Dans l'actualité :

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Restauration de la nature : une victoire citoyenne pour la biodiversité !

Le Parlement européen a franchi une étape décisive pour...

Installer des panneaux solaires en 2024

Alors que les coûts de l'énergie explosent, le prix...
Le 28 octobre 2011

2e journée nationale de l’éducation à l’environnement vers un développement durable (EEDD)

Le Collectif Français d’Education à l’Environnement vers un développement durable (CFEEDD) organise la 2e journée nationale de l’EEDD le 28 octobre 2011, au Palais d’Iéna, siège du Conseil économique, social et environnemental, à Paris. Une journée d’étape vers les prochaines assises de l’EEDD à Lyon en mars 2013. 300 participants y sont attendus.

Un enjeu national constitutionnel L’éducation à l’environnement et au développement durable vise à sensibiliser, éduquer, et former les citoyens et les acteurs socio-économiques aux enjeux de notre environnement naturel, social, économique, culturel… afin d’éveiller les prises de conscience et favoriser une façon d’agir éco-responsable. Les choix de demain ne sont-ils pas liés aux prises de conscience d’aujourd’hui ? Cet enjeu est inscrit dans notre Charte de l’Environnement de 2004, où « l’éducation et la formation à l’environnement doivent contribuer à l’exercice des droits et devoirs définis par la présente Charte ». De cet enjeu, le CESE réaffirme l’importance dans l’avis qu’il publie sur La biodiversité : relever le défi sociétal (29/06/2011 www.cese.fr) où il appelle à une large mobilisation des acteurs et propose de « renforcer les moyens pour l’éducation à l’environnement ». En plus d’affirmer la nécessité d’une politique de l’EEDD forte, pour tous, tout au long de la vie, la 2e journée nationale mobilise les forces actives dans leur diversité, rend visible les actions engagées par les territoires, favorise les initiatives, permet d’apprécier les évolutions en matière de sensibilisation et d’éducation à l’environnement et au développement durable. La société civile, rejointe par des partenaires investis Depuis plus d’un an, les acteurs [[Etat et services déconcentrés, collectivités territoriales, associations, syndicats de salariés, entreprises, acteurs territoriaux organisés]] composant l’Espace National de Concertation de l’éducation à l’environnement et au développement durable mettent en synergie leurs compétences et investissent de leur temps pour définir des orientationscommunes, élaborer le cadre d’une nouvelle formation dédiée à l’EEDD avec le Ministère des Sports, identifier le socled’un état des lieux national des actions EEDD… C’est dans ce contexte que la 2e journée nationale s’ouvre aux parties prenantes de l’ENC, qui témoigneront d’actions multi-acteurs à l’initiative d’entreprises et de collectivités. Accroître la mobilisation de tous pour conduire l’EEDD au sommet L’éducation à l’environnement et au développement durable vit et innove grâce à la volonté de certains. Elle ne peut s’intensifier qu’avec la mobilisation de chacun et de tous. Décidé à interpeller la sphère politique pour que l’EEDD soit réellement mise en oeuvre en France – partout – et que tout citoyen soit sensibilisé à ces enjeux – à tous les âges de la vie – le CFEEDD s’empare de la loi constitutionnelle de 2008 pour faire de la 2e journée nationale une étape de la mise au point d’une pétition citoyenne. Pourquoi ? Pour recueillir 500 000 signatures, saisir le Conseil Economique, Social et Environnement sur les questions de l’EEDD en France et présenter l’avis rendu au plus haut niveau politique de notre pays.

 

Formé depuis 1997, le CFEEDD est une association qui a pour vocation de regrouper les organisations de niveau national (associations d’éducation à l’environnement, associations d’éducation populaire, associations de protection de l’environnement, syndicats d’enseignants, associations de parents d’élèves, de parcs régionaux, de consommateurs, d’acteurs de la ville…) pour être la plate-forme représentative et reconnue des acteurs de la société civile oeuvrant en faveur du développement de l’éducation à l’environnement en France.

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures diplômés chaque année. Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, lance une campagne de communication qui...

Restauration de la nature : une victoire citoyenne pour la biodiversité !

Le Parlement européen a franchi une étape décisive pour restaurer et protéger de la biodiversité en Europe en adoptant le règlement sur la restauration...

Installer des panneaux solaires en 2024

Alors que les coûts de l'énergie explosent, le prix de vente du surplus d'électricité généré par des panneaux photovoltaïques est désormais indexé sur l'inflation....