[CDURABLE.info l'essentiel du développement durable] : La première édition du Guide des Placements Responsables
La première édition du Guide des Placements Responsables
samedi 3 mai 2008
par Jean Louis Bézert

D’après un enquête récente d’opinion, 5 % des épargnants se déclarent intéresser par ce type de placements. La parution de ce guide est donc une véritable opportunité pour découvrir le monde de l’Investissemnt Socialement Responsable et des fonds thématiques environnement.

En France, les fonds ISR représentent moins de 10% de l’épargne collective mais la croissance est rapide (+ 178 % en 2006) mais ce niveau reste faible par rapport à d’autres pays plus enclins à ce genre d’investissements.

Ce guide liste plus de 130 fonds recensés « Responsables » et 25 fonds « thématiques environnement ». Chaque fiche descriptive reprend les éléments essentiels : La compagnie gestionnaire, la date de création, le code ISIN, l’orientation, les caractéristiques financière, la gestion et les critères utilisés vis à vis du développement durable. Un histogramme simple reprend l’historique des performances.

A noter 1 page consacrée aux fonds solidaires !

Après lecture et un usage quasi professionnel, on peut regretter certains choix pris par l’éditeur :

● Les 3 classements présentés au début du guide sont uniquement basés sur la performance financière sur 1, 3 et 5 ans. Est-ce que ce genre de classement va aider un particulier motivé par le Développement Durable à choisir selon ses motivations ?

● La plupart des fonds présentés est référencée par Novéthic (www.novethic.fr). Malheureusement, la note attribué par cet organisme ne figure pas sur ce guide !

● Aucune mention sur les lignes de ces portefeuilles n’est faite. L’affichage, ne serait-ce que 10 premières lignes du portefeuille, donnerait un reflet des grandes lignes de l’orientation et de la gestion du fonds.

● La description des 25 fonds environnement recensés ne permet pas, là-aussi, de faire la différence entre les acteurs majeurs de la finance qui ont suivi le courant par opportunisme et certains « petits acteurs » qui font une gestion de conviction. Par ailleurs, certains fonds sont totalement ignorés alors qu’ils représentent un intérêt réel ; citons pour l ’exemple, « BMG environnement » et « Actions planète durable ».

Finalement un épargnant trouvera dans ce guide les éléments essentiels pour orienter son épargne vers des supports réellement différents et concilier l’efficacité financière avec des placement orientés vers le développement durable. Mais je conseillerai de compléter par des recherches sur Internet :

 www.novethic.fr : Référentiel de L’investissement Socialement Responsable
 www.finansol.org : Site qui attribue un label aux produits solidaires
 les sites des compagnies financières
 le site de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) pour consulter les dernières informations publiées par le gestionnaire du fonds : www.amf-france.org

ps :

JLB Conseil et l’agence M&C DURABLE ont fait ce travail de recherche, de sélection et de contrôle pour proposer des solutions réellement orienté vers le développement durable sous la forme de produit simple et accessible pour faire un premier pas vers l’épargne solidaire, responsable ou environnementale.