Dans l'actualité :

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits...
Une étude du Commissariat général au développement durable

La 1ère étude sur le contenu carbone annuel moyen du panier des ménages

L’équivalent de 1,4 tonne de CO2, représente la contribution annuelle moyenne de nos courses au changement climatique ! En 2009, chaque Français a acheté en moyenne 700 kg de nourriture, de boissons, de produits de soins, de produits d’entretien ou d’aliments pour animaux. Quels produits ont le plus fort contenu carbone ? Le contenu carbone de mon panier est-il le même à 30 et à 60 ans ? La catégorie socioprofessionnelle influe-t-elle sur la quantité de CO2 contenue dans mes courses ? Autant de questions auxquelles le commissariat général au développement durable répond pour la première fois à travers une étude publiée aujourd’hui sur le site du ministère du développement durable.

Plus mon panier est lourd plus il contient de CO2 ? Pas forcément…
Source : Commissariat général au développement durable / Le Figaro
Source : Commissariat général au développement durable / Le Figaro
Les produits non alimentaires représentent 11 % du poids total des achats et contribuent à hauteur de 26 % au contenu carbone d’un panier. A contrario les fruits et légumes représentent 20% du poids du panier pour un contenu carbone d’à peine 7%. Preuve que les produits les plus lourds ne sont pas forcément ceux qui ont le plus d’impact sur l’environnement… Les emballages peuvent représenter jusqu’à un tiers du contenu carbone d’un produit La part des emballages dans le contenu carbone du panier moyen est estimée à 8% avec de fortes variations selon le type de produits. Leur contribution est la plus forte (30%) pour les eaux minérales, boissons gazeuses et alcools ainsi que pour les produits laitiers. Un contenu carbone lié aux habitudes de consommation
Structure d’un panier moyen annuel en contenu carbone, dépenses et poids en 2009
Structure d’un panier moyen annuel en contenu carbone, dépenses et poids en 2009
Au-delà du budget consacré aux achats courants, le contenu carbone annuel du panier d’achats dépend également des modes de vie et des habitudes de consommation. Ainsi le contenu carbone d’un panier de retraité est supérieur de près d’un quart à la moyenne. Il est au contraire nettement inférieur pour un agriculteur (-23 %). L’agriculteur pratique ainsi largement l’autoconsommation pour les fruits, légumes, volailles, œufs… ce qui allège d’autant son panier tandis que les personnes retraitées ont tendance à prendre beaucoup de repas à leur domicile – contrairement aux actifs – ce qui explique le « poids » de leurs achats. De l’étudiant au retraité : à chaque âge sa consommation
Schéma : Contribution des produits au contenu carbone du panier selon la composition du ménage et l’étape
Schéma : Contribution des produits au contenu carbone du panier selon la composition du ménage et l’étape
Selon les étapes de la vie, le contenu du panier et donc le carbone imputable à chaque catégorie de produits varie : alors que la contribution de la viande sera supérieure à la moyenne pour un couple avec 2 enfants adolescents, ce sont les fruits, légumes, produits pour animaux, poissons et fruits de mer qui seront sur-représentés chez les personnes âgées. La part du lait, du fromage et des œufs est également d’autant plus importante que les enfants sont jeunes. – Télécharger l’étude au format PDF en cliquant ici

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle Greenpeace qui sort de sa neutralité comme certains syndicats. "Après le choc des élections européennes,...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité ? Dans quelle mesure les transitions actuelles – écologiques, énergétiques, technologiques… – annoncent-elles des changements...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits avec le mouvement de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) qui place les...