Dans l'actualité :

Les produits issus du pétrole ont une empreinte carbone plus élevée qu’estimée 

De nouvelles données publiées récemment influencent de manière significative...

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...
Une opération de la Fondation EDF

5ème édition des Trophées des Associations : 400 000 € de dotation

Catégories : Culture - Précarité - Environnement - Discrimination - Santé

La Fondation EDF poursuit cette année encore son engagement aux côtés des petites et moyennes associations impliquées auprès des jeunes et lance la 5ème édition des Trophées des Associations au moment où l’engagement associatif est déclaré Grande Cause Nationale par le Premier ministre. Cette cinquième édition sous le parrainage de Laura Flessel, double championne olympique d’escrime et très engagée dans le milieu associatif, valorisera des associations engagées dans : l’accès à la culture, la lutte contre la précarité, l’éducation à l’environnement, la lutte contre les discriminations et la santé et prévention des comportements à risque. Trente-deux d’entre elles seront récompensées le 24 juin au Musée du quai Branly à Paris. Une dotation globale de 400 000 €, avec des Prix allant de 5.000 € à 30.000 €, sera consacrée aux lauréats.

Cette année la Fondation EDF propose deux nouveaux prix : – Un trophée du public (10 000 €) : chaque internaute peut voter pour l’association de son choix sur le site fondation.edf.com. L’association qui remportera le plus de vote sera l’association lauréate – Un trophée des salariés (15 000 €) en interne, les salariés d’EDF peuvent choisir leur association favorite parmi 5 associations retenues spécialement par le jury. Des dizaines de milliers de citoyens-supporters pourront donc encourager les projets des associations candidates jusqu’au 30 avril, sur le site des Trophées. Trente-deux salariés d’EDF accompagneront bénévolement ces 32 associations lauréates pendant au moins un an, en France, et dans les départements et territoires d’outre-mer. Dès aujourd’hui, toute association engagée dans des actions en direction des jeunes en France (de moins de 30 ans), a la possibilité de déposer sa candidature sur : – http://fondation.edf.com – http://www.facebook.com/FondationEDF
4ème édition des Trophées des Associations : 400 000 € de dotation
4ème édition des Trophées des Associations : 400 000 € de dotation
« Avec les Trophées des Associations, la Fondation EDF a pour ambition de valoriser des actions, exemplaires et originales, menées par des petites et moyennes associations en faveur des jeunes. C’est en investissant sur la jeunesse que nous pourrons construire une société plus juste et plus humaine.
Hugues RENSON, Délégué général de la Fondation EDF
Hugues RENSON, Délégué général de la Fondation EDF
Pour la 5ème édition de l’opération des Trophées, ce sont au total 400 000 euros qui récompenseront des actions de terrain réalisées, auprès des jeunes, dans le domaine de la solidarité. Concrètement, la Fondation entend mettre en valeur des associations qui luttent contre la précarité et l’exclusion, bien sûr. Mais aussi celles qui favorisent l’accès à la culture de jeunes qui en sont éloignés, celles qui luttent contre toutes les formes de discriminations. Il s’agit également de favoriser la connaissance de notre environnement, dont les grands équilibres sont fragiles. Enfin, car notre santé est le bien le plus précieux, il est essentiel de prévenir les comportements à risques. L’enjeu, c’est que chacun, quelles que soient ses difficultés, puisse prendre part à toutes les dimensions de la vie sociale, économique et culturelle. Plus que jamais dans une société qui souffre, les associations inventent, au quotidien, de nouvelles solutions pour répondre aux défis du « vivre ensemble ». Elles œuvrent de concert en faveur de l’intérêt général. Souvent dans l’ombre, parfois dans l’indifférence, généralement avec peu de moyens. C’est à ces acteurs, essentiels à notre cohésion nationale, que les Trophées des Associations s’adressent. Avec humilité, mais avec détermination, nous avons la volonté d’apporter notre pierre au remarquable édifice du monde associatif. Par ailleurs, la mobilisation des salariés du Groupe EDF, aux côtés de la Fondation, est essentielle. Nous continuerons à l’encourager. Si les Trophées appartiennent bien aux associations, c’est tous ensemble que nous parviendrons à faire changer notre société.
»

