CDURABLE
CDURABLE.info sélectionne, depuis 15 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale > Réseau des acteurs du DD
Infos 21

Spécial Partenariats pour la réalisation des objectifs - ODD17

Exemples des adhérents du Comité 21, Réseau des acteurs du développement durable

vendredi 21 décembre 2018
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF

Parmi les adhérents du Comité 21, l’exemple de The Cool Roofers, SUEZ, du Département de la Gironde, d’Ayen, APPA, PikPik Environnement, Unis Cité et
Fondation UVED.

Des exemples à retrouver juste après l’édito de Bettina Laville, Présidente du Comité 21 : "Le Sociétal au cœur du récit français"

Et, pour en savoir plus :

- Forum politique de haut niveau 2018 : la synthèse des revues nationales volontaires
- Proposez vos contributions en participant à l’appel à initiative sur les ODD de l’ONU !
- CLER : un rapport sur la collaboration entre territoires ruraux et urbains
- Un appel à projets européen pour développer l’engagement autour des ODD et les initiatives locales



 Le Sociétal au cœur du récit français par Bettina Laville

De retour de la COP 24, grand rendez vous international, le Comité 21 retrouve le débat national à la quête d’un renouveau pour la société française, ébranlée par le mouvement des « gilets jaunes ». Ces dernières semaines, des économistes, des philosophes, des chercheurs, entre autres, en ont analysé les causes, en écho avec les revendications des citoyens mobilisés : cherté de la vie, inégalités, précarité énergétique, déficit de lien social, défiance envers les politiques... tous facteurs fragilisant l’action publique et le consensus démocratique.

Mais il est remarquable de constater qu’il n’y a pas eu de remise en cause de l’exigence transformatrice écologique et socio-économique que notre pays doit continuer à satisfaire. Bien au contraire, ce mouvement, en mettant en relief « l’injustice profonde du système », selon l’expression de la philosophe Valérie Charolles, rend plus forte encore cette nécessité.

La « Grande concertation nationale », ouverte en ce mois de décembre 2018 par le Président de la République, a justement pour but de faire remonter des territoires des propositions allant dans le sens de la transformation sur les quatre thèmes faisant l’objet de ce débat national : transition écologique, fiscalité, organisation de l’État et démocratie et citoyenneté.

Le Comité 21 entend contribuer à cette concertation sur deux de ces thèmes qui d’ailleurs sont inscrits dans son programme 2019 : la transition et la citoyenneté écologiques. Son expérience multi-acteurs peut ainsi nourrir le débat sur l’engagement sociétal, sur le dialogue parties prenantes, sur la résilience des territoires - à travers les prochaines étapes du Tour de France des ODD -, sur l’adaptation aux changements climatiques, sur la citoyenneté écologique - à travers son deuxième Forum consacré à l’Europe.

Cette pertinence et cet impératif de concertation sont réaffirmés partout en cette fin d’année 2018, des ronds-points des « gilets jaunes » au Gouvernement, en passant par les corps intermédiaires, dont le CESE et les CESER. Comme le montrent les initiatives des adhérents du Comité 21 présentées dans ce cent-quatre-vingt-treizième numéro d’Infos 21, et comme le souligne Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, que je remercie vivement d’avoir répondu à nos questions, elle ouvre la voie aux réseaux multi-acteurs et aux partenariats chers à l’ODD 17.

Et ce sont ces partenariats qui peuvent permettre une renaissance de la confiance, condition essentielle de la cohésion sociale d’un pays et de son dynamisme économique, ou, a minima, « faire avec la défiance », selon le titre de la dernière publication de France Stratégie. Soit construire une lucidité créatrice...

Car il s’agit bien de «  faire ensemble », comme l’exprime la Fonda, pour mieux « faire société », titre d’un livre de Jacques Donzelot, paru il y a déjà quinze ans. Au-delà des valeurs et des principes communs qui fondent notre « vivre ensemble » et qui sont traduites dans notre droit, s’expriment, dans le mouvement actuel et les débats qui l’entourent, différentes conceptions de notre société, entre néolibéralisme, humanisme, dirigisme, notamment.

