CDURABLE.info sélectionne, depuis 9 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 

La tentation du bitume : où s’arrêtera l’étalement urbain ?

« septembre 2014 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 
 
Librairie Développement Durable > Humain
Un livre de Olivier Razemon et Eric Hamelin

La tentation du bitume : où s’arrêtera l’étalement urbain ?

mardi 14 février 2012
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Année après année, la campagne française disparaît sous la ville. Malgré les proclamations indignées et les législations vertueuses, la terre fertile se raréfie, les espaces naturels se morcellent, la ville s’éparpille et se cloisonne, l’automobile s’impose comme unique lien social. Le phénomène, connu sous le nom d’étalement urbain, ne résulte pas seulement de la crise du logement et du désir d’accession à la propriété individuelle. Centres commerciaux, entrepôts, parkings, la ville étalée se nourrit d’une économie opulente et d’une société qui valorise le bonheur individuel, à court terme de préférence.



Autrement dit, nous sommes tous responsables. Dans cet ouvrage enlevé et efficace, coécrit par un expert du sujet et un journaliste spécialisé, les auteurs brossent un tableau vivant et sans concession de la bataille inégale qui se livre entre la soif de bitume et les rares garde-fous susceptibles de contrer le phénomène. Tout est perdu ? Voire. Et si les crises qui se profilent fournissaient un sursaut brutal mais inespéré ?

- Télécharger un extrait de cet ouvrage en cliquant ici.

A propos des auteurs

Eric Hamelin, sociologue urbaniste, est responsable du bureau d’étude Repérage Urbain. Il conçoit des projets d’urbanisme en collaboration avec des équipes pluridisciplinaires, tout en faisant systématiquement référence au point de vue des utilisateurs. Il est professeur associé au département de sociologie de l’université de Rouen et chargé de cours à l’Institut d’urbanisme de Paris (université de Créteil).

Olivier Razemon est journaliste free-lance depuis plus de dix ans. Il travaille notamment pour Le Monde et le magazine Géomètre. Voyageur, reporter et observateur du monde d’aujourd’hui, il écrit de nombreux articles sur les transports, l’urbanisme et les modes de vie. Il est aussi le coauteur du livre Les Transports, la planète et le citoyen aux éditions Rue de l’échiquier.

Références : La tentation du bitume de Olivier Razemon et Eric Hamelin - Préface de Roland Castro - Editeur : Rue de l’Echiquier - Collection Les petits ruisseaux - 224 pages - date de parution : 19 janvier 2012 - ISBN : 978-2-917770-32-0 - Prix public : 14 €

Pour en savoir plus

Etalement urbain et changements climatiques : état des lieux et propositions

Si la lutte contre l’étalement urbain constitue un objectif phare du discours politique national et local, ce phénomène reste encore mal maîtrisé. Cette publication du Réseau Action Climat approfondit cette thématique sous l’angle climat-énergie et fait émerger de véritables pistes de progrès. Télécharger l’étude du RAC France (août 2011) Etalement urbain et changements climatiques : état des lieux et propositions en cliquant ici.

Un monde pour soi

Le film documentaire "Un monde pour soi" est sorti en 2010 en livret DVD aux éditions L’Harmattan. C’est un film produit par les Parcs naturels régionaux sur l’étalement urbain en zone rurale et son impact sur les paysages, la biodiversité et le lien social. Ce film est à la fois un film d’auteur et un outil de débat pour les élus et les techniciens, souvent démunis face à la prolifération de maisons individuelles standardisées. Pour en savoir plus, lire notre article en cliquant ici.

Article lu 1444 fois



Forum

  • La tentation du bitume : où s’arrêtera l’étalement urbain ?
    14 février 2012, par France

    Nos dirigeants se réjouissent d’une natalité élevée en France. Mais cela conduit à un accroissement démographique permanent et à un recul progressif de tous les espaces naturels. Nous gagnons environ un département français tous les deux ans en terme de population (+ 350 000 habitants par an). il faut bien loger, transporter, éduquer, approvisionner, faire travailler tout ces effectifs supplémentaires. Donc construire des logements, routes, parkings, écoles, magasins, usines en proportion. Les terres agricoles en France disparaissent au rythme d’un département comme l’Isère tous les 10 ans, comment ne pas voir une corrélation évidente ?
    Le terme d’étalement urbain me semble cacher une vérité qui dérange : Dans les années 1950, la France comptait à peu près 45 millions d’habitants, dont la moitié était des ruraux, donc habitaient la campagne. Maintenant, la France Compte 67 millions d’habitants, dont la très grande majorité se concentre en ville. Les campagnes sont bien moins peuplées qu’autrefois, malgré "l’envahissement des rurbains". L’"étalement urbain" est donc uniquement du à l’accroissement global de la population.
    Négliger l’impact de l’accroissement démographique dans la disparition des espaces naturels et agricoles, c’est négliger LE facteur le plus déterminant dans ce phénomène.

 

Accueil du site | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques
Nombre de visiteurs 8310503

68 visiteurs en ce moment | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable