Dans l'actualité :

Crise agricole : analyser les vrais problèmes et éviter les fausses solutions …

Revenus agricoles, haires, jachères, ecophyto... : voici une analyse...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Loi AGEC : quel bilan ?

L’ONG Reloop, une association internationale engagée dans l’économie circulaire...
Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC)

La France s’adapte … à +4°C ?

Après les COP territoriales, Christophe Bechu lance le 3ème PNACC

Face au constat implacable que les effets du réchauffement climatique sont déjà visibles sur notre territoire et vont continuer à s’aggraver, Christophe Béchu a réuni élus, citoyens, acteurs, société civile et experts pour échanger sur la nécessaire adaptation de la France face au +4 °C prévu d’ici la fin du siècle. « La France s’adapte » est le prélude du troisième plan d’adaptation au changement climatique (PNACC-3) qui contient une cinquantaine de mesures articulées autour de quatre axes : « protéger les Français » ; « adapter les territoires et assurer la continuité des infrastructures et des services essentiels » ; « assurer la résilience de l’économie » ; « préserver les milieux naturels et culturels ».

photo-2024-01-21-12-35-42.jpg

« 2024 sera l’année de l’adaptation. nous allons passer du constat, de la sortie du déni, à la mise en œuvre des mesures qui sont nécessaires. » Christophe Béchu.

Aujourd’hui est posée la première pierre du troisième Plan national d’adaptation au changement climatique. Nous avons donc pris nos responsabilités et avons travaillé depuis un an à l’élaboration d’un plan, à la fois parce que c’est le rôle de l’État de protéger les Français dans tous les domaines, et les protéger contre les dérèglements climatiques est une nécessité.

La France à + 4 °C

Si l’effort d’atténuation est mondial, l’effort d’adaptation est national. Avec un double chantier :

  • celui de la mobilisation nationale sur le sujet de l’adaptation, l’appropriation par les citoyens et les acteurs de cette nécessité, d’une part ;
  • celui de la préparation de notre pays pour le rendre plus résilient, d’autre part.

20240123_la_frances_adapte_pre_sentation.pdf

Ce nouveau PNACC-3 se fonde sur une trajectoire claire, destinée à servir de référence aux politiques et aux actions d’adaptation au changement climatique. La trajectoire de réchauffement de référence pour l’adaptation au changement climatique (TRACC) repose sur le scénario tendanciel, élaboré par le GIEC, qui anticipe un réchauffement qui se prolonge jusqu’en 2100 avec +3 °C mondial, soit + 4 °C en France métropolitaine.

Lors de la présentation du PNACC, une consultation de tous les secteurs est prévue : l’adaptation de la santé au changement climatique, de l’industrie, de l’éducation, de la culture, etc.

86 % de la population inquiète face au réchauffement de la planète

Un sondage exclusif d’Harris Interactive a révélé que 86 % de la population se dit inquiète face au réchauffement de la planète, et 4 Français sur 10 se disent même très inquiets. Un autre enseignement souligne que plus de 9 personnes sur 10 jugent nécessaires de s’adapter au changement climatique. D’ailleurs, 70 % des sondés affirment avoir personnellement constaté les effets du changement climatique. Une action nationale dans ce domaine est ainsi jugée comme importante par 93 % des Français et 57 % y voient même une priorité pour le pays, alors que six sur dix considèrent que les mesures déjà existantes sont trop peu nombreuses. Enfin, 59 % des sondés jugent réaliste la perspective de +4°C d’ici la fin du siècle.

