Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...

EURESA : onze groupes d’assurances d’Economie Sociale en Europe s’engagent pour un développement durable

EURESA, le groupement européen d’intérêt économique rassemblant des organismes d’assurances appartenant à l’Economie Sociale en Europe, souligne dans un rapport l’action développée par ses membres pour adapter leur propre gestion à des objectifs de développement durable et pour encourager leurs assurés à faire des choix allant dans le même sens, notamment en matière de véhicules ou de logement, mais aussi de produits financiers. Le rapport commun sur le développement durable présenté par ces onze sociétés membres marque une étape essentielle dans cette démarche. Initiée en 2002, elle fait l’objet d’un dialogue permanent avec les parties prenantes des sociétés membres et d’actions de sensibilisation auprès des assurés et sera progressivement complétée par de nouveaux processus internes comme de nouveaux produits et services.

Déclaration commune des sociétés membres d’Euresa

Les alertes, nombreuses, qui ont précédé la crise que nous connaissons, incitaient déjà très fortement à s’interroger sur ce que devrait être un nouveau modèle de développement, au Nord comme au Sud. Le concept de développement durable (intégrant, aux côtés des considérations économiques et financières, des critères sociaux, environnementaux et civiques) revêt aujourd’hui une actualité particulière face à une crise de dimension mondiale, aux visages multiples : financière et économique, aux répercussions sociales considérables, mais également alimentaire, énergétique et environnementale.
Onze groupes d’assurances d’Economie Sociale en Europe s’engagent pour un développement durable
Onze groupes d’assurances d’Economie Sociale en Europe s’engagent pour un développement durable
La société civile a été la première à exprimer son souhait d’un changement de cap. Les organisations étatiques, régionales (telles l’Union Européenne) et internationales (G20, ONU, sommets internationaux, etc.) se sont, quant à elles, fixées des objectifs dans le cadre, notamment, du protocole de Kyoto ou encore des Objectifs du Millénaire (Programme des Nations Unies pour le Développement). Les entreprises doivent, elles aussi, aux côtés des citoyens et des états, contribuer à imaginer et mettre en oeuvre des réponses adaptées à ces enjeux sociaux, environnementaux, comme civiques. « Nos valeurs nous engagent », avons-nous déclaré précédemment. Cela est plus vrai que jamais ! Nous devons veiller à décliner les valeurs qui nous animent, à chacun des échelons de nos organisations, en préservant l’implication, directe ou par l’intermédiaire de leurs organisations représentatives, de nos assurés dans notre mode de gouvernance. En tant que sociétés d’assurance d’économie sociale, membres d’Euresa, nous partageons cette conviction que, pour être efficaces, les réponses à ces défis sociaux et environnementaux ne peuvent être mises en oeuvre de façon périphérique, « à la marge », mais doivent, au contraire, être, progressivement, intégrées au coeur de nos organisations, de nos modes de gestion donc, dans l’exercice même de nos métiers et de nos activités productives. Dans cette perspective, nos entreprises d’assurance mutualistes, coopératives ou assimilées ont d’ores et déjà imaginé des premières réponses face aux problématiques environnementales et, depuis plus longtemps, sociales ; que ce soit dans la conception des produits et services d’assurance, mais également dans la mise en oeuvre des processus métiers, en cherchant à articuler et à conjuguer des objectifs d’équité sociale, de respect de l’environnement et de viabilité fi nancière et économique, à tous les niveaux de nos activités. – Dans la proximité avec nos usagers, qui sont eux-mêmes ou au travers de leurs organisations représentatives, nos partenaires directs, nos sociétaires, coopérateurs, co-propriétaires, en développant des produits et services « compagnons de leur vie », financièrement accessibles, dans un esprit de solidarité. Soucieux d’offrir, à chaque individu, un accompagnement global dans le cadre de sa vie sociale, familiale et professionnelle. – En co-responsabilité avec nos assurés et nos autres partenaires, en encourageant de nouveaux usages de l’automobile, en favorisant également le recours à des matériaux écologiques dans le cadre de la construction et de la réparation de l’habitat ainsi que des locaux professionnels, en proposant des investissements socialement responsables (ISR). En donnant l’exemple au sein de nos propres organisations, à travers l’application, progressivement, de normes environnementales plus élevées dans le cadre de la gestion de nos fl ottes de véhicules, de nos bâtiments immobiliers, la réduction de nos propres consommations d’énergie, le tri et le recyclage des déchets issus de notre activité, la prise en compte de critères sociaux et environnementaux, aux côtés des critères de rentabilité économique, dans le choix de nos investissements … – En solidarité vis-à-vis des assurés, tout au long de leur parcours de vie, quelle que soit leur situation : en les aidant à faire face à des difficultés financières, à réaliser leur projet en créant une activité, mais aussi en prévenant les risques d’accidents (domestiques, automobiles,…), en préservant leur maintien à domicile et leur autonomie, en les accompagnant dans la mise en oeuvre de réponses adaptées pour faire face à un handicap, … En protégeant, donc, et en sécurisant, les personnes autant que les biens. – En impliquant les salariés de nos entreprises, dans l’élaboration de plans de développement et d’actions « durables » ; en mettant en oeuvre des politiques de recrutement et de gestion des ressources humaines favorisant la diversité, l’égalité des chances et l’insertion professionnelle ; en accompagnant l’évolution et la mobilité professionnelle à travers des formations ; en sensibilisant les salariés et en les rendant acteurs des engagements de nos entreprises ; en privilégiant constamment le dialogue social. A travers un panorama des initiatives mises en oeuvre par nos entreprises, alliant démocratie et partage, ce document permet, tout à la fois, de mieux identifier les leviers potentiels d’action, en tant qu’assureurs d’économie sociale, et de proposer des premières réponses face aux enjeux sociaux, environnementaux et civiques. Ce partage d’expériences et de savoir-faire entre nos organisations, dessine surtout notre feuille de route de ces prochaines années, en nous incitant, voire nous obligeant, à aller toujours plus loin, dans une dynamique d’émulation réciproque !
Les signataires de la déclaration
Les signataires de la déclaration

Une publication qui témoigne des engagements et initiatives

Elles ont ainsi dressé un panorama des initiatives menées par chacune d’elles pour apporter des premières réponses à ces enjeux, avec le double objectif de s’enrichir de leurs expériences réciproques et de progresser ensemble, en imaginant des réponses nouvelles au regard de la mise en oeuvre de leurs responsabilités à la fois sociales, environnementales et citoyennes. – Téléchargez le panorama des initiatives au format PDF en cliquant ici.

 

Documents joints

A propos d’Euresa : Euresa rassemble des groupes d’assurance d’Economie Sociale (DEVK, Allemagne ; MACIF, MAIF et MATMUT, France ; le Groupe P&V, Belgique ; UNIPOL GRUPPO FINANZIARIO, Italie ; FOLKSAM, Suède ; LB GROUP, Danemark ; NFU MUTUAL, Royaume-Uni ; ATLANTIS, Espagne ; SAGRES, Portugal ; SYNETERISTIKI, Grèce ; IMA, France), représentant plus de 27 millions de sociétaires et clients, employant plus de 37 000 salariés, qui ont réalisé un chiffre d’affaires 2007 de plus de 22 milliards d’euros.

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...