Dans l'actualité :

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

La semaine de la bonne conscience durable

Ecologie. Une quatrième édition très commerciale.

La semaine de la bonne conscience durable

par Laure NOUALHAT

QUOTIDIEN Libération lundi 29 mai 2006

Comme les hirondelles font le printemps, la Semaine du développement durable clôt le mois de mai. La quatrième édition démarre aujourd’hui, avec comme chaque année un déferlement de manifestations qui sont surtout l’occasion, pour les entreprises, de se donner à peu de frais des couleurs tirant sur le vert… Au moins 1 400 initiatives ont ainsi été labellisées par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable.

En quelques années, le développement durable est devenu l’alpha et l’oméga de la communication d’entreprise, au point que le concept a été un peu vidé de son sens initial. Ainsi, les hypermarchés Carrefour abreuveront tout au long de la semaine leurs clients de 1 million de livrets de 16 pages (papier 100 % recyclé) sur les gestes écocitoyens ; Auchan organise un concours pour que les meilleures idées de sa clientèle se traduisent en actes concrets (grâce à elles, l’année dernière, l’enseigne a supprimé les sacs de caisse…) ; l’opérateur Bouygues Télécom lance un concours artistique baptisé : «Mobil’isons-nous pour la Terre» ; la Sita, filiale déchets de Suez Environnement, invite plus prosaïquement à visiter ses 62 centres de tri ; la Générale des eaux ­ et beaucoup d’autres ­ fait portes ouvertes.

C’est la semaine de la bonne conscience. Si le développement durable a intégré le discours de chacun, ou presque, sa mise en oeuvre, qui exige une profonde remise en cause de nos modes d’organisation, de production et de développement, se fait attendre.


Sur le même sujet

«Il faut imaginer nos modes de vie d’ici à vingt ou trente ans»

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en place des systèmes capables de stocker de la chaleur en été pour une utilisation en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures diplômés chaque année. Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, lance une campagne de communication qui...