Bettina Laville, Présidente du Comité 21

Ce débat critique, fondamentalement sociétal, au sens où il implique les relations entre les hommes, et pas seulement les questions individuelles, porte sans doute en lui des limites, mais il produit aussi ses bienfaits, dont le moindre n’est pas de révéler une société bien vivante et de tenter de dessiner un nouveau récit pour la France.

Je souhaite à toutes et tous de bonnes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous à notre cérémonie annuelle des voeux qui se tiendra le 22 janvier prochain. Nous y accueillerons deux femmes de sciences, qui parleront, justement, sciences humaines et climat.

Bettina Laville, présidente du Comité 21

 The Cool Roofers

Cool Roof France soutient le mouvement de mobilisation citoyenne « The CoolRoofers.org »

The Cool Roofers est un groupe de citoyens qui agit aux côtés des associations et des collectivités pour endiguer les phénomènes récurrents de canicule et d’îlot de chaleur urbain en été.
Les Cool Roofers mobilisent directement les citoyens, dans le cadre d’un moment sympathique pour badigeonner de résine Cool Roof le toit d’un établissement à vocation sociale (écoles, EHPAD, crèches, établissements de santé...).
Le but étant de non seulement réaliser des économies d’énergie, mais également d’améliorer la qualité de l’air et le confort d’été des personnes les plus vulnérables, le tout dans une perspective de lutte et d’adaptation au changement climatique.
CRF se charge de fournir la résine « Cool Roof », l’instrumentation et l’ingénierie nécessaire aux citoyens « Cool Roofers » qui mettent en oeuvre des actions solidaires à vocation environnementale, éthique et sociale.
Par exemple, une équipe de citoyens Grenoblois du collectif The Cool Roofers a récemment porté au budget participatif de la ville de Grenoble un projet visant à faire une première implantation des cool roofs dans la métropole, sur le toit de bâtiments publics accueillant des populations « vulnérables ».
Le projet sera financé à hauteur de 115 000 euros par la ville et réalisé courant 2019.
- Pour en savoir plus : Zacharie Donnart - zac@coolroofers.org

 SUEZ

SUEZ et Makesens : Future of Waste, un programme pour accélérer la transition écologique et solidaire

SUEZ, l’un des leaders mondiaux dans la gestion intelligente et durable des ressources, et Makesense, pionnier de la mobilisation citoyenne, ont créé Future of Waste (FoW) en 2014.
Dans la lignée de l’ODD 17, ce programme offre un espace aux citoyens, entrepreneurs, et experts du déchet, pour se rencontrer et se mobiliser ensemble afin d’accélérer la transition vers des économies circulaires et solidaires.
Après une année dédiée au secteur du BTP (campagne ArchiWaste), Future of Waste s’est focalisé en 2018 sur la gestion des déchets dans les secteurs du tourisme et de l’événementiel.
Grâce à la campagne Wasteless Journey, FoW a poursuivi ses objectifs de sensibilisation et d’innovation dans une dynamique de co-construction : des ateliers multi-acteurs de résolution de défis ont été organisés à Caen et au Stade de France ; des conférences et un MOOC construits en association avec des acteurs du secteur ont été proposé au grand public, et une boîte à outil en ligne a été réalisée de manière collaborative.
Crédit : ©Ondine32 Thinkstock.
- Maelis Monnier : maelis.monnier@suez.com

