Dans l'actualité :

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
500 000 observations pour 4077 espèces

Biodiv’Ecrins : l’Atlas en ligne de la faune et de la flore du Parc national des Écrins

La connaissance en direct de l'ensemble des espèces sauvages observées par ses agents depuis sa création en 1973

Biodiv’Ecrins, l’atlas de la flore et de la faune du Parc national des Ecrins Le Parc national recueille des données faune et flore sur son territoire depuis plus de 40 ans. Celles-ci sont utilisées pour mieux connaître la biodiversité, suivre les évolutions de certaines espèces fragiles ou patrimoniales… Car agir intelligemment pour la sauvegarde de ce patrimoine naturel requiert de le connaître et le comprendre. Biodiv’Ecrins met à votre disposition l’ensemble des données collectées par le Parc national des Écrins depuis sa création en 1973. Chaque jour, ses agents font des observations dans le cadre de leurs missions avec un véritable souci d’enrichissement des connaissances sur la biodiversité alpine. Elles sont affichées en temps réel sur cet atlas. Vous pouvez ainsi suivre l’état des connaissances sur ce territoire.

Plus de 500 000 observations pour 4077 espèces : l’atlas en ligne de la faune et de la flore du Parc national des Écrins met à disposition l’ensemble des données collectées par ses agents depuis plus de 40 ans, illustrées, cartographiées et mises à jour en temps réel. Chaque jour, dans le cadre de différents protocoles scientifiques, les agents du Parc national des Écrins collectent des informations sur les espèces naturelles dans un objectif de connaissance, de suivi, de gestion et de préservation de la biodiversité. Biodiv’Ecrins met à disposition l’ensemble des observations ainsi rassemblées depuis la création du Parc national, en 1973, dans les 53 communes de son territoire.

http://biodiversite.ecrins-parcnational.fr/

Chaque observation transmise par les agents du Parc national vient enrichir les informations affichées, en temps réel : Biodiv’Ecrins traduit la dynamique de la connaissance et sa constante évolution. Atlas biodiv-Ecrins- flore et faune du Parc national des Écrins Publié sous licence libre, l’outil développé par le Parc national des Écrins peut être repris par toute structure qui souhaite diffuser les informations naturalistes qu’elle collecte.
Atlas de la faune et de la flore du Parc national des Écrins
Atlas de la faune et de la flore du Parc national des Écrins

Un savoir dynamique et partagé

Biodiv’Ecrins illustre et décrit l’ensemble des espèces emblématiques ou rares du massif mais aussi toute la richesse d’une biodiversité cachée et souvent méconnue. Atlas biodiv-Ecrins - flore et faune du Parc national des Écrins Ce nouvel outil en ligne présente des observations précises et cartographiées, associées à des fiches « espèce » abondamment illustrées et documentées. A quelques surprises près toujours possibles, la faune des vertébrés est aujourd’hui bien identifiée dans le Parc national des Écrins. Il s’agit des mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens. Il n’en va pas de même pour la faune des invertébrés. Ces étranges petites bêtes que sont les insectes, les escargots, les mille pattes ou encore les araignées et écrevisses nous réservent sans doute encore de belles découvertes…
Une quantité d’espèces aussi impressionnante que pleine de promesses scientifiques. Il ne s’agit pas d’un inventaire exhaustif ni d’une répartition précise des espèces sur le territoire mais d’un partage des observations réalisées depuis 1973 dans le Parc national des Écrins et mises à jour en temps réel. Chaque espèce possède sa propre fiche d’identité, avec : – de magnifiques photographies permettant d’identifier l’espèce – la carte des observations sur le Parc national – des éléments de reconnaissance de l’espèce, son milieu privilégié, sa répartition mondiale; – les périodes et altitudes d’observation – des compléments vidéo, audio, des articles, rapports, extraits de livre pour approfondir sa connaissance de l’espèce. L’ensemble des observations est déjà disponible. La rédaction et l’illustration des espèces sont encore en cours.
Quelques exemples de fiches finalisées : – La marmotte : http://biodiversite.ecrins-parcnational.fr/espece/61143Saxifrage à feuilles opposées : http://biodiversite.ecrins-parcnational.fr/espece/121132Lagopède des Alpes : http://biodiversite.ecrins-parcnational.fr/espece/2954

Un savoir dynamique à consulter sans modération !

