CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale > Réseau des acteurs du DD
Lettre Infos 21 du Comité 21 : Réseau des acteurs du développement durable

Spécial Qualité de l’air et développement durable

Exemples de ses adhérents, associations, entreprises et collectivités

mercredi 26 février 2014
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Parmi les adhérents du Comité 21, l’exemple de Bouygues Construction, RC2C, Veolia, le Conseil général de la Somme et le Territoire de Besançon pour l’AMELIORATION DE LA QUALITE DE L’AIR INTERIEUR, de Ares association, Egis, GDF SUEZ, la Communauté urbaine de Bordeaux et le GERES pour la REDUCTION DES EMISSIONS DE POLLUANTS ET LA QUALITE DE L’AIR, de La Poste, La Communauté urbaine de Dunkerque, CLCV, France Nature Environnement et Les Petits Débrouillards Pays de la Loire pour l’INFORMATION ET LA SENSIBILISATION

Des exemples à retrouver juste après l’édito de Catherine Decaux, directrice générale du Comité 21, sur le thème "Changeons d’ère !"



 Edito

Changeons d’ère !

JPEG - 48.6 ko
Catherine Decaux, directrice générale du Comité 21

Nul ne saurait s’en passer et sa présence est une évidence. Pourtant l’air peut véhiculer des nuisances invisibles, nocives pour l’homme et les écosystèmes.

Malgré la diminution de certains rejets et la baisse de la concentration de certains polluants atmosphériques ces dernières décennies, le problème de la pollution de l’air en Europe est loin d’être résolu, comme le démontre le rapport 2013 de l’Agence européenne pour l’environnement (cf. rubrique pour en savoir plus). Deux polluants en particulier provoquent des problèmes respiratoires et des maladies cardiovasculaires : les particules fines et l’ozone. Environ 90 % des citadins de l’Union européenne (UE) sont exposés à l’un de ces deux polluants atmosphériques à des niveaux jugés dangereux par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’air de rien, 58 000 décès prématurés seraient liés aux polluants atmosphériques, soit d’avantage que les accidents de la route. Ce véritable fléau des temps modernes, fruit de notre activité, non content de se retourner contre nous, porte également atteinte aux écosystèmes par un excès d’azote et des pluies acides.

Est-il nécessaire de le rappeler, 2013 fut l’Année européenne de l’air ! Au-delà des constats scientifiques, cette année fut également l’occasion d’une enquête auprès des citoyens européens menée par la Commission européenne : plus de la moitié (56 %) des Européens estiment que la qualité de l’air s’est détériorée au cours des dix dernières années. Près de neuf européens sur dix établissent un lien entre la qualité de l’air et les maladies respiratoires ou cardiovasculaires. La majorité déplore un manque d’information à ce sujet...

Fin 2013, à l’issue d’une large consultation, la Commission européenne a adopté le programme Air pur, visant à réduire les émissions de plusieurs polluants atmosphériques d’ici 2020 et 2030. En France, la loi cadre LAURE de 1996 rend obligatoires : la surveillance de la qualité de l’air ; la définition de normes de qualité de l’air (objectifs de qualité, valeurs limites ...) ; l’information du public. L’affichage relatif aux émissions de composés volatils est obligatoire depuis 2012 sur les produits de construction et de décoration, qui sont concernés dans la détérioration de la qualité de l’air.

Au-delà de ces obligations réglementaires, de nombreuses initiatives sont développées par des entreprises, des collectivités ou encore des associations ou le monde de la recherche. Souvent menées en partenariat, ces actions favorisent la connaissance, la remédiation ou l’information sur la qualité de l’air. Toutes ont pour objectif de permettre à chaque individu de vivre dans un environnement sain. Autant d’exemples qui illustrent une prise de conscience généralisée de la part d’acteurs qui ne souhaitent pas que les discours de l’année 2013 restent des paroles en l’air !

Catherine Decaux

 AMELIORATION DE LA QUALITE DE L’AIR INTERIEUR

 Bouygues Construction

Bouygues Construction sensibilise à la qualité de l’air au bureau et dans les logements sociaux

Le Club Construction Durable, qui regroupe clients, partenaires et collaborateurs de Bouygues Construction, a organisé deux rencontres en novembre sur la qualité de l’air dans les immeubles de bureaux et les logements sociaux.
Lors d’une réunion qui s’est tenue à Paris le 13 novembre dernier, il a été question de qualité des environnements de travail ainsi que de risques pour la santé et la productivité des collaborateurs.
Des solutions à la fois techniques et comportementales ont été proposées aux participants pour les aider à agir dans le cadre de leurs propres opérations immobilières.
En seconde partie de rencontre, les participants se sont livrés, par petits groupes, à l’exercice de deux cas pratiques mettant en scène un investisseur et un utilisateur face à la problématique de la qualité de l’air intérieur.
Une deuxième réunion qui s’est tenue le 20 novembre concernait plus particulièrement la problématique de qualité de l’air dans les logements sociaux.
Elle a mis en lumière l’évolution de la problématique du Bien-être dans le logement social au cours des vingt dernières années, et les enjeux qui se posent aujourd’hui.
Un focus a été fait sur les enjeux de qualité de l’air dans l’habitat où la variable comportementale et sociale est très significative.
- En savoir plus
- Matthieu Gauvin - m.gauvin@bouygues-construction.com

 RC2C

RC2C soutient les solutions pour améliorer la mauvaise qualité de l’air intérieur

RC2C a accompagné l’entreprise éco-innovante Ventilairsec, pour la création d’identité d’une nouvelle entité « services », engagée dans le développement de solutions de remédiation pour traiter la mauvaise qualité de l’air intérieur et le radon auprès des particuliers et des collectivités.
Soucieuse de s’inscrire dans les objectifs du développement durable, Ventilairsec a créé « Neosfair, l’air intérieur à ses experts » pour offrir au grand public et aux élus (ERP) sa maîtrise et sa connaissance des enjeux pour l’amélioration de la qualité de l‘air intérieur.
Sa démarche d’innovation en matière d’association de la QAI (Qualité de l’air intérieur) et des énergies renouvelables à travers la VMI (ventilation mécanique par insufflation) a été plusieurs fois récompensée.
Elle participe, aux côtés des acteurs de la QAI (IRSN, ADEME...), à faire évoluer la réglementation pour prendre en compte la santé de chacun et souhaite éveiller une communauté sensible aux enjeux de santé et de traitement de la mauvaise qualité de l’air.
- En savoir plus
- Christophe Bultel - christophe@rc2c.fr

 Veolia

Veolia effectue des audits de qualité de l’air intérieur grâce à sa filiale Endetec-Ofis

Endetec-Ofis, filiale de Veolia et spécialiste de la qualité des espaces intérieurs propose une démarche préventive consistant à réaliser régulièrement des audits de qualité de l’air.
L’optimisation de la ventilation et l’évaluation de l’exposition des occupants aux polluants de l’air constituent des enjeux majeurs de santé publique.
Pour s’assurer que les exigences techniques et réglementaires sont bien respectées, Endetec-Ofis propose sur environ 300 sites par an des audits de la qualité de l’air.
L’entreprise est récemment intervenue sur une salle de spectacle dans la région lyonnaise afin de déterminer le meilleur compromis entre le risque sanitaire lié à la qualité de l’air et la performance énergétique.
Cette étude a montré qu’un apport de 20% d’air neuf permettait d’assurer une qualité d’air équivalente à un système à 100% d’air neuf.
Ces taux doivent être précisément définis pour chacune des installations conçues avec un recyclage d’air, sur la base d’un audit de la qualité de l’air, intégrant des analyses ainsi qu’une étude de l’occupation, de la nature des matériaux, et de l’activité.
- En savoir plus
- info@ofis-consult.com

 Conseil général de la Somme

Des audits sur la qualité de l’air dans les collèges et centres médicaux-sociaux de la Somme

Le Conseil général de la Somme a anticipé dans ses collèges l’obligation de surveillance de la qualité de l’air effective en 2015 en réalisant des audits dès 2012.
Ainsi le Conseil général a réalisé une série de 5 à 7 audits par an, à l’aide d’un organisme accrédité, dans des collèges mais aussi dans des centres médicaux sociaux (qui seront eux soumis à cette obligation en 2023).
La mise en place de cette démarche nécessite également la compréhension, l’adhésion et la mobilisation des personnes accueillies dans ces bâtiments et des agents y travaillant.
Ainsi des formations ont été mises en place pour les 40 ambassadeurs « développement durable » de la collectivité, mais aussi pour les agents de la direction des bâtiments dont les missions ont un impact sur l’air intérieur (maintenance, achats, entretien...).
- En savoir plus.
- Delphine Roger - d.roger@somme.fr

