Dans l'actualité :

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par...

La consommation mondiale d’énergie et les émissions de CO2 sont encore à la hausse … Jusqu’où ?

Enerdata, un bureau d'études spécialisé dans le secteur de...

Copenhague : un accord de dupes dénonce Europe Ecologie

Yannick Jadot, au nom des députés européens Europe Ecologie présents à Copenhague, réagit aux dernières annonces au Sommet du Climat:

« Les dirigeants des grands pays ont échoué lamentablement. Et plutôt que d’assumer leur échec devant les pays les plus vulnérables qui n’ont pas pris part aux discussions finales, ils sont partis par la petite porte.
Pas de photo de famille. Pire : ils nous font croire à un « succès » en
mentant à l’opinion publique.

Ainsi Nicolas Sarkozy a, pendant sa conférence de presse, déclaré que l’ «
Accord de Copenhague » est un « succès » car, par exemple, il deviendra
juridiquement contraignant en 2010. Faux. L’ « Accord de Copenhague » ne dit rien là-dessus. Idem pour la prétendue affectation des financements pour les forêts ou l’Afrique. Quant à une Organisation Européenne de l’Environnement, elle existe déjà et s’appelle l’Agence Européenne de l’Environnement. Et les fonds nouveaux promis aux pays les plus pauvres ne sont pas garantis : l’aide pour les trois prochaines années sera allègrement prise sur l’aide au développement actuelle.

Comment espérer mobiliser les citoyens en juin quand les négociateurs de
l’ONU se retrouveront à Bonn ? Comme leur faire croire que les Chefs
d’Etat peuvent prendre des décisions courageuses après tous ces mensonges ?

Les pays qui ont été exclu des discussions sur l’ « Accord de Copenhague » doivent le rejeter, et tout faire pour trouver un accord ambitieux dans le
cadre de l’ONU que ce soit à ce soir à Copenhague ou début 2010. L’Union
européenne doit continuer à jouer le jeu onusien, ses dirigeants doivent
arrêter de jouer la communication plutôt que la cohésion comme ils l’ont
fait jusque là, pour parler enfin d’une voix forte et ambitieuse.

Le risque existe que l’ « Accord de Copenhague », s’il est signé par
quelques pays mais rejeté par la majorité, créé un processus parallèle à
l’ONU qui – en pratique – pourrait rendre caduc les négociations
onusiennes. On craignait qu’ils tuent Kyoto, ils vont peut être tuer le
Convention climat de l’ONU. Ce serait alors la victoire posthume de Bush »
.

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...

Les Solutions fondées sur la Nature (SfN) offrent la possibilité de recréer un littoral désirable demain et pour tous 

Réputées peu coûteuses et faciles à mettre en œuvre, les solutions fondées sur la nature (SfN)1 sont mises en avant pour lutter contre les...

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par l’Office français de la biodiversité avec l’appui des services de l’État, vient de publier son...

La consommation mondiale d’énergie et les émissions de CO2 sont encore à la hausse … Jusqu’où ?

Enerdata, un bureau d'études spécialisé dans le secteur de l'énergie et de son impact sur le climat, publie l'édition 2024 de son rapport “Global...