Dans l'actualité :

Les produits issus du pétrole ont une empreinte carbone plus élevée qu’estimée 

De nouvelles données publiées récemment influencent de manière significative...

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Japon : les images avant et après le passage du tsunami

L’Agence japonaise de météorologie a revu à la hausse la magnitude du séisme de vendredi. Elle aurait été de 9 et non pas de 8,9, comme annoncé précédemment. Le raz-de-marée qui a suivi le séisme, le plus puissant jamais enregistré au Japon, a submergé des villes entières. Depuis quelques heures, les images diffusées par les médias du monde entier démontrent l’impact réel de ce tsunami qui a rasé de la carte notamment Minamisanriku où sont portés disparus 10000 des 17000 habitants de cette ville portuaire.

– La chaîne australienne ABC News a publié un diaporama de photos prises avant et après le séisme et le tsunami. Vous pouvez les découvrir en cliquant ici.
Source: Google
Source: Google
The New-York Times publie également des photos satellites du Japon avant et après le passage du tsunami. Son diaporama est consultable en cliquant ici.
La ville de Ishinomaki avant et après le passage du séisme
La ville de Ishinomaki avant et après le passage du séisme
The Big Picture, le blog de photographie du quotidien américain Boston Globe propose une série de photos très impressionnantes du séisme de vendredi en cliquant ici.
Reuters
Reuters
– CNN décrypte les images satellite montrant Sendai avant et après le tsunami (en anglais) : – Sur un balcon, un amateur filme la vague qui submerge la ville de Miyako : – Les vagues dans les rues de Kesennuma, près de Sendai :

 

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Les produits issus du pétrole ont une empreinte carbone plus élevée qu’estimée 

De nouvelles données publiées récemment influencent de manière significative les comparaisons ACV des plastiques issus du carbone renouvelable et des plastiques issus du pétrole...

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les arguments régulièrement invoqués par les opposants aux projets d'énergies renouvelables tels que les éoliennes ou...

1 COMMENTAIRE

  1. Japon : les images avant et après le passage du tsunami
    Le séisme des cœurs

    Je vous parle de fraternité
    Et vous me renvoyez à la dure réalité
    Aux plaques tectoniques
    de notre écorce cérébrale…
    Aux tremblements des peurs
    Et au déferlement des pleurs
    Et la terre continue de trembler et de nous faire trembler…
    Et un beau jour… ou peut-être une nuit… on décide de ne plus trembler… et on se met à bouger…
    à prendre le large au lieu de subir les vagues successives de cette nature imbécile…
    Oui…oui on ne peut pas changer les lois de la science physique mais on peut changer de politique…
    parce que là, il ne s’agit plus de science mais de conscience…
    cette petite flamme qui tremble et qu’aucun vent ne peut éteindre…
    ma conscience politique… qui voudrait avant de mourir assister à l’éveil d’une autre conscience…
    d’autres consciences, à une sorte d’effervescence… vive la révolution des consciences.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/seisme/