 Territoire de Besançon

Du bon air à la crèche Artois sur le Territoire de Besançon

Fin 2012 s’est ouverte la crèche Artois sur le Territoire de Besançon.
Ce bâtiment à énergie positive a fait l’objet d’une démarche de Haute Qualité Environnementale globale.
Le choix du mobilier, des revêtements et peintures a été effectué en visant une moindre toxicité.
ATMO Franche-Comté a été sollicitée pour effectuer deux séries d’analyses de la qualité de l’air intérieure (Formaldéhyde, benzène et CO2) en 2012-2013.
Les mesures ont révélé des valeurs très nettement en dessous des valeurs réglementaires.
- Rokaya Toubale - rokaya.toubale@besancon.fr

 REDUCTION DES EMISSIONS DE POLLUANTS ET QUALITE DE L’AIR

 Ares association

Des véhicules propres pour les livraisons des grandes enseignes parisiennes

La Petite Reine, filiale d’Ares association, a fait de la logistique intra-urbaine durable sa priorité.
Elle s’occupe de la livraison de marchandises alimentaires et non-alimentaires à domicile dans Paris intra-muros.
Des enseignes telles que Monoprix, Carrefour Market, le BHV, la Grande Epicerie de Paris lui font confiance.
Son but est de faciliter le service de livraison tout en améliorant la qualité de vie en centre ville, les véhicules qui composent sa flotte n’émettent ni CO2, ni particules : il s’agit de Cargocycles®, vélos assistés électriquement, et de véhicules électriques utilitaires légers.
Par leur caractère silencieux, ces véhicules contribuent en outre à la réduction des nuisances sonores en ville et limitent l’encombrement dû aux véhicules de livraison souvent surdimensionnés.
- En savoir plus
- Solenne de la Villeon - solenne.delavilleon@lapetitereine.com

 Egis

Egis réalise une étude de l’impact sur la qualité de l’air des émissions au Cameroun

Egis est intervenu en 2011 et 2012 pour le groupe Rio Tinto Alcan afin d’étudier l’impact des émissions atmosphériques d’une usine de production d’aluminium primaire à Edéa au Cameroun.
En partenariat avec la société Seres, Egis a mis en place un système de surveillance en continu et semi-continu de la qualité de l’air dans l’environnement du site.
Par ailleurs, l’impact des émissions atmosphériques du site a été évalué à partir d’une étude de dispersion.
En s’appuyant sur les caractéristiques physiques et chimiques des rejets, des données météorologiques (station in-situ), des données topographiques et d’occupation des sols, plusieurs scénarios d’émission ont été testés : un état actuel, une configuration pire-cas, une configuration des rejets optimisée.
Les résultats de ces modélisations ont permis de mettre en évidence les zones les plus sensibles et les plus impactées par les rejets du site au regard des normes de qualité de l’air française et européenne.
- Martine Jauroyon - martine.jauroyon@egis.fr

 GDF SUEZ

GDF SUEZ s’engage à réduire ses émissions de polluants pour préserver la qualité de l’air

Dans la cadre de sa politique en matière de responsabilité environnementale et sociétale, GDF SUEZ s’engage à limiter les rejets polluants dans l’air, l’eau et les sols.
Ainsi, afin de réduire l’impact environnemental de ses activités, le Groupe met en oeuvre une grande variété de techniques pour réduire les émissions dans l’air : réduction à la source grâce à un bouquet énergétique adapté ; optimisation de la combustion et traitements des fumées ; mise en place de filtres ou injection d’eau pour réduire les poussières ; installation de brûleurs Bas-NOx ou injection d’urée (traitement secondaire) pour contrôler les oxydes d’azote (NOx) ; choix de combustibles à très basse teneur en soufre pour réduire les émissions de dioxyde de soufre.
Certaines entités du groupe ont déjà réalisé de gros efforts pour réduire leurs émissions.
Par exemple, en 10 ans, Electrabel a réduit ses émissions de NOx de 72,8% et de particules de 91,7%.
- En savoir plus
- Elsa Favrot-Monier - elsa.favrot@gdfsuez.com

 Communauté urbaine de Bordeaux

La Communauté urbaine de Bordeaux s’engage en faveur d’une réduction des émissions de GES