202401_harris_les_franc_ais_et_l_adaptation_au_changement.pdf

Quelles stratégies d’adaptation des territoires face au changement climatique ?

capture_d_e_cran_2024-01-29_a_18.12_52.png
  • · Recul du trait de côte : En France, près du quart du trait de côte est actuellement en recul. La Charente-Maritime est la zone la plus touchée avec 55 % de son trait de côte en recul. Le couplage des risques d’érosion et de submersion marine la rend particulièrement vulnérable.
  • · Sécheresse : L’été 2022 en France illustre le changement climatique avec une période de sécheresse intense et prolongée sur tout le territoire, cumulée avec des vagues de chaleur et accompagnée d’incendies dans des régions jusque-là épargnées. Le département des Pyrénées orientales est l’un des plus affecté par l’absence de pluie.
  • · Espèces exotiques envahissantes : En France, tous les territoires sont désormais impactés par les espèces exotiques envahissantes. Favorisée par le réchauffement climatique, leur expansion représente une menace pour la biodiversité, les activités économiques, et notre santé.
  • · Forêt : Toutes les forêts françaises sont confrontées à de nombreuses menaces liées au changement climatique, e.g. sécheresses, maladies… Ces phénomènes de plus en plus intenses et fréquents ont des conséquences souvent irréversibles sur les arbres
  • · Enneigement : La moyenne montagne est particulièrement sensible au réchauffement en cours qui se traduit par une diminution de la hauteur de neige et de la durée de l’enneigement. Le manque de neige invite les territoires à faire preuve de résilience.
  • · Vagues de chaleur en ville : La France fait face à des vagues de chaleur de plus en plus fréquentes et intenses. Pour s’y adapter et rafraîchir leur espace public, les villes explorent différentes pistes. Particulièrement concernée, Toulouse a lancé, en 2023, un plan pour adapter la ville au changement climatique.


capture_d_e_cran_2024-01-29_a_18_33.07.png

2ème édition des Trophées de l’adaptation au changement climatique

Les effets du changement climatique ne cessent de s’imposer dans l’actualité : inondations dans le Pas-de-Calais, cyclones dans les outremers, tempêtes en Bretagne ou encore baisse des ressources en eau dans les Pyrénées-Orientales…

Le changement climatique contribue également à l’érosion de la biodiversité, il est le 3e facteur d’effondrement de la biodiversité, après la destruction et l’artificialisation des milieux naturels et la surexploitation des ressources naturelles1.

Les solutions d’adaptation fondées sur la nature (SafN) répondent au double enjeu d’adaptation au changement climatique et de maintien de la biodiversité. Elles permettent, par exemple, de prévenir les risques d’inondation, d’érosion, de feux de forêts ou d’îlots de chaleur urbains. Ces actions réduisent ainsi la vulnérabilité des territoires et notamment des acteurs des filières agricole, touristique, sylvicole ou du bâtiment face à ces changements.

2ed_ppt_presentation_trophees_adaptation_life_artisan.pdf

La 2e édition des Trophées de l’adaptation au changement climatique Life ARTISAN, organisée par l’Agence française de la transition écologique (ADEME), en partenariat avec l’Office Français pour la Biodiversité (OFB) et le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires (MTECT), récompense les actions exemplaires qui s’appuient sur les SafN.

Appel à candidature

2ed_artisan_appel___candidatures.pdf

Les candidatures sont ouvertes aux acteurs économiques, aux collectivités territoriales et aux représentants de la société civile, jusqu’au 15 mars 2024. La remise des prix aura lieu à Toulouse, lors du Forum Alliance Nature et Adaptation (10 et 11 juin).

life_artisan.png
  • https://www.trophees-adaptation-life-artisan.com/

Documents joints

Note(s)

  1. Source : Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES)

A lire

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

L’agriculture et l’écologie sont condamnées à réussir ensemble selon la LPO

La transition agroécologique s’impose pour assurer la souveraineté alimentaire,...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication CDURABLE.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Crise agricole : analyser les vrais problèmes et éviter les fausses solutions …

Revenus agricoles, haires, jachères, ecophyto... : voici une analyse rapide et, quand c'est pertinent, une "remise en contexte" des principaux arguments avancés par la...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet MOCICA qui prend vie à Saint-Louis ... Si un espace de gratuité peut revêtir plusieurs visages...

Loi AGEC : quel bilan ?

L’ONG Reloop, une association internationale engagée dans l’économie circulaire des emballages et la lutte contre la pollution liée aux déchets sauvages via la mise...