 Département de la Gironde

« La Gironde s’invente » avec la cousinade inter-réseau

Le département de la Gironde tente de renouveler la gouvernance multi-acteurs pour amplifier la contribution aux ODD en explorant les voies de l’inter-réseaux.
La cousinade réunit une grande famille de plus de 200 collectifs engagés pour les transitions sociales, écologiques, alimentaires, pédagogiques, énergétiques, démocratiques, économiques, etc.
en Gironde : territoires en transition, colibris, Agenda 21 locaux, actrices et acteurs de l’éducation pour un développement durable et de l’éducation populaire, exploratrices et explorateurs de l’écosystème d’innovation publique LaBase, acteurs et actrices de l’innovation sociale, collectivités girondines, associations et collectifs citoyens, acteurs publics et privés, animatrices et animateurs de la participation citoyenne (groupe d’échanges de pratiques avec l’institut de la concertation), acteurs de la responsabilité sociétale, jardiniers alimentaires, chercheuses et chercheurs, change makers, porteurs d’envies et de projets, tribu du changement, témoins inspirants du film Ici et maintenant, la Gironde s’invente et leurs complices...
Elle est ouverte à toutes et tous.
La première cousinade du 30 mai 2018 a été l’occasion d’explorer collectivement les questions brûlantes des acteurs et citoyens engagés dans les transitions en Gironde et d’esquisser les pistes d’actions communes pour gagner en impact (retrouver les échos de la 1ère cousinade en téléchargement en activant le lien ci-dessous).
La deuxième cousinade du 20 novembre 2018 a creusé les pistes d’actions en les passant au crible des 17 objectifs de développement durable (ODD) et des capacités d’actions individuelles et collectives.
Les cousinades inter-réseaux explorent nos liens comme accélérateurs de transition.
Les actions esquissées sont mises en oeuvre par les contributeurs volontaires entre deux cousinades.
Les deux premières actions mises en oeuvre sont l’élaboration d’un kit méthodologique Brisons la glace pour éviter la surchauffe des débats démocratiques (en téléchargement sur le site gironde.fr) et le recrutement de deux jeunes en service civique pour incarner et approfondir le rôle de « butineur ».
- Pour en savoir plus.
- Julie Chabaud - j.chabaud@gironde.fr

Orléans Métropole et Enedis s’associent pour donner vie à la SMART CIT

Création de bâtiments intelligents, développement des énergies renouvelables (EnR), soutient à la mobilité électrique, déploiement de la fibre optique ou encore optimisation des solutions de production, de stockage et de consommation de l’énergie, Orléans Métropole choisit de se transformer en un territoire à énergie neutre.
Avec comme éléments moteurs le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) et sa politique mobilité 100% électrique, Orléans Métropole souhaite développer une SMART CITY au service de tous.
Pour mener à bien ce projet ambitieux, elle s’appuie sur l’expertise d’Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité et acteur majeur de la transition énergétique.
La signature de la 1ère convention de partenariat a eu lieu le 30 novembre, engageant les deux entités dans une démarche visant à favoriser à la fois la transition énergétique, le numérique et plus généralement l’innovation sur le territoire d’Orléans Métropole.
Enedis accompagne ainsi la Métropole dans ses projets innovants et adapte progressivement les réseaux électriques du territoire pour accompagner l’essor des énergies renouvelables, le développement de la mobilité électrique et cette évolution des modes de consommation.
De plus, par le numérique et l’OPEN DATA, et par un travail d’analyse ou de diagnostic de la précarité énergétique du territoire, Orléans Métropole et Enedis pourront renforcer les actions du gestionnaire de réseau de distribution dans le domaine de l’économie sociale et solidaire.
Pour concrétiser cette stratégie, un laboratoire d’expérimentation Smart City a pour projet d’expérimenter en innovation ouverte, par l’utilisation des ressources du territoire, comme par exemple les « données ouvertes ».
- Pour en savoir plus.
- Julie Barbier - julie.barbier@orleans-metropole.fr

 Ayen

La Maison de Services au Public d’Ayen : un projet de solidarité entre acteurs

La Maison de Services au Public d’Ayen, l’un des projets phares de la commune, intègre le plan d’actions global Agenda 2030 au travers de l’ODD10, sur la réduction des inégalités, et de l’ODD17, sur les partenariats.
Ce ne sont en effet pas moins de 27 partenaires - dont Pôle Emploi, EDF Solidarité, CAF, SNCF, etc.
- qui sont aujourd’hui regroupés au sein de cette structure afin de proposer des services visant à réduire les inégalités en matière d’accompagnement des populations.
Qu’ils soient publics, associatifs ou privés, ces partenaires missionnent par convention la structure dans les domaines de l’emploi, la famille, la santé, le logement, les transports, les démarches administratives, les usages numériques...
Ainsi, parmi ses nombreux services, l’établissement propose des sessions de formation et d’information sur des thématiques comme le développement durable ou la mobilité, des animations autour de thèmes divers (économie d’énergie, sécurité internet, consommation...), des ateliers d’apprentissage du Français, ou encore des cours d’informatique individualisés ou en groupe pour professionnels et séniors.
Un succès grandissant qui ne se dément pas d’année en année, au regard des chiffres de fréquentation.
Ce projet local pragmatique démontre que des solutions agiles et solidaires permettent de « réinvestir » les territoires pour une meilleure équité de services.
- Pour en savoir plus.
- Jérôme Perdrix - jerome.perdrix@laposte.net

 APPA

APPA : le projet multi-acteurs de la périnatalité et de la santé

Dans le cadre de l’ODD 17, compte tenu des impacts de la qualité de l’air et de l’environnement sur le développement du foetus et de la petite enfance, mis en évidence par de nombreuses études récentes, l’APPA (Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique) a mis en relation les acteurs de la santé avec ceux, aussi bien publics que privés, de l’environnement pour informer et accompagner les parents et les futurs parents à travers le projet Femmes Enceintes Environnement et Santé (FEES).
Ce projet aborde la question de la santé environnementale de manière globale, et a pour objectif de réduire l’exposition des futurs et jeunes parents aux polluants environnementaux.
Créé en 2011 dans la région Nord-Pas de Calais, par l’APPA et la Mutualité Française, il est à présent progressivement déployé par l’APPA, en lien avec les Unions régionales de la Mutualité Française, en Ile de France, Centre Val de Loire, PACA et Grand Est.
Le projet FEES vise à développer la formation et l’accompagnement des professionnels de la périnatalité et de la santé, afin de leur permettre de devenir des relais d’information auprès de leurs patients.
Il s’appuie, dans chacune des régions couvertes, sur la mobilisation de 10 à 20 partenaires : réseaux de périnatalité, PMI, Ordres et écoles de sages-femmes, etc.
- Pour en savoir plus.
- Isabelle Roussel - appa.irou@gmail.com

 PikPik Environnement

PikPik Environnement forme avec ses partenaires des éco-citoyens !

PikPik Environnement, association d’éducation à l’environnement et à l’écocitoyenneté, propose à tous d’apprendre les gestes pour devenir un écocitoyen au quotidien ! A travers 5 enjeux (consommation responsable, préservation des ressources, climat, santé environnementale et partenariats), elle organise de nombreuses animations (plus de 600 en 2017) à destination de tous les publics (collectivités, associations partenaires, entreprises, scolaires...) et des actions bénévoles pour les publics les plus éloignés des problématiques environnementales (les jeunes et les publics les plus précaires), en partenariat avec des centres sociaux, des foyers de jeunes travailleurs et des clubs de prévention.
PikPik attache une grande importance au travail en réseau avec d’autres acteurs sociaux ou environnementaux pour proposer ces actions solidaires.
En 2018, PikPik a ainsi mis en place des actions solidaires d’entretien de zones forestières et des inventaires biodiversité en partenariat avec l’Office National des Forêts et des actions de sensibilisation à la consommation responsable auprès des publics bénéficiaires d’Aurore au Carré des Biffins et d’Emmaüs Solidarité dans plusieurs centres d’hébergement d’urgence.
L’association anime également un réseau d’acteurs écocitoyens des Hauts-de-Seine : La Ruche 92.
- Vidéo de présentation de l’association.
- Kaméra Vesic - contact@pikpik.org