Atlas biodiv-Ecrins - flore et faune du Parc national des Écrins A l’échelle de chaque commune, il est possible de visualiser l’ensemble des espèces observées avec leur localisation, leurs statuts et les liens avec les fiches « espèces ». Une grande galerie d’images donne à voir la richesse de la biodiversité du massif, avec la possibilité de trier les images par groupes d’espèces. Les photographies sont réalisées principalement par les agents du Parc national lors de leurs missions de terrain.
« L’immense intérêt d’un atlas en ligne est de partager et faire vivre une connaissance exceptionnelle du monde sauvage présent dans les Écrins. Un tel outil redonne corps au terme parfois éculé de « biodiversité », décrivant et illustrant la foisonnante diversité des espèces observées et étudiées. »

Cédric Dentant, botaniste,chargé de mission flore et milieux au Parc national des Écrins

De l’observation à l’information diffusée

Nouvel outil de valorisation des données à l’échelle du territoire des Écrins, Biodiv’Ecrins s’inscrit dans une démarche de longue date de mise à disposition des données publiques, organisée au plan national par le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) dont les référentiels permettent notamment d’alimenter l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN). Atlas biodiv-Ecrins - flore et faune du Parc national des Écrins Les agents enregistrent directement leurs observations dans une tablette numérique. Les informations sont ensuite versées dans la base de données du Parc national… qui alimente Biodiv’Ecrins. Ces données contribuent aux réseaux d’échanges développés par les services de l’État avec ses partenaires institutionnels et associatifs. Dans le cadre de ces Systèmes d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP), les données sont agglomérées et archivées, permettant d’organiser la connaissance à différentes échelles. Des échanges sont également organisés avec les partenaires associatifs qui animent les démarches participatives. Ces réseaux d’observation et les complémentarités territoriales donnent un sens à la collecte et à la diffusion des données. Atlas biodiv-Ecrins - flore et faune du Parc national des Écrins

L’opensource*, un déclencheur de coopérations et d’économies

Biodiv’Ecrins utilise l’outil opensource GeoNature-atlas développé par le Parc national des Écrins. Il est ainsi transférable librement à d’autres structures qui souhaitent partager leurs observations naturalistes en se basant sur les référentiels nationaux de l’INPN. Il fait partie d’un ensemble d’outils développés par le Parc national et ses partenaires, pour pouvoir saisir, gérer, traiter et partager les données des différents protocoles. http://geonature.fr
https://github.com/PnEcrins/GeoNature-atlas Depuis une dizaine d’années, le Parc national des Écrins favorise les transferts d’expériences en matière de développement numérique, le travail collaboratif et la publication des outils développés sous licence libre. L’exemple de Geotrek : Cet outil numérique a été créé par le Parc national des Ecrins en 2012 pour gérer ses sentiers tout en valorisant l’offre de randonnées et les patrimoines de son territoire. Il a permis de mettre en ligne les portails web et les applications mobiles Rando Ecrins et Grand Tour des Ecrins. Il est aujourd’hui utilisé par une quarantaine de structures en France qui l’ont fait évoluer à leur tour, entraînant ainsi d’importantes mutualisations des ressources publiques.
– Lire Geotrek, l’avènement d’une communauté d’utilisateurs. (*) Un logiciel Opensource est un programme informatique dont le code source est distribué sous une licence dite « libre », permettant à quiconque de lire, modifier ou redistribuer ce logiciel.

LES OUTILS NUMÉRIQUES du Parc national des Écrins EN QUELQUES CHIFFRES

L’ensemble des outils WEB du Parc national des Ecrins (site internet, Rando Ecrins, Grand Tour des Ecrins, Boutique, Bouquetins) représentent 490.000 visites sur un an, soit 40.700 visites par mois (1340 visites par jour).

 

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication CDURABLE.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire : le changement climatique, la perte de biodiversité, la pollution et les déchets. L'économie mondiale...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse les inégalités, consume la bio-régénérescence de la planète et accélère le dérèglement climatique. Il y...

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...