Dans l'actualité :

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits...
France Stratégie

15 recommandations de la Plateforme RSE pour atteindre les ODD

Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030

Les entreprises contribuent-elles réellement aux objectifs de développement durable définis par l’ONU ? Pas vraiment, d’après la Plateforme RSE de France Stratégie, qui pour éviter les dérives, formule 15 recommandations pour la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) permette d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030.

17 objectifs de développement durable portés par l’Organisation des Nations Unies d’ici à 2030

« Les Objectifs de développement durable donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés : pauvreté, inégalités, climat, dégradation de l’environnement, prospérité, paix et justice. interconnectés, il est important d’atteindre chacun de ces objectifs d’ici à 2030 ».

Le constat réalisé par l’ONU à l’occasion du mi-parcours de l’Agenda 2030 est alarmant : à peine 20 % des cibles des objectifs de développement durable (ODD) seront atteintes d’ici 2030 si la trajectoire actuelle est maintenue.

Source : SDSN (juin 2023), SDSN (2023), Sustainable Development Report 2023. Implementing the SDG Stimulus. Includes the SDG Index and Dashboards, op. cit

Les ODD constituent des engagements des États, mais la réalisation des ODD implique tous les acteurs économiques.

Source : SDSN (2023), Sustainable Development Report 2023. Implementing the SDG Stimulus. Includes the SDG Index and Dashboards, op. cit.

Les entreprises sont libres de transcrire les ODD, cibles et indicateurs dans le respect des normes qui s’appliquent. Les entreprises qui intègrent les ODD dans leurs stratégies donnent le signe de vouloir se placer au-delà des réglementations, à la condition bien sûr qu’elles les appliquent scrupuleusement. C’est notamment le cas des entreprises dont l’intégration des ODD dans leurs stratégies va au-delà des exigences réglementaires. Cette démarche relève d’un engagement volontaire.

Il existe peu de données disponibles pour l’intégration opérationnelle des ODD dans les stratégies des entreprises et celles-ci ne permettent pas de réaliser un état des lieux précis des contributions des entreprises françaises, européennes et internationales aux ODD. Le baromètre ODD mis en place par le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France depuis plusieurs années permet toutefois d’apprécier la situation de ces entreprises membres.

Les données issues de cette enquête annuelle font apparaître que les ODD 3 « Bonne santé et bien-être », 5 « Égalité des sexes », 8 « Travail décent et croissance économique », 12 « Consommation et production responsables » et 13 « Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques » sont largement priorisés par les entreprises françaises.

Les ODD sont majoritairement utilisés par ces entreprises au travers d’une mise en parallèle avec leurs stratégies existantes.

Toutefois, les actions engagées en lien avec les ODD ne relèvent pas systématiquement d’une évaluation des impacts de l’entreprise et de sa chaîne de valeur.

Peu d’actions sont mises en œuvre par les entreprises françaises pour les ODD 1 « Pas de pauvreté », 2 « Faim « zéro » », 6 « Eau propre et assainissement », 14 « Vie aquatique » et 16 « Paix, justice et institutions efficaces ». Les ODD s’adressant en priorité aux États, certaines entreprises ne se sentent pas forcément légitimes sur ces ODD en particulier. Le manque d’opérationnalité et les difficultés de mise en œuvre expliquent en partie le manque d’actions des entreprises sur ces ODD.

Source : Pacte mondial de l’ONU – Réseau France, PwC (2024), Baromètre ODD et entreprises françaises en action. Édition 2023, op. cit

À l’échelle internationale et européenne, les données sont insuffisantes mais certaines enquêtes montrent une très faible contribution positive des entreprises aux ODD. Sur la base des données disponibles, peu d’entreprises utilisent les ODD et leurs cibles comme des leviers de transformation de leurs modèles d’affaires.

Pour réaliser l’Agenda 2030 et permettre la réalisation d’un modèle commun de paix et de prospérité pour les peuples et la planète, l’ensemble des parties prenantes a un rôle majeur à jouer.

La RSE et les ODD sont intimement liés. Intégrer les ODD à sa stratégie RSE est
pertinent en cela que les ODD constituent un langage commun à l’ensemble des parties prenantes1 et que leurs cibles proposent des référentiels utiles pour l’action et l’évaluation.


Le portage inégal des ODD au niveau des politiques publiques et des instances entrepreneuriales constitue un frein majeur à lever pour favoriser l’intégration des ODD dans les stratégies RSE des entreprises, même si des évolutions positives ont été réalisées ces dernières années. Par ailleurs, une nécessaire mise en cohérence des programmes d’enseignement devrait faciliter davantage l’appropriation par tous des ODD et le développement des compétences nécessaires à la mise en œuvre des actions contribuant aux ODD.

En outre, l’analyse d’impact des contributions positives et négatives des stratégies RSE aux ODD est nécessaire, et des réponses pour ce faire doivent être apportées aux entreprises qui ne disposent pas nécessairement des ressources internes, humaines et budgétaires, dédiées à la RSE.

Mais les entreprises peuvent s’appuyer sur le dialogue social pour enrichir leur stratégie RSE, dont les ODD sont un élément de référence dans la norme ISO 26 000. Le rôle des fédérations professionnelles se révèle également très important dans la prise en compte de la dimension sectorielle des ODD afin d’accompagner les entreprises, et notamment les plus petites, pour utiliser les ODD de manière opérationnelle en fonction de leur secteur d’activité.

https://www.agenda-2030.fr/ressources/article/les-rosaces-des-odd

Par ailleurs, pour mobiliser et fédérer les acteurs aux enjeux du développement durable, l’échelon territorial est particulièrement approprié. Les collectivités territoriales jouent, à ce titre, un rôle majeur dans la mobilisation des acteurs locaux sur les territoires.

Source : IFA, ORSE et PwC France et Maghreb (2022), Baromètre (1re édition) : La Responsabilité sociétale des entreprises, nouvelle priorité stratégique des administratrices et administrateurs ?, op. cit.

L’État, quant à lui, doit mieux soutenir les entreprises dont les actions contribuent à l’atteinte des ODD en mobilisant les fonds publics et privés. Enfin, les investisseurs privés jouent également un rôle majeur : la finance dite « à impact » suscite de plus en plus d’intérêt auprès des investisseurs.

Les parties prenantes sont de plus en plus sensibles à la prise en compte des enjeux du développement durable par les entreprises mais également aux impacts de leurs activités.

Le renforcement du cadre réglementaire européen a pour objectif d’intégrer davantage ces préoccupations. Une entreprise qui n’incarne pas ces évolutions avec sérieux se mettra en péril par la perte de marchés, de financements, de clients, de potentiels nouveaux salariés, etc. Les attentes des parties prenantes créent ainsi des opportunités pour les entreprises et les réglementations sont un outil pour faciliter leur réponse à ces demandes sociétales.

Les nouvelles obligations réglementaires, et notamment la Corporate Sustainability Reporting Directive – CSRD, ne sont pas à voir comme des contraintes pour l’entreprise, mais comme des opportunités pour adapter, repenser ou réinventer son modèle d’affaires. Les nouvelles réglementations appellent les entreprises à remettre en question leurs modèles économiques et les invitent à adopter une approche plus holistique dans toutes les dimensions de leurs activités.

À cet égard, l’intégration des ODD dans les stratégies RSE sont un levier puissant à destination des entreprises pour s’engager dans la transition de leur modèle d’affaires.

Les ODD sont un outil facilitateur, une boussole qui permet aux entreprises de guider et structurer leurs actions, en réponse à l’intensification des attentes des parties prenantes pour créer les conditions d’un monde plus juste et durable.

RSE et ODD : l’avis de la Plateforme RSE

  1. à l’échelle locale, nationale et internationale ↩︎

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle Greenpeace qui sort de sa neutralité comme certains syndicats. "Après le choc des élections européennes,...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité ? Dans quelle mesure les transitions actuelles – écologiques, énergétiques, technologiques… – annoncent-elles des changements...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits avec le mouvement de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) qui place les...