Dans l'actualité :

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

AGEN : 9èmes Assises Nationales des Déchets du 27 au 29 juin 2006

Déchets ménagers
Objectif : – 30% en 10 ans

9èmes Assises Nationales des Déchets Ménagers et Assimilés
Les 27, 28 et 29 juin, au parc des expositions d’Agen

En octobre dernier, Nelly Olin, Ministre de l’Ecologie et du Développement durable, annonçait des mesures législatives réglementaires en matière de traitement des déchets. La Ministre souhaite réduire de 30%, d’ici 10 ans, la quantité d’ordures ménagères. Un objectif ambitieux mais réalisable qui peut être atteint en diminuant la quantité de déchets et en favorisant le recyclage. Pour ce faire, il faut que chacun se sente impliqué et surtout acteur de cette « révolution ».

Ces 9es Assises Nationales des Déchets devraient rassembler 2000 personnes autour des grandes thématiques : Citoyen, Prévention et Valorisation. Une demi-journée de visites de sites de traitement sera mise en place en amont de la manifestation, suivie de deux jours de conférences, un salon d’une centaine d’exposants, un espace de présentation de la formation continue offertes aux collectivités et un forum juridique où les participants pourront bénéficier gracieusement de conseils prodigués par des juristes.

PASSER DE LA COMMUNICATION A L’INFORMATION

Pour aller dans le sens du Gouvernement, l’information réciproque est déterminante dans le dialogue entre élus, administration et habitants. Celle relative aux déchets ménagers et assimilés, doit inciter les habitants correctement informés, à devenir acteurs d’une gestion durable des déchets allant de comportement d’achats éco-responsables à l’élaboration et au suivi de projets. Cela ne se fera que par une mise en évidence des enjeux économiques, sociaux et de citoyenneté qui s’y attachent et qui concernent directement chaque citoyen.

La communication doit donc passer par une politique globale d’information qui implique : les services de l’Etat avec le concours de l’ADEME, les Préfets ou les Conseils généraux, les Collectivités locales et les associations de terrain. Cette information s’appuiera sur les outils existants qui seront développés et adaptés aux nouvelles exigences de transparence et de participation.

Ces 9es Assises, co-organisées par le réseau IDEAL, la communauté d’agglomération d’Agen et le Conseil général de Lot et Garonne, permettront de réfléchir sur les actions à mener pour mieux communiquer et informer la population sur la responsabilisation du citoyen, la prévention et la valorisation pour que chacun devienne acteur à part entière d’un service public qui lui ressemble !

Contact :
Florence Lievyn
Chargée de projet
Réseau IDEAL
01 45 15 13 29

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire : le changement climatique, la perte de biodiversité, la pollution et les déchets. L'économie mondiale...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse les inégalités, consume la bio-régénérescence de la planète et accélère le dérèglement climatique. Il y...

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...