Catégories Trophées 2014

Fondation EDF - Accès à la culture pour tous
Fondation EDF – Accès à la culture pour tous
Accès à la culture pour tous : Encourager les pratiques culturelles, développer l’accès à la connaissance, sensibiliser au patrimoine et à l’histoire, promouvoir un brassage culturel pour l’épanouissement personnel quelques soient les origines sociales ou géographiques, pour mieux vivre ensemble.
Fondation EDF - Lutte contre la précarité
Fondation EDF – Lutte contre la précarité
Lutte contre la précarité : Lutter contre l’exclusion ou la pauvreté, favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, les accompagner pour l’accès au logement, améliorer la situation de jeunes en situation de fragilité, de vulnérabilité ou de décrochage scolaire.
Fondation EDF - Education à l'environnement
Fondation EDF – Education à l’environnement
Education à l’environnement : Sensibiliser les jeunes à la préservation de notre planète et de sa biodiversité : éduquer aux bonnes pratiques et aux comportements respectueux de l’environnement, mieux connaître le patrimoine naturel grâce à des programmes de sciences participatives.
Fondation EDF - Lutte contre les discriminations
Fondation EDF – Lutte contre les discriminations
Lutte contre les discriminations : Favoriser la mixité, la diversité, promouvoir la parité, l’égalité des chances et contribuer à faire changer le regard sur les différences.
Fondation EDF - Santé & Prévention des comportements à risque
Fondation EDF – Santé & Prévention des comportements à risque
Santé & Prévention des comportements à risque : Améliorer les conditions de vie des jeunes en situation de dépendance liée au handicap ou à la maladie, soutenir les jeunes en détresse psychologique (suicide…), prévenir les comportements à risques et additifs (alcool, drogues, MST…).

Prix et inscription

6 prix seront remis pour chacune des 5 catégories :
  • 1er Prix : 30 000 €
  • 2ème et 3ème Prix : 15 000 €
  • 4ème, 5ème et 6ème Prix : 5 000 €
Inscrire votre associationSoutenir une association