 Unis Cité

Unis Cité : « Les Diffuseurs de solidarité » pour une solidarité locale entre associations et citoyens

Le programme « Diffuseurs de solidarité », co-construit et co-porté par Unis Cité en partenariat avec le groupe Macif, a pour objectif d’activer la solidarité locale au plus près des besoins des associations et acteurs publics des territoires : de faire émerger des « défis » solidaires, et d’inviter les citoyens de tous âges à les relever.
Durant les 8 mois que dure leur service civique, engagés en équipes (constituées selon les principes de diversité et de mixité sociale chers à Unis-Cité), les jeunes volontaires ont pour mission de faire le lien entre les besoins des associations locales et le désir d’engagement des citoyens à travers l’organisation de défis solidaires : collecte de téléphones portables usagés, nettoyage des berges d’un fleuve, course solidaire au profit d’une association, appel à se mobiliser pour les collectes de la banque alimentaire...
Ces Diffuseurs de solidarité ont pour mission de repérer dans les territoires, les associations qui peuvent être amenées à lancer une action solidaire sous forme de défi sur Diffuz.com. Autres objectifs : être force de proposition pour imaginer des idées de défis solidaires correspondant à des missions de bénévolat ponctuelles.
Enfin, ces volontaires diffuseurs sont de véritables ambassadeurs de besoins concrets des associations locales.
En 2018, 100 jeunes volontaires se sont mobilisés principalement dans cinq villes : Niort, Lyon, Paris, Mulhouse et Tours, pour toucher l’ensemble du milieu associatif sur ces territoires.
- Pour en savoir plus.
- Laetitia Bénard - lbenard@uniscite.fr

 Fondation UVED

Fondation UVED : un MOOC ODD basé sur le partenariat !

L’éducation est un levier pour que tous les acteurs de tous les pays, dans leur diversité, s’approprient les Objectifs de développement durable (ODD).
Le MOOC ODD, produit et coordonné par la Fondation UVED, est un cours en ligne gratuit et ouvert à tous.
Introductif, il analyse ce que ce sont ces Objectifs, comment ils interagissent entre eux, et comment les différents acteurs peuvent se mobiliser et agir concrètement.
Pluri-partenaire et pluridisciplinaire, il fait intervenir 32 spécialistes, des femmes et des hommes issus de 26 établissements représentant le monde académique, les secteurs public et privé, et la société civile.
D’une durée de 4 semaines, cette formation propose du visionnage de courtes vidéos, des activités pédagogiques (quiz, exercices de réflexion, débats), de la découverte d’initiatives, de l’approfondissement grâce à des bibliographies ainsi qu’un forum d’échange.
La première session, qui a été jouée à l’automne 2018 sur la plateforme Fun et qui a rassemblé 13 248 inscrits issus de 114 pays, est close.
Les vidéos, doublées en anglais, espagnol, portugais, russe et arabe, peuvent être retrouvées sur le portail d’UVED, Canal-UVED ou YouTube UVED.
Une session 2, revue et enrichie, sera proposée en 2019.
Le Comité 21 est partenaire du MOOC et coordinateur de la 4ème semaine « Les acteurs s’emparent des ODD ».
- Delphine Pommeray - mooc@fondation-uved.fr

