Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

GREENPEACE dénonce en Amazonie un projet de loi dévastateur

Un nouveau projet de loi sur l’exploitation forestière va être soumis à l’approbation du parlement brésilien dans les prochains jours. Ce texte baptisé « zéro forêt » prévoit la réduction de la « réserve légale » de 80% à 50%. La « réserve légale » correspond à la surface maximum de forêt primaire que tout propriétaire terrien en Amazonie a le droit de couper à condition toutefois qu’il s’agisse d’une exploitation forestière sélective. rapports-foret-amazonie.jpg Il a fallu 450 ans au Brésil pour détruire la quasi totalité de ses forêts côtières (Mâta Atlantica) qui couvraient à l’origine 1 millions de km2. En ce qui concerne la forêt amazonienne, le rythme de déforestation est 10 fois plus élevé. Plus de 700,000 km2 de forêt ont déjà disparu, en moins de quarante ans. Et si le parlement brésilien approuve le projet de loi « zéro forêt », la destruction de la forêt amazonienne s’en trouvera encore accélérée. amazonie1.jpg Le projet de loi « zéro forêt » incite clairement à la déforestation et garantit l’impunité de milliers de crimes environnementaux. Le bassin de l’Amazone couvre 5% de la surface terrestre et abrite la plus importante diversité biologique de la planète. Le Brésil est dors et déjà le 4ème responsable des changements climatiques, principalement en raison de la destruction de ses forêts, qui représente 75% des émissions de gaz à effet de serre du pays. La destruction de la forêt amazonienne impacte tout aussi négativement le contexte économique et social du pays. L’humidité engendrée par la forêt est vitale pour le climat et l’approvisionnement en eau, non seulement dans cette région, mais aussi dans le reste du pays. Elle contribue ainsi directement à la production agricole et énergétique de toutes les régions du Brésil. A l’inverse, la déforestation n’a jamais contribué au développement social des 22 millions de brésiliens qui vivent en Amazonie. Pour preuve : 85% des travailleurs-esclaves du Brésil se concentrent dans les zones déforestées du bassin amazonien. – Pour approfondir : Forêts | L’actualité de Greenpeace Une surface équivalente à un terrain de football part en fumée toutes les deux secondes. L’équilibre du climat, le maintien de la biodiversité et le cadre de vie de millions d’habitants sont en jeu. Pour enrayer cette dramatique déforestation, Greenpeace se bat pour encadrer les activités destructrices (industrie du bois, agro-industrie) et pour la création de vastes zones d’aires protégées.

 

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...

2 Commentaires

  1. GREENPEACE dénonce en Amazonie un projet de loi dévastateur
    Bonjour, j’aurai aimé signer la pétition contre ce projet de loi mais le site étant en portugais je ne comprend pas comment je peux accéder à la page de la pétition donc si vous avez un moyen autre pour demander l’arrêt de ce massacre écologique je suis tout ouïe.

    • GREENPEACE dénonce en Amazonie un projet de loi dévastateur
      bonjour,

      Je suis allée faire un tour sur le site et je pense avoir compris que tu as 2 façons de signer la pétition.
      Soit dans la page d’accueil (cliquer sur le lien) en bas tu rempli les trois pavés (nome, rg et email), désolé je ne connais pas la signification de rg, ou alors en haut de la page tu as la possibilité de cliquer sur assine contra et tu ouvres une page où tu peux choisir l’objet de ta pétition car il y en a plusieurs en cours.
      Voila, j’ai eu la chance d’aller découvrir le sud du Brésil, c’est un pays magnifique et ses habitants sont chaleureux.
      Bonne réception,
      Sylviane