurs, décrypte pour nous les grands thèmes de la CSRD...