La mobilisation citoyenne en faveur du PCET (Plan Climat Energie Territorial) de la Communauté urbaine de Bordeaux s’est concrétisée par l’expérimentation des Pionniers du Climat, durant une année.
Accompagnée par un groupement de prestataires spécialisés dans la problématique liée aux enjeux climatiques.
La démarche a permis aux citoyens volontaires d’adopter ou de concrétiser des comportements plus vertueux, notamment en matière de réduction d’émission de gaz à effet de serre.
Plateforme collaborative, prêt d’une tablette tactile, nombreux temps de rencontres (forum, ateliers de formation, visites sur site, plénières) ont permis aux Pionniers de développer des actions concrètes chez eux, sur les thèmes de la mobilité, de la consommation en eau et en énergie, de la consommation de biens et services.
Le bilan, présenté en plénière de clôture le 7 février 2014, a montré qu’une majorité de foyers a notablement diminué ses consommations énergétiques et donc allégé ses factures.
Des amitiés se sont aussi créées entre les Pionniers.
De telles initiatives sont donc aussi importantes pour créer et tisser du lien social.
En savoir plus - Mélanie Nunez - mnunez@cu-bordeaux.fr

 GERES

GERES déploie un dispositif innovant pour réduire les fumées domestiques

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les fumées domestiques sont responsables de près de 2 millions de décès par an dans les Pays en développement.
En matière d’amélioration des conditions de vie dans ces pays, la qualité de l’air est donc un enjeu central.
GERES, association française de solidarité internationale, a permis de diffuser au Cambodge plus de 2,5 millions de foyers de cuisson améliorés en 10 ans.
Ce programme fait désormais office de référence mondiale.
Fort de ce succès, l’ONG entreprend depuis 2011 dans la région de Bamako, au Mali, un projet visant à diffuser à grande échelle le cuiseur Wassa.
En plus de limiter les fumées nocives, le Wassa réduit la précarité énergétique : l’économie de charbon est estimée à environ 25 % soit 30 euros par an.
En limitant la pression sur le bois énergie issu de sources locales et en évitant les émissions de gaz à effet de serre, le Wassa participe à la préservation de notre environnement.
- Découvrir le web-documentaire « Wassa, pleins feux sur un cuiseur durable  ».
- Renaud Bettin - r.bettin@geres.eu

 INFORMATION ET SENSIBILISATION DANS LE DOMAINE DE LA QUALITE DE L’AIR

 La Poste

Un partenariat entre La Poste pour FNE améliorer son expertise qualité de l’air

Déjà engagé dans une politique de neutralité carbone globale, la direction du Courrier du Groupe La Poste souhaite aujourd’hui élargir son expertise sur les questions de la qualité de l’air et de la gestion du bruit, qui représentent des enjeux croissants, en particulier pour les secteurs du transport et de la logistique urbaine.
C’est dans ce cadre que La Poste (direction du Courrier) et l’association France Nature Environnement ont signé le 22 mai 2013 une convention de partenariat, pour une durée d’un an.
Objectifs : améliorer les connaissances de La Poste sur ces sujets en lien avec les activités de l’entreprise pour mieux les appréhender, sensibiliser tous les collaborateurs et identifier rapidement, ensemble, les pistes de progrès.
Un état des lieux et diagnostic des activités du Courrier est en cours d’élaboration.
A l’issue de ces travaux, des pistes de recommandations et plans d’actions à mettre en oeuvre seront proposés au mois de mai prochain.
- Benjamin Garcia - benjamin.garcia@laposte.fr

 Communauté urbaine de Dunkerque

La Communauté urbaine de Dunkerque organise des formations sur la qualité de l’air intérieur

La Communauté urbaine de Dunkerque s’engage depuis longtemps en faveur de la santé de ses habitants, notamment sur les questions de qualité de l’air intérieur.
A ce titre, après concertation avec les acteurs locaux, la CUD a signé en décembre 2012 un Contrat Local de Santé (CLS) avec l’Agence régionale de santé et la Sous-préfecture de Dunkerque.
D’une durée de cinq ans, le CLS est structuré autour de six orientations stratégiques, dont celle de « santé - environnement ».
Concrètement, l’une des actions a été d’organiser une session de formation de deux jours destinée aux agents communaux en charge du logement afin de les sensibiliser sur les problématiques de qualité de l’air intérieur.
Les sources de pollution intérieure sont multiples et peuvent avoir des effets néfastes sur la santé : chauffage, humidité, fumée de tabac, poêle à pétrole, animaux domestiques, produits d’entretien...
L’application de gestes simples permet pourtant de limiter ces dangers et d’améliorer la qualité de l’air chez soi.
Cette formation a été animée par l’APPA Nord Pas de Calais (Association pour la prévention de la pollution atmosphérique) accompagnée de plusieurs experts tels que la Maison de la promotion de la santé et la Maison de l’environnement de Dunkerque, l’association ECLAT-GRAA (prévention tabac) et la Direction Energie de la CUD.
15 référents techniques, qui agissent sur le terrain, ont pu ainsi bénéficier de cette formation pour en faire des relais d’information auprès de la population.
- Violayne Schoch - violayne.schoch@cud.fr

