Dans l'actualité :

Que valent les offres d’électricité à prix fixe ?

Pour leur abonnement d’électricité, les consommateurs disposent de plusieurs...

Adapter la France au changement climatique : nous ne sommes pas prêts !

A l’heure où une nouvelle Assemblée nationale se forme...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people :...

L’empreinte écologique des habitants de la région Ile-de-France

>> Sommaire du Rapport d’étude

Avant-Propos • Avertissement • Introduction • Rappel de l’Objectif de
l’étude • Qu’est ce que l’empreinte écologique • Calculer l’empreinte
écologique • L’empreinte écologique de l’humanité • L’empreinte
écologique de la France • L’empreinte écologique des habitants de
l’Ile-de-France • Empreintes écologiques de l’Ile-de-France par thème
• Bio-capacité de la région Ile-de-France • Conclusion • Annexe 1 •
Annexe 2 • Annexe 3 • Annexe 4 •

Sur la base des données actuellement disponibles,la surface productive nécessaire au développement de l’activité humaine (empreinte écologique) du francilien moyen est de 5,58 hectares globaux par an et par habitant, légèrement supérieure à celle de la
France, estimée à 5,20 gha/an/hab. La production et l’utilisation des biens ainsi que l’alimentation représentent à elles seules 75 % de l’empreinte écologique du Francilien. Il s’avère que près de 60 % de
l’empreinte écologique du Francilien est du à l’usage du «sol énergie».

L’empreinte écologique est un outil d’analyse global pour la sensibilisation et la communication. D’après le résultat, les modes de vie et de développement du territoire d’Ile-de-France ne garantissent pas, pour l’instant, une gestion économe et durable de l’espace. Si
cette hypothèse est validée, l’empreinte écologique devrait se situer aux alentours de 2 hectares par an et par habitant (seuil de durabilité écologique calculé pour la planète). En d’autres termes, si tout le monde sur la planète avait le mode de vie et de consommation
du Francilien « moyen », et des pays développés en général, près de 3 planètes seraient nécessaires pour assurer ces conditions de vie
.

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...

Que valent les offres d’électricité à prix fixe ?

Pour leur abonnement d’électricité, les consommateurs disposent de plusieurs choix. Ils peuvent souscrire un contrat au tarif réglementé auprès d’EDF, le fournisseur historique. Les...

Adapter la France au changement climatique : nous ne sommes pas prêts !

A l’heure où une nouvelle Assemblée nationale se forme et qu’un nouveau gouvernement se dessine, Oxfam France publie une étude sur les politiques d’adaptation...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people : Modelling Nature Futures” est un article rédigé par Kim et al. en 2023 et publié...