Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Déclaration des Chefs d’Etats et de Gouvernements suite au XIIè Sommet de la Francophonie

Le XIIè Sommet de la Francophonie s’est achevé ce dimanche 19 octobre 2008 à Québec.

Une Déclaration, la « Déclaration de Québec » a été adoptée par les Chefs d’Etats et de Gouvernements réunis au Sommet.

Elle porte sur les quatre thèmes du Sommet :

– la langue française,
– la paix, la gouvernance démocratique et l’état de droit,
– la gouvernance et la solidarité économiques,
– l’environnement, le développement durable et les changements climatiques,

En ce qui concerne l’environnement, le développement durable et les changements climatiques, les Chefs d’Etats et de Gouvernements déclarent :

« Nous nous engageons à :

– Mobiliser tous nos atouts et toute notre volonté politique pour la ratification des instruments internationaux relatifs à l’environnement et pour mener à bien les négociations dans le cadre de la CCNUCC par une participation francophone concertée aux conférences de Poznan et de Copenhague, en nous appuyant sur les compétences de l’IEPF;

– Inclure les changements climatiques dans nos stratégies de développement et dans tous les processus pertinents de prise de décision et ce, à tous les niveaux ;

– Renforcer les capacités d’adaptation et d’action ainsi que l’expertise des pays de l’espace francophone, particulièrement celles des PEID, en poursuivant l’appui à la concertation et à la mise en place de plans nationaux de lutte contre les changements climatiques en mettant à contribution l’expertise conjointe de l’OIF, de l’AUF, de l’AIMF et de l’Université Senghor ;

– Développer notre coopération pour le transfert de technologies liées à l’adaptation aux changements climatiques et à la réduction des gaz à effet de serre et renforcer la participation des pays francophones intéressés aux projets utilisant les mécanismes de développement propres (MDP) du protocole de Kyoto ;

– Coopérer pour que tous nos pays puissent mettre au point des politiques nationales en vue de réaliser, entre autres, l’objectif commun de réduire d’au moins 50 % les émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici 2050, tout en poursuivant, dans le cadre des négociations sur les changements climatiques menées sous l’égide de l’ONU, la recherche d’un consensus global sur des objectifs chiffrés plus rapprochés sur la base des scénarios élaborés par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et l’atteinte d’objectifs nationaux et régionaux plus ambitieux ;

– Promouvoir une meilleure gouvernance de l’eau, incluant la gestion transfrontalière des eaux, conformément aux Objectifs de Développement du Millénaire (ODM) et encourager la mise en oeuvre d’initiatives favorisant l’accès durable à l’eau potable et aux services d’assainissement de base ;

– Soutenir les initiatives qui contribuent à une gestion responsable et durable des forêts et la lutte contre la déforestation et la désertification ainsi que favoriser l’élargissement, dans les pays francophones intéressés, du réseau international des forêts modèles ;

– Coopérer activement, dans le cadre des divers programmes agréés en vertu de la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies de 1992 afin de permettre, d’ici 2010, une réduction importante du rythme actuel d’appauvrissement de la diversité biologique.  »

Quatre Résolutions ont également été adoptées :

une Résolution sur la langue française,
– une Résolution sur les droits de l’enfant,
– une Résolution sur les pays francophones affectés par le phénomène des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays,
– une Résolution sur la promotion du tourisme dans les pays francophones du sud.

Enfin la République de Madagascar a été choisie par les Chefs d’Etats et de Gouvernements pour accueillir le XIIIè Sommet de la Francophonie, en 2010. Son Président, M. Marc Ravalomanana, a proposé, lors de la Conférence de presse de clôture du Sommet, le thème suivant pour ce sommet : « Biodiversité et diversité culturelle pour un développement durable au service des communautés »

Plus d’infos sur le site du XIIème Sommet de la Francophonie

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...

1 COMMENTAIRE

  1. Déclaration des Chefs d’Etats et de Gouvernements suite au XIIè Sommet de la Francophonie
    Voici une bonne nouvelle.
    La francophonie en appelle à la responsabilité de tous pour atteindre les Objectifs de Développement du Millénaire. Je suis expert en Communication pour le Développement Durable et j’ai pensé que l’acquisition de bonnes habitudes commençait dès le jeune âge. C’est pourquoi j’ai conçu une série de petits ouvrages pour l’éducation envirnnementale des jeunes enfants Africains . Cette série  » Les petits pouces verts /les petites pousses vertes » en préparation comporte pour l’instant 17 titres. Cette série s’adresse aux enfants de 7 à 12 ans et les textes pourront être traduits en langue locales. Les ouvrages pourront être imprimés en Afrique et diffusés dans les CLAC Centre de Lecture et d’Action Culturelle de tous les pays Africains Francophones. Cette proposition s’adresse au responsable de l’action culturelle de la Francophonie , j’espère qu’elle trouvera un écho favorable car après ce Sommet nous devons passer des paroles à l’action concrète car en matière d’environnement il y a urgence et les enfants des pays Africains doivent eux aussi être concernés.
    Pour en savoir plus sur ce modeste projet d’édition vous pouvez me contacter par courriel : jean-yves.clavreul@wanadoo.fr