 CLCV

La CLCV lutte contre les idées reçues pour améliorer la qualité de l’air dans les maisons

Dans le cadre du plan régional santé environnement des Pays de La Loire, la CLCV (Association nationale de défense des consommateurs et usagers) mène depuis 2009 des actions de sensibilisation du grand public à la qualité de l’air intérieur.
Dans le domaine de l’entretien ménager, la CLCV combat ainsi un certain nombre d’idées répandues et transmises depuis des années sans remise en question, comme par exemple l’idée selon laquelle seule l’eau de javel est un désinfectant efficace.
Par le biais des ateliers «  Maison Nette sans salir ma planète », la CLCV explique au grand public les pictogrammes de danger figurant sur les produits ménagers classiques, leur donne des informations sur les produits écolabellisés et les produits naturels, efficaces et respectueux de la santé et de la planète.
Un litre de produit ménager multi-usage est ensuite réalisé par chaque participant à ces ateliers, invité ainsi à s’en servir dès son retour à domicile.
Ces ateliers sont également l’occasion de rappeler que pour dépolluer l’intérieur des maisons, il est nécessaire de renouveler son air tous les jours de l’année, même l’hiver.
- En savoir plus
- Maryline Decaestecker - coordination44@clcv.org

 France Nature Environnement

La campagne de sensibilisation sur l’air « irrespirable » par France Nature Environnement

2013 était année européenne de l’air, France Nature Environnement (FNE) et son réseau santé-environnement se sont impliqués toute l’année autour de cette thématique.
Dans la continuité du travail déjà fait en 2012, avec Le diesel tue, FNE a souhaité renouveler une campagne de sensibilisation du grand public autour des enjeux de la qualité de l’air.
Pour rendre visible la pollution de l’air, FNE a installé, le 14 novembre 2013, un cube de toile blanche sur le toit d’un immeuble parisien puis appliqué de la colle transparente sur l’une des faces.
Heure par heure, les polluants s’y sont fixés.
Une semaine plus tard, en se déposant, les polluants ont fait apparaître le mot « irrespirable ».
Début décembre, dix jours après son lancement, la vidéo de l’opération comptabilisait déjà 50 000 vues sur internet.
A travers cette campagne, FNE demandait aux pouvoirs publics : de prendre des mesures immédiates pour réduire les émissions de toutes les sources de polluants atmosphériques et la mise en place de nouvelles politiques publiques ; des plans de protection de l’atmosphère (PPA) plus ambitieux ; le développement de transports alternatifs plus doux et d’une mobilité durable.
- En savoir plus
- Sophie Fleckenstein - sophie.fleckenstein@fne.asso.fr

 Les Petits Débrouillards Pays de la Loire

Les Petits Débrouillards informent les collèges sur les enjeux de qualité de l’air intérieur

Les Petits Débrouillards Pays de la Loire, soutenus par la Direction régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) et l’Agence régional de la santé (ARS), ont proposé à quatre collèges de la région Pays de la Loire un club UniverCités sur les enjeux sanitaires de la qualité de l’air intérieur.
A travers des espaces d’exploration des sciences par les sciences, ces Club UniverCités permettent aux collégiens de comprendre les enjeux de la qualité de l’air intérieur (composition de l’air, source des pollutions, origine des composés et effets sur la santé) ; de créer du lien entre chercheurs, experts, acteurs de la santé autour d’un projet de jeunes ; valoriser les découvertes et les recherches des jeunes auprès des acteurs de leur établissement, et d’identifier avec l’ensemble des acteurs les solutions qui contribuent à la réduction des risques sanitaires liés à une mauvaise qualité de l’air.
Le nombre de séances, les horaires et le nombre de participants (une douzaine de jeunes volontaires, ou une classe partagée en deux,...) sont définis avec l’établissement.
- En savoir plus
- apdpl.72@gmail.com


Comité 21
132 rue de Rivoli - 75001 Paris
tél. : 01 55 34 75 21 - fax : 01 55 34 75 20
Contact : Christine Delhaye

- Site internet du Comité 21


Article lu 1469 fois

lire aussi :
  • Rechercher toute l’info qui vous intéresse disponible sur CDURABLE.info
  • Spécial Changement climatique
  • Spécial Education au changement climatique


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9968141

    49 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable