Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...

L’hydrogène, accélérateur de la décarbonation ! Décryptage avec Bénédicte Amiel – Equans France

Décryptage d’expert
Bénédicte Amiel
Bénédicte Amiel
Alors que les acteurs de l’hydrogène se donnent rendez-vous à Paris pour le salon Hyvolution, Equans, leader mondial du secteur des énergies et services, réaffirme ses ambitions pour cette énergie vertueuse et pleine de promesses pour relever le défi climatique. Le passage de 5 à 30 % de la part de l’hydrogène dans la consommation énergétique de l’industrie d’ici 2023 traduit la puissance de cette trajectoire.

Pourquoi l’hydrogène est-il une énergie d’avenir ?

Parce qu’il est appelé à jouer un rôle clé dans la décarbonation de l’industrie et de notre économie. Si le marché et la filière connaissent actuellement une croissance rapide, il est indispensable de continuer à avancer avec méthode pour accompagner les acteurs, collectivités et industriels, en les aidant à se poser les bonnes questions. C’est bien l’analyse des process et des usages qui permet d’envisager une trajectoire de décarbonation rendue possible par l’utilisation de l’hydrogène. Il ne s’agit donc pas seulement de parler d’énergie mais également de son usage en tant que « vecteur énergétique » car il offre la possibilité, après avoir été produit, d’être stocké, transporté et utilisé ultérieurement avec une approche sur le long terme. Pour assurer la conception, la réalisation et la maintenance d’unités de production et de distribution d’hydrogène, il est nécessaire de déployer une somme d’expertises qui continuent de se développer chaque jour. La maintenance prédictive et les possibilités offertes par les solutions digitales contribuent à accélérer l’utilisation de l’hydrogène dans l’industrie, les infrastructures publiques ou encore la mobilité… Cette croissance oblige à apporter des réponses rapides sur des éléments complémentaires comme la protection incendie, la sécurité pour éviter toute fuite sur les électrolyseurs ou encore en matière de cybersécurité pour protéger les données indispensables au suivi en temps réel des installations et de leur fonctionnement.
Principe de la production d'hydrogène par électrolyse de l'eau
Principe de la production d’hydrogène par électrolyse de l’eau
Fort de son expérience et de ses expertises, Equans peut aujourd’hui accompagner les collectivités et les industriels sur l’ensemble de ces étapes : de la conception à la maintenance en passant par la tuyauterie, l’électricité et demain, grâce aux compétences du groupe Bouygues, le génie civil.

Comment accélérer la trajectoire malgré des contraintes fortes ?

Si nous croyons, chez Equans, que l’hydrogène est un vecteur de décarbonation, nous sommes conscients des freins liés à la disponibilité des ressources primaires nécessaires à l’outil de production. La sécurisation des approvisionnements en électricité à des coûts acceptables est un élément fondamental. Et malgré une consommation d’eau raisonnable, il est indispensable de prendre cette donnée en compte, en particulier dans des zones de tensions hydriques comme le Sud de la France. La filière hydrogène se met en place, progressivement. Elle a besoin de référentiels réglementaires et normatifs stables pour accompagner son développement. Enfin, il faut une mobilisation de tous les acteurs pour relever le défi de l’emploi et de la montée en compétences. Les écoles d’ingénieurs et les centres de formation travaillent déjà sur des cursus propres aux exigences de l’hydrogène, en particulier en matière de sécurité et de chimie. Avoir des collaborateurs bien formés pour pourvoir l’ensemble des postes est une clé pour l’essor de la filière.

Faut-il revoir les ambitions de la filière à la hausse ?

Les marchés historiques sont le raffinage ainsi que la production d’ammoniac et d’engrais. On commence à voir les possibilités offertes par l’hydrogène dans la chimie et les e-carburants : e- kérosène et le e-méthanol. Des applications dans l’aviation et le secteur maritime devraient aussi tirer un marché sur lequel Equans est déjà opérationnel, notamment pour le maintien en condition opérationnelle et la maintenance des navires civils et militaires. Présent aux côtés des collectivités pour optimiser leur performance énergétique mais aussi pour concevoir et mettre en place les mobilités durables, nous accompagnons le développement de l’hydrogène pour les bus, camion-bennes ou encore le ferroviaire. Le développement des rames régionales à hydrogène confirme cette trajectoire vertueuse. Les ambitions dépassent aussi les frontières de l’hexagone. Nous avons en effet la capacité de travailler dans de très nombreux pays pour développer des synergies grâce à une vision commune et une méthodologie éprouvée. Les prochaines années seront déterminantes pour intégrer tout le potentiel de l’hydrogène dans la stratégie de décarbonation et réussir la triple transition énergétique, industrielle et digitale. Equans est prêt pour que cette ambition devienne une réalité.

À propos d’Equans France

logojpg-6ecb6ecb.jpg Enraciné dans une histoire plus que centenaire, Equans est le nouveau leader mondial du secteur des énergies et services qui affiche de grandes ambitions en France, notamment grâce à Ineo et Axima. En s’appuyant sur une forte densité territoriale synonyme de proximité, ses 27 000 salariés en France accompagnent leurs clients pour relever les défis d’une triple transition, énergétique, industrielle et digitale. Equans agit pour atteindre une production décarbonée, digitaliser les process et renforcer l’économie contributive. Génie électrique, climatique, réfrigération, sécurité incendie, IT et télécommunications, solutions digitales : les expertises complémentaires d’Equans se déploient en France à travers une combinaison unique de compétences multi techniques aussi bien pour les projets de conception, construction et installation que pour les services d’exploitation et de maintenance. Equans connecte, protège et alimente en flux énergétique les territoires, villes, bâtiments, usines et infrastructures. En 2021, Equans France a réalisé un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros. – www.equans.fr

À propos d’Equans

Equans est un leader mondial du secteur des énergies et services implanté dans 20 pays, avec 95 000 collaborateurs [[Chiffre combiné (Equans+ Bouygues Energies & Services) au 31 décembre 2022.]] travaillant sur les 5 continents et un chiffre d’affaires annuel de plus de 17 milliards d’euros[[Chiffre d’affaires 2021 combiné (Equans+ Bouygues Energies & Services), donnée non auditée.]]. Equans conçoit, installe et fournit des solutions sur mesure pour améliorer les équipements, les systèmes et les processus techniques de ses clients et optimiser leur utilisation dans le contexte de leurs transitions énergétique, industrielle et numérique. Grâce à une forte empreinte territoriale liée à ses marques locales historiques et un excellent savoir-faire technique, les experts hautement qualifiés d’Equans sont en mesure d’accompagner les territoires, les villes, les industries, les bâtiments dans les domaines du CVC (chauffage, ventilation et climatisation), du Froid et de la Sécurité Incendie, du Facility Management, du Numérique et des TIC, de l’Electricité, de la Mécanique et de la Robotique. Equans est leader sur les principaux marchés européens (France, Suisse, Belgique, Pays-Bas et Royaume-Uni) et est également bien positionné aux États- Unis et en Amérique latine. Equans est une société du groupe Bouygues. – www.equans.com

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...