 Pour en savoir plus

Forum politique de haut niveau 2018 : synthèse des revues nationales volontaires

La synthèse des Revues nationales volontaires (RNV) a été publiée par le Département des affaires économiques et sociales des Nations-Unies.
Cette dernière présente le résumé des 46 RNV qui ont été présentées au FPHN en juillet 2018.
Ce document met tout d’abord en lumière l’engagement croissant et la mobilisation pour atteindre les ODD.
En effet, depuis 2015, 111 RNV ont été présentées et 51 pays se sont portés volontaires pour 2019, dont 10 pour la seconde fois.
La synthèse présente ainsi les actions menées par les pays pour mettre en application les 17 ODD, les progrès qui ont été réalisés mais aussi les difficultés rencontrées.
Le reporting s’est notamment développé pour aboutir à une forme plus élaborée et structurée que lors des années précédentes, les institutions académiques ont joué un rôle crucial pour l’analyse et la prise en compte des ODD dans les priorités nationales, le partenariat avec la société civile s’est renforcé de même que les actions au sein des territoires et la mobilisation des citoyens.
80 pages.
- A lire

Proposez vos contributions en participant à l’appel à initiative sur les ODD de l’ONU !

Du 1er novembre au 28 février 2019, l’ONU ouvre un portail web afin de permettre aux gouvernements, associations, entreprises et tout autre partie prenante de la société civile de soumettre leurs contributions à la mise en oeuvre des ODD.
L’objectif est ainsi d’identifier les bonnes pratiques, les progrès réalisés et les enseignements tirés des démarches pour la réalisation de l’Agenda 2030 et inspirer d’autres acteurs.
Cet appel à contribution permettra de renforcer la dynamique autour des ODD et d’en impulser de nouvelles.
Les résultats seront mis à disposition en ligne et serviront à la préparation des sessions 2019 du Forum politique de haut niveau (FPHN).
Un événement sera également organisé dans le cadre du FPHN 2019 afin de présenter les conclusions majeures tirées de cet appel à projet.
- Pour soumettre sa projet
- Modèle de soumission

CLER : un rapport sur la collaboration entre territoires ruraux et urbains

Le CLER (Réseau pour la transition énergétique) a publié un nouveau rapport en 2018 sur les coopérations possibles entre les territoires ruraux et urbains, en partenariat avec la ville de Paris, GRDF, et la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme (FPH).
Cette publication, au coeur de l’ODD17, a pour but de recenser et faire connaître les possibilités de coopération et de solidarité dans le domaine de l’énergie.
Elle vise également à faciliter le passage à l’acte et à encourager des coopérations de qualité, équilibrées et solidaires.
Ce rapport résulte d’un travail effectué en amont autour d’une vingtaine d’entretiens avec des acteurs locaux, d’expériences et de connaissances issues de son réseau.
Une dizaine de types de coopérations possibles ont été identifiées par le CLER, selon un classement bien défini.
Chacun est présenté et exemplifié par des informations concrètes et des retours d’expérience qui mêlent souvent plusieurs modes de coopération et sources d’énergie.
Le cas de Brest métropole et du Pays COB sont, par exemple, fortement représentatifs de ce type de coopération.
Autant de pistes à explorer et à adapter par les territoires qui oeuvrent ensemble pour la transition énergétique par l’innovation de projets transversaux.
- A lire.
28 pages

Un appel à projets européen pour développer l’engagement autour des ODD et les initiatives locales

Pour la deuxième année consécutive, WECF France et l’association 4D lancent un appel à projets dans le cadre du programme européen « Construire une Europe durable pour toutes et tous ».
Coordonné par le Bureau Européen de l’Environnement (EEB) et rassemblant 25 partenaires européens issus de 14 pays, ce programme européen vise à sensibiliser le grand public, les décideurs politiques, la société civile et les médias aux Objectifs de développement durable (ODD) dans l’optique de l’Agenda 2030.
Cette édition de l’appel à projet a pour vocation de susciter l’engagement des structures de terrain aux Objectifs de développement durable et de renforcer la mise en oeuvre de ces objectifs au niveau local.
Date limite des candidatures : 15 février.
- Pour en savoir plus


Comité 21
132 rue de Rivoli - 75001 Paris
tél. : 01 55 34 75 21 - fax : 01 55 34 75 20
Contact : Christine Delhaye

- Site internet du Comité 21


Article lu 2706 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 11385701

18 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable