Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...
5ème édition du 26 août au 1er septembre 2024 à Arles

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Un festival qui rassemble un écosystème de penseurs, militants, acteurs publics, scientifiques et entreprises autour des enjeux socio-environnementaux

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert à tous, un laboratoire de réflexion et d’expérimentations des pensées de l’écologie. La 5ème édition de ce festival, unique en France, aura lieu du 26 août au 1er septembre 2024 à Arles. Il rassemble un écosystème de penseurs, militants, acteurs publics, scientifiques et entreprises autour des enjeux socio-économiques et environnementaux de notre temps. L’évènement a lieu chaque année et se déroule également à l’international en Colombie et au Cameroun.

Un ancrage local.
Une conversation monde.
 

Depuis 2020, Agir pour le vivant est devenu un espace de réflexions et d’actions incontournable dans le débat d’idées et l’engagement au niveau national et international. 

Agir pour le vivant permet des réflexions partagées au croisement d’une multiplicité de disciplines. De l’économie au droit, de l’agroécologie aux questions de citoyenneté, cette conversation entre l’Europe, l’Amérique du Sud et l’Afrique de l’Ouest partage les savoirs et pratiques écologiques dans les territoires.

5ème édition à Arles

Pour son 5ème anniversaire, Agir pour le vivant souhaite faire renaître de l’espoir dans une société fracturée et un monde terriblement heurté : celui du soin, de la solidarité, de la résistance et de la réconciliation. Cette 5ème édition sera un espace où se forment les questionnements, où s’investissent les désirs, les énergies, les soulèvements et où résonnent les voix de celles et ceux qui luttent, par leurs corps et leurs pensées.

Du 26 août au 1er septembre 2024, le festival se déploiera dans une douzaine de lieux à Arles autour de six grandes thématiques : Paix, pour une éco réconciliation ; Pour une spiritualité de la Terre, en quête d’une nouvelle philosophie spirituelle ; Vers une propriété écologique, habiter sans posséder ; En finir avec le travail ?, pour une écologie du travail ; Prendre soin, des humains et de la Terre ; Territoires vivants, pour des institutions politiques terrestres.

Cette mobilisation est l’occasion d’asseoir la dimension résolument citoyenne et pédagogique du projet d’Agir pour le vivant, par des formats participatifs, cartes blanches données à des artistes mais également un festival du film du vivant.

L’Université du vivant revient avec une seconde promotion d’une centaine de jeunes autour d’un parcours de réflexions, découvertes et actions concrètes, pour nourrir l’engagement et appréhender sous un nouvel angle les grands enjeux contemporains.

Voulant articuler théories écologistes et réalités territoriales, Agir pour le vivant accueillera cette année plus d’une dizaine de résidences de travail co-construites avec les entreprises et organisations publiques partenaires, afin de repenser nos manières d’habiter et de protéger les communs naturels, à partir d’une compréhension fine du territoire et de ses échelles.

Des intervenant·es d’exception, notamment Nancy Huston, autrice et poétesse, Juliette Rousseau, militante et autrice, Alejandro Jodorowsky, artiste, réalisateur et romancier, Bénédicte Bonzi, anthropologue, Mohamed Amer Meziane, philosophe, Anne-Laure Delatte, chercheuse en économie au CNRS, Catherine Malabou, philosophe, François Jarrige, historien, ou encore Marin Fouqué, romancier et rappeur.

4 Piliers Fondateurs

Agir pour le vivant s’organise autour de quatre axes principaux et complémentaires et se développe à l’année à Arles et sur d’autres territoires : 

Penser le vivant

Favoriser les rencontres et les réflexions pour dessiner une société du vivant, en faisant dialoguer les disciplines et en mêlant auteurs, philosophes, chercheurs, économistes, militants, politiques et dirigeants d’entreprises…

Concrètement : des conférences, des débats, des tables rondes, des formats plus intimes avec “un café avec…” etc. 

La Fabrique de l’action pour le vivant

Réunir les acteurs du territoire ; les entreprises et les citoyens pour faire émerger de nouvelles méthodologies d’actions pour le vivant en multipliant les temps de travail et d’expérimentations. Une contribution à la recherche des moyens d’agir associant expériences scientifiques et littéraires tout au long de l’année. 

Concrètement : des ateliers d’entreprises, des résidences de travail avec les partenaires, des résidences d’écriture et de création, des ateliers découverte pour le grand public.

Célébrer le vivant

En favorisant l’émergence de nouveaux imaginaires et de nouveaux formats afin de sensibiliser le plus grand nombre et notamment en mobilisant des artistes, auteurs, étudiants, activistes et les voix qui renouvellent les approches sur ces sujets.

Concrètement : des soirées et des spectacles, des performances, des expositions, des projections (films et documentaires), etc.

S’engager pour le vivant

Proposer des programmes éducatifs, pédagogiques et de sensibilisation sur mesure pour les citoyen·nes afin de contribuer à développer l’engagement autour des enjeux socio-environnementaux contemporains (l’Université du vivant, le jeu citoyen…)

Podcasts

Pour une économie du vivant

‣ Lien Acast : https://lnkd.in/e8mn8kQb
‣ Lien Deezer : https://lnkd.in/ecrhvFbt
‣ Lien Spotify : https://lnkd.in/eYhcmyzB

Le mouvement B Corp… est un mouvement vivant, qui dessine un nouveau chemin pour le monde de l’entreprise, afin qu’elle repense son rôle dans notre société.

So good Radio

Des personnalités enthousiastes qui nous confient leur précieux rapport au vivant, des récits pour s’émerveiller, porter attention, s’inspirer et s’engager avec la nature, pour la (bio)diversité et comprendre les liens qui nous unissent.

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...