Edition 2012

La Fondation EDF a remis hier les Trophées des Associations, en présence de Henri Proglio, Président Directeur Général d’EDF, et Michel Boujenah parrain de cette troisième édition, à l’Institut Pasteur. A cette occasion, 30 associations ont été récompensées pour leurs démarches novatrices, exemplaires ou créatives en direction des jeunes et dans trois domaines d’intervention : Nature, Solidarité et Culture. Elles vont se partager 300 000 € de dotations. Lancé le 14 Novembre 2011 et clos le 8 Février 2012 l’appel à candidature de la troisième édition des Trophées des Associations de la fondation EDF a reçu 3 330 dossiers de candidatures et totalisé 358 135 votes d’encouragement et de soutien sur le site dedié tropheesfondation.edf.com. Fidèle à son engagement vis à vis des associations qui agissent au quotidien auprès des jeunes, la fondation EDF a décidé pour cette troisième édition de s’ouvrir à l’international et d’aider les initiatives réalisées hors du territoire par des associations françaises. Qu’elles agissent en France ou à l’étranger, ces associations manquent souvent de moyen de reconnaissance pour mener leurs actions. Avec les Trophées des Associations, la Fondation EDF peut ainsi leur donner un véritable coup de pouce et de projecteur et valoriser les actions remarquables qu’elles développent en direction des jeunes de moins de 26 ans, en particulier les jeunes les plus fragiles, en situation de handicap, en difficulté ou en situation d’exclusion. Succédant à Jacques Perrin et Albert Jacquard, Michel Boujenah acteur et humoriste, a accepté de parrainer cette édition : « En France il existe un nombre incalculable d’associations qui font des choses formidables pour la jeunesse et pour l’avenir (…) J’admire les gens qui y travaillent et je comprends aussi pourquoi ils le font, parce qu’en aidant les autres, on s’aide soi même ». Une dotation de 300 000 euros pour les 30 lauréats La Fondation EDF a récompensé l’engagement quotidien de 30 associations sur le terrain, soit 10 associations par catégorie, pour le caractère novateur, original ou exemplaire de leur action. Ces associations ont reçu hier des prix d’un montant total de 300 000 euros, ce qui représente pour chacune des 3 catégories :
  • un prix “Coup de cœur” de 20 000 euros,
  • deux prix “Coup de chapeau” de 15 000 euros,
  • trois prix “Coup de projecteur” de 10 000 euros
  • quatre prix “Coup de pouce” de 5 000 euros.
Un jury de professionnels et d’experts pour chacune des 3 catégories – nature, solidarité, culture – a examiné les candidatures des associations et désigné les 30 lauréats dans le cadre de commissions spécifiques qui se sont tenues le 20 mars dernier.
MEMBRES DU JURY PAR CATÉGORIES
MEMBRES DU JURY PAR CATÉGORIES
Le jury a départagé les dossiers au regard de la qualité, l’exemplarité, l’originalité, le caractère novateur et l’intérêt pour la société civile de l’action ou du programme d’actions défendu par les associations. Les membres du jury se sont également intéressés aux futurs projets à venir de l’association candidate et à l’aide que pourrait apporter la dotation des Trophées pour leur réalisation. Enfin, les votes des supporters ont été observés, pouvant constituer un atout supplémentaire pour l’association. Retrouvez ci-dessous la liste des lauréats. LES 10 ASSOCIATIONS LAURÉATES DANS LA CATÉGORIE SOLIDARITÉ Cette catégorie récompense les associations dont l’engagement favorise l’insertion sociale, scolaire et professionnelle des jeunes, leur accès à l’autonomie et le renforcement du lien social, là où différents facteurs – économique, social, familial, géographique, de santé… – peuvent conduire à exclure, diviser et marginaliser. Le jury a souhaité en effet mettre en lumière les actions en faveur des enfants, des adolescents et des jeunes adultes fragilisés par le handicap, l’exclusion et les discriminations, ainsi qu’en faveur de leurs familles. ABA APPRENDRE AUTREMENT ISÈRE : Développer l’autonomie des enfants atteints d’autisme. Proposer aux enfants atteints d’autisme sévère un suivi éducatif individualisé qui les amène à développer leur autonomie et leurs capacités de communication en vue de faciliter leur intégration en milieu ordinaire. Cet accompagne-ment est dispensé à domicile par un éducateur formé à une méthode spécifique liée à ce handicap : la méthode ABA (Applied Behavior Analysis ou Analyse Appliquée du Comportement). – Site web : www.aba-isere.org ALPHABET FAMILLES : Lutter contre l’échec scolaire et l’exclusion grâce à l’éducation. Il s’agit de permettre aux familles défavorisées de lutter contre l’échec scolaire et prévenir le risque de marginalisation de leurs enfants par une approche individualisée à domicile leur proposant de nouvelles méthodes d’apprentissage du français, un accompagnement dans la construction de leur avenir professionnel, ainsi qu’une meilleure intégration dans la société au travers de différentes activités extrascolaires adaptées. – Site web : www.lien.fr/alfa/ AUTISME ESPOIR VERS L’ÉCOLE : Sortir les jeunes enfants autistes de leur bulle. Intégrer progressivement les jeunes autistes dans l’école et dans la classe de leur niveau, grâce à une stimulation intensive, interactive et individuelle (méthode des 3i) obtenue par l’échange et le jeu, avec l’aide des parents, de psychologues et de bénévoles formés par l’association. – Site web : www.autisme-espoir.org COOPÉRATION INTERNATIONALE POUR LES EQUILIBRES LOCAUX (C.I.E.LO) : L’éducation et le vivre ensemble par le jeu. Reconnu par l’article 31 de la Convention des droits de l’enfant de l’ONU, le jeu est une activité universelle et naturelle pour tous les enfants du monde. Mais cette ressource éducative n’est pas accessible aux plus pauvres. Grace à des «bibliothèques de jeux» situées au cœur de leurs quartiers, l’association rend le jeu accessible à tous et devient alors un formidable facteur de résilience pour des jeunes. – Site web : http://cielo.over-blog.org GRAINES DE BITUME : Scolariser les enfants des rues d’Antananarivo (Madagascar). Faciliter la réinsertion sociale des enfants des rues d’Antananarivo, capitale de Madagascar, en les accompagnant dans leur scolarité et leur formation professionnelle grâce à des programmes adaptés : un programme préscolaire pour les enfants de 4 à 6 ans et un programme pédagogique pour les enfants, adolescents et jeunes adultes de 6 à 20 ans. – Site web : www.grainesdebitume.org MATELOTS DE LA VIE : Permettre à des jeunes adolescents en rémission d’embarquer à bord d’un voilier pendant l’été. Le projet « Un voilier à l’hôpital » permet à de jeunes adolescents guéris ou en rémission de maladies graves de partir en expédition à bord d’un voilier et de partager virtuellement leurs aventures au quotidien avec ceux qui sont restés à l’hôpital et luttent contre la maladie, pendant la période estivale. Le projet donne à des jeunes encore hospitalisés l’espoir de pouvoir embarquer, une fois guéris. Et chacun peut aussi devenir acteur de cette aventure grâce au jeu en ligne des matelots et aux énigmes posées sur Internet, qui proposent en outre une sensibilisation ludique à la protection de la nature. – Site web : www.matelots-vie.com PAS À PAS FINISTÈRE : Aider les enfants en difficulté comportementale grâce à la méthode ABA. Permettre aux enfants, adolescents et jeunes adultes atteints d’autisme ou de TED (trouble envahissant du développe- ment) à vaincre leurs troubles comportementaux grâce à la méthode ABA (Applied Behavior Analysis). Aider au recru- tement des psychologues ABA et à la formation des éducateurs. Sensibiliser les élus locaux, régionaux et nationaux à son action. – Site web : www.lien.fr/alfa/ PRISONNIERS SANS FRONTIÈRES : Améliorer les conditions de détention des femmes incarcérées avec enfants en Afrique de l’Ouest.Améliorer les conditions de vie des détenus dans les prisons en Afrique francophone de l’Ouest, avec une attention particulière portée aux femmes incarcérées avec leurs enfants. La construction d’un espace d’éveil pour les bébés à la prison d’Abomey (centre du Bénin), s’est s’accompagnée de la mise en place d’activités d’éveil par le jeu et d’un soutien éducatif des mamans détenues. – Site web : www.prsf.org RÉSEAU ACCUEIL INSERTION HÉRAULT : Assurer la prise en charge des mineurs étrangers isolés. L’association Réseau Accueil Insertion Hérault (Raih) concourt à la protection et à la prise en charge des mineurs étrangers isolés et ainsi exposés à un danger grave. Elle veille, pendant leur séjour sur le territoire, à leurs conditions d’éducation, de formation, de santé conformément à la Convention internationale des Droits de l’Enfant. – Site web: http://raih34.free.fr UN ENFANT, UNE VIE AU BÉNIN : Accueillir les enfants délaissés ou orphelins au Bénin. Permettre à des enfants orphelins du Benin d’être socialisés et scolarisés dans un centre d’accueil. Parrainer les enfants et récolter des fonds pour améliorer la qualité du suivi des enfants. Proposer une formation professionnelle aux jeunes du village pour les aider à construire un avenir dans leur pays. – Site web : www.enfantviebenin.org LES 10 ASSOCIATIONS LAURÉATES DANS LA CATÉGORIE NATURE Cette catégorie récompense des associations qui oeuvrent à la fois pour préserver l’environnement mais aussi pour en faire connaître le fonctionnement. Comprendre pour agir efficacement. Toutes leurs missions sont donc construites autour d’une synergie faite de pédagogie et d’action. Que ce soit auprès des jeunes ou de populations en difficulté, ces associations se distinguent par une parfaite connaissance des tenants et des aboutissants « écologiques » de leurs projets et par une vision à long terme de leurs actions. Arborescence : Promouvoir l’écologie urbaine. Arborescence a pour objectif de promouvoir l’écologie par l’éducation et la mobilisation citoyenne. Elle crée et anime des activités de sensibilisation à l’écologie auprès des jeunes et de leurs familles. A Dijon, des jeunes en insertion pro- fessionnelle travaillent à la préservation de la biodiversité en réhabilitant une zone humide urbaine, vestige d’anciens marais, de manière concertée et participative avec les écoles, les centres de loisirs, les habitants du quartier. – Site web : www.naturedanstaville.fr Association du docteur fatiha : Lutter contre l’échec scolaire et l’exclusion grâce à l’éducation. Le cœur de l’action de l’ADF repose sur la problématique de la pollution liée aux sacs plastiques, véritable défi pour l’avenir du Maroc. L’ADF travaille à faire du recyclage un moteur de l’économie locale en faveur des femmes sans emploi et sensibilise les écoliers de Berkane, créant ainsi un cycle vertueux de recyclage basé sur un lien de solidarité intergénérationnel. – Site web : www.adf-global.org Cestmed (centre de soins des tortues marines en mediterranee) : Sensibiliser à la protection de l’environnement par la découverte de la vie des tortues marines. La protection des tortues en Méditerranée est une tâche absolument nécessaire mais elle a aussi, et sans doute surtout, une fonction démonstrative : montrer que le milieu marin subit des agressions que la mer seule ne peut plus réparer, et faire comprendre que les processus de dégradation sont similaires pour d’autres espèces et d’autres milieux naturels. Créer un hôpital des tortues, informer et éduquer les pêcheurs, les scolaires, les enfants hospitalisés : l’asso- ciation espère montrer que la mer est encore plus belle et que chacun peut contribuer à sa préservation. – Site web : www.cestmed.org Cie Dhang Dhang : La vie des abeilles sous la forme d’un conte poétique. «Le Bal des Abeilles» est né d’une prise de conscience citoyenne : l’abeille est au cœur d’une chaîne qui assure la diversité de notre alimentation. Ce spectacle qui raconte la vie des abeilles, depuis l’éveil du printemps à l’entrée dans le sommeil de l’hiver, sensibilise écoliers et collégiens et bénéficie de la participation active d’apiculteurs qui trans- mettent leurs connaissances. – Site web : www.dhangdhang.com L’eau-tarit : «Les mains dans l’eau» pour protéger l’environnement. L’association, via des expériences ludiques et scientifiques, sensibilise les jeunes des quartiers populaires de Seine- Saint-Denis à la préservation de l’eau et de l’environnement dans une optique de solidarité internationale. Des actions menées par l’association en Mongolie, en Haïti, au Burkina Faso, à Madagascar permettent d’illustrer la globalité de la question de la gestion de l’eau. – Site web : www.leautarit.com/ Mocamana, l’Esprit Nature : Imaginer la biodiversité pour la protéger. L’association organise en Nouvelle-Calédonie un concours « Les légendes de forêt » afin de développer l’imaginaire des jeunes participants à partir de l’étude de la biodiversité exceptionnelle des forêts. – Site web : www.mocamana.nc Objectif France Inde : L’agriculture durable pour lutter contre la pauvreté. OFI soutient des Organisations non gouvernementales indiennes qui s’engagent dans des projets de développement durable dans tous leurs aspects : l’éducation, la santé, l’intégration, l’économie rurale, l’agriculture biologique, les droits sociaux des plus démunis. L’association forme à l’agriculture durable 600 jeunes par an, leur permettant de dépasser le seuil de pauvreté en 3 ans. – Site web : www.objectif-france-inde.fr/ Oxygene Zorgho : Une pépinière d’arbres locaux et d’échanges. Des lycéens et des jeunes étudiants de la région nantaise s’impliquent dans le développement durable de la province du Ganzourgou (Burkina Faso). Elle a Ils ont mis en place une pépinière pour lutter contre la désertification des sols et aider des femmesen difficulté, ainsi qu’un maraîchage familial et ont lancé une radio locale FM qui émet en quatre langues (français, mooré, foulfoudé, bissa). – Site web : http://oxygene.zorgho.org Sepanguy : Eduquer pour mieux protéger le patrimoine naturel de la Guyane. Faire découvrir aux enfants de la commune de Sinnamary les milieux naturels proches les pripris (les marais) de Yiyi afin qu’ils s’ouvrent à leur biodiversité mais également aux menaces qui pèsent sur elle. Des aventures passionnantes, des émotions à partager et à vivre ensemble. – Site web : www.sepanguy.com Worgamic : Une pédagogie du cycle du vivant. En milieu urbain, on a tendance à dissocier et à oublier d’où vient ce que l’on mange et ce que deviennent les restes des repas une fois mis dans la poubelle… Worgamic, créée par de jeunes agronomes, sensibilise les enfants aux en- jeux du cycle du vivant : produire des aliments, les consommer et en recycler les déchets grâce au lombricomposteur. – Site web : www.worgamic.org LES 10 ASSOCIATIONS LAURÉATES DANS LA CATÉGORIE CULTURE Cette catégorie récompense les actions qui facilitent l’accès des jeunes à la culture et les encouragent à la découverte des pratiques culturelles et artistiques. Le jury a primé des démarches qui favorisent leur ouverture et leur lien à l’autre : danse, cirque, théâtre, poésie, peinture, webradio, lecture et écriture. Ces actions mises en œuvre par les associations lauréates sont propices à fédérer ces publics, créer des échanges, encourager l’expression individuelle et développer un esprit collectif. Les activités culturelles proposées font appel au talent, à la curiosité, à la créativité et à la sensibilité des jeunes, qui s’impliquent alors d’autant plus dans les ateliers. Elles sont vectrices d’épanouissement et de développement personnel, favorisant notamment la confiance en soi. Acajou : Danser sans (se) voir. Acajou permet aux enfants – et spécialement à ceux déficients visuels – de pratiquer la danse, et de rencontrer des jeunes valides autour de cette activité. Pour ces enfants, la découverte de leur corps et du corps de l’autre, de l’espace et de la relation à l’autre, ont une importance primordiale. – Site web : http://acajou.m4ne.com Arts Résonances : Les gestes de la littérature Beaucoup de jeunes sourds connaissent des problèmes pour accéder au français écrit ; ils sont confrontés à la diffi- culté d’utiliser les codes de correspondance grapho-phonétique au cours de l’apprentissage de la lecture et de l’écri- ture. Ce projet vise à ouvrir des ateliers de création poétique en français et en Langue des Signes Française (LSF) et des lectures traduites en LSF, afin de permettre aux jeunes sourds de dépasser leurs difficultés et aux jeunes entendant de découvrir ce langage et la réalité de la surdité. – Site web : www.arts-resonances.over-blog.com Association Destraques Action culturelle et éducative en faveur des jeunes : les Destraqués cultivent ! Dynamiser le territoire rural et rassembler les générations, investir les jeunes dans les projets entrepris mais aussi sensibiliser au respect de l’environnement et à la consommation locale, telles sont les ambitions des Destraqués. Ils allient leurs actions culturelles à une action sociale pour une meilleure reconnaissance du territoire, qu’ils veulent vivant et solidaire. – Site web : www.worgamic.org CLOWNS SANS FRONTIÈRES Clowns Sans Frontières est une association humanitaire internationale qui mène des activités artistiques auprès des enfants les plus démunis : enfants des rues ou enfants déplacés et réfugiés. Son action vient en complément du travail des ONG de première urgence et en collaboration avec les associations locales. Chaque rencontre est un moment de rassemblement, de rire, d’émotion, de liberté et de poésie qui aide les enfants et leurs parents à se reconstruire. – Site web : www.clowns-sans-frontieres-france.org CARMEN (Création, Action, Recherche en Matière d’Expressions Nouvelles) : Webradio Etouvie – La voix du peuple Pour participer pleinement aux processus de la vie citoyenne, il est aujourd’hui nécessaire de maîtriser les codes de la communication multimédia, d’avoir accès à l’information de savoir la sélectionner et la traiter. C’est dans cette pers- pective que l’association CARMEN a créé une webradio participative avec deux groupes de jeunes du quartier Etouvie dans la banlieue d’Amiens. – Site web : www.canalnord.org DÉCLAM’ : « Les chantiers DECLAM’, chau(x) devant !!! » Attachée aux valeurs d’éducation populaire, l’association Déclam’ propose des chantiers de restauration et de valori- sation du patrimoine à des jeunes âgés de 15 à 17 ans. Elle souhaite développer cette action afin de sensibiliser à la citoyenneté et de permettre la découverte d’un territoire riche et dynamique. – Site web : www.declam.jimdo.com EUREK ART : Frontières, lieux de rencontre Les frontières ne sont pas seulement géographiques. Les différences d’âge, de niveau social, de culture, de couleur sont parfois bien plus infranchissables qu’un poste de douane. Eurek Art, en organisant des rencontres artistiques, réunit chacun des publics d’un même quartier dans une communion civique du vivre ensemble. – Site web : www.labelrue.com INSTITUT MÉDITERRANÉEN DU LITTORAL : Le Musée Minots Amener des enfants de 10 et 11 ans volontaires à être acteurs au service de leur patrimoine culturel et naturel, à devenir guides dans un musée ou sur un site remarquable, c’est la démarche simple mais ambitieuse lancée par l’Insti- tut méditérrannéen du littoral. – Site web : www.imedlitto.com PHARE PONLEU SELPAK : La lumière de l’art En association avec le Théâtre du Soleil, Phare Ponleu Selpak (PPS) met en scène la partie 1 de la pièce d’Hélène Cixous «L’histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge» avec 30 jeunes artistes khmers. – Site web : www.phareps.org STIMULUS Une porte ouverte sur des outils d’expression et d’intégration à la collectivité Stimulus travaille en partenariat avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) de Paris et propose aux jeunes qu’elle prend en charge une initiation aux techniques du vitrail et de la peinture sur verre à froid. – Site web : http://stimulus.asso.fr

 

La Fondation EDF

La Fondation EDF prolonge l’engagement du groupe EDF en faveur de la solidarité sociétale et environnementale. Elle mène des actions concrètes pour la diversité des personnes, des cultures et des milieux naturels. Partager la nature et le cadre de vie, développer le lien social, et préserver la biodiversité participent d’un même esprit de solidarité qui structure son mécénat. L’action de la Fondation est développée autour de trois programmes : la nature et les paysages, la solidarité et la santé, et la culture et le patrimoine. Afin d’amplifier encore son action dans les domaines qu’elle a retenus, la Fondation EDF lance en 2009 : les Trophées des Associations.


– Lire aussi : La Fondation EDF Diversiterre soutient des associations locales en faveur des jeunes

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication CDURABLE.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Les produits issus du pétrole ont une empreinte carbone plus élevée qu’estimée 

De nouvelles données publiées récemment influencent de manière significative les comparaisons ACV des plastiques issus du carbone renouvelable et des plastiques issus du pétrole...

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les arguments régulièrement invoqués par les opposants aux projets d'énergies renouvelables tels que les éoliennes ou...