Dans l'actualité :

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits...

L’Elysée annonce un « Grenelle » de l’environnement dès la rentrée

et Alain Juppé présente les grands objectifs de son ministère
Alain Juppé, nommé vendredi ministre d’Etat chargé de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, a déclaré attendre des « actions concrètes » du Grenelle de l’environnement, qui doit se tenir à la rentrée. La préparation de cette « grande conférence » se fera « en deux temps », a-t-il expliqué sur France-Info. Le président Nicolas Sarkozy recevra « dès lundi » les ONG, puis les représentants de l’entreprise et les scientifiques. De ces contacts sera tirée une « feuille de route ». L’Elysée a précisé que Nicolas Sarkozy tiendra deux réunions lundi. La première rassemblera à 11h à l’Elysée les organisations non gouvernementales (ONG) de l’environnement suivantes : la Fondation Nicolas HULOT, le WWF, Greenpeace, Les amis de la terre, la Ligue de protection des oiseaux, la Ligue ROC pour la préservation de la Faune sauvage, le Réseau action climat, France nature environnement et Ecologie sans frontière. La deuxième se tiendra à 14h30 en présence d’experts spécialistes d’écologie et de développement durable. « Nous allons nous mettre au travail tout l’été et, en septembre ou octobre, nous tiendrons cette grande conférence dont l’objectif ne va pas être de faire une nouvelle fois un tour d’horizon des urgences environnementales, parce qu’elles sont connues, mais au contraire d’essayer de sélectionner des programmes d’action, avec des actions concrètes réalisables dans les deux ou trois ans qui viennent », a précisé Alain Juppé, le numéro deux du gouvernement Fillon. A ses yeux, « la priorité des priorités est de faire en sorte que les transports émettent moins de gaz à effet de serre si nous voulons gagner la bataille contre le réchauffement climatique ». Pour cela, une « culture nouvelle » va devoir être menée, qui favorise beaucoup plus qu’aujourd’hui le fret ferroviaire mais aussi les transports maritimes et fluviaux, ainsi que les transports en commun au niveau des villes. « Bref, il y a toute une politique de changement de comportement à mettre en oeuvre et cela impliquera effectivement, là aussi, que l’administration ait une vision différente des choses », a-t-il poursuivi. Lors de la passation de pouvoirs avec Nelly Olin, vendredi après-midi, Alain Juppé a indiqué aux personnels, que le ministère serait organisé autour de quatre « pôles opérationnels » : * les transports et les déplacements, secteur fort émetteur de CO2 * l’habitat, l’aménagement urbain et l’aménagement du territoire, secteurs également importants pour le changement climatique * les politiques énergétiques * l’écologie dans ses problématiques plus traditionnelles : biodiversité, eau, etc. Enfin, il a précisé que le ministère interviendrait dans l’évaluation environnementale des politiques publiques, et a souligné l’importance de ses dimensions européenne et internationale.

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle Greenpeace qui sort de sa neutralité comme certains syndicats. "Après le choc des élections européennes,...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité ? Dans quelle mesure les transitions actuelles – écologiques, énergétiques, technologiques… – annoncent-elles des changements...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits avec le mouvement de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) qui place les...