Dans l'actualité :

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Restauration de la nature : une victoire citoyenne pour la biodiversité !

Le Parlement européen a franchi une étape décisive pour...

Sauvons les abeilles et les agriculteurs ! Une Initiative Citoyenne Européenne contre les pesticides !

Le Parlement européen va débattre de l’initiative citoyenne européenne (ICE) « Sauvez les abeilles et les agriculteurs ! », soutenue par plus d’un million d’Européens. Pour rappel, une ICE permet à au moins un million de citoyens de l’Union européenne, venant d’au moins sept pays membres, de demander une nouvelle législation européenne.
Sauvons les abeilles et les agriculteurs ! Une Initiative Citoyenne Européenne contre les pesticides !
Sauvons les abeilles et les agriculteurs ! Une Initiative Citoyenne Européenne contre les pesticides !
« Cette forte mobilisation citoyenne derrière cette ICE est une chance pour notre combat visant à éliminer progressivement les pesticides de synthèse, à restaurer la biodiversité et à soutenir les agriculteurs dans cette transition » explique Éric Andrieu, eurodéputé socialiste et ancien Président de la commission spéciale pesticides (PEST).
Pour rappel, la Commission européenne a pris l’engagement dans le Green Deal et la Stratégie de la Ferme à la Fourchette de réduire de moitié l’usage des pesticides d’ici 2030. Cette ICE va plus loin : elle souhaite réduire l’usage des pesticides de synthèse de 80 % d’ici à 2030, en commençant par les plus dangereux, pour arriver à une élimination totale en 2035.
« Pour moi, l’essentiel est dans la dynamique enclenchée : la recherche publique et privée l’ont bien compris et développent des alternatives aux pesticides de synthèse, s’opposant ainsi concrètement au lobby de l’agrochimie et de ses porte-voix qui exploitent sans vergogne la guerre en Ukraine pour affaiblir les ambitions du Green Deal en la matière. Trouver des alternatives aux pesticides de synthèse est pourtant un enjeu de santé publique crucial » insiste Éric Andrieu.
L’autre objectif de cette ICE, c’est de restaurer les écosystèmes naturels dans les zones agricoles et de transformer les moyens de production afin que l’agriculture contribue à nouveau à la promotion de la biodiversité.
« Les solutions passent par l’agroécologie, c’est à dire qu’on les trouve dans la nature : nous devons non seulement respecter les écosystèmes, mais également accroitre la biodiversité fonctionnelle naturelle pour tirer parti des régulations naturelles » précise l’eurodéputé.
Enfin, et c’est essentiel, cette ICE a le mérite de rappeler dès son titre même que les abeilles et les agriculteurs sont les deux faces d’une même pièce. « Cela permet de dépasser la narratif habituel de la droite qui justifie l’inaction avec l’argument que les agriculteurs sont déjà en difficulté et qu’il ne faut pas rajouter. C’est un contre sens total ! Les agriculteurs sont les premières victimes des pesticides qu’ils utilisent, et ils sont enfermés dans une course au productivisme. C’est pourquoi nous devons les soutenir, les sécuriser économiquement pour les aider à prendre le risque de la transition environnementale. Cela pose clairement la question du budget de la prochaine PAC » conclut Éric Andrieu.

Initiative Citoyenne Européenne « Sauvons les abeilles et les agriculteurs ! »

new_background_pic_1920.jpg
  1. L’élimination progressive de l’utilisation des pesticides de synthèse : D’ici 2030, l’utilisation de pesticides de synthèse sera progressivement réduite de 80% dans l’agriculture de l’UE. D’ici 2035, l’agriculture de l’ensemble de l’Union fonctionnera sans pesticides de synthèse.
  2. Mesures vecteur de rétablissement de la biodiversité : Les habitats seront restaurés et les zones agricoles deviendront un vecteur de restauration de la biodiversité.
  3. Soutien aux agriculteurs: Les agriculteurs doivent être soutenus dans la nécessaire transition vers l’agroécologie. Les exploitations agricoles familiales, diversifiées et durables seront favorisées, l’agriculture biologique développée et la recherche sur l’agriculture sans pesticides de synthèse ni OGM sera soutenue

Une voie sans issue

L’agriculture européenne est dans une impasse. Les politiques agricoles orientées vers la maximisation des rendements reposant sur les pesticides de synthèse ont conduit les écosystèmes au bord de l’effondrement. Jour après jour, la diversité biologique qui est à la base de nos systèmes de production alimentaire disparaît, menaçant gravement l’avenir de notre alimentation, de notre agriculture, de notre santé et de notre environnement. Les conséquences pour la nature sont désastreuses : les abeilles, les papillons et d’autres insectes disparaissent de nos paysages et les oiseaux, autrefois très présents, ont cessé de chanter dans nos campagnes. Nos ruisseaux et rivières sont pollués et nous sommes exposés quotidiennement à un cocktail de pesticides de synthèse via notre alimentation. De plus, la survie des agriculteurs eux-mêmes est menacée par l’agriculture industrielle. Au cours des 10 dernières années, une exploitation agricole a fermé ses portes toutes les 3 minutes! Suivant la devise “Grandis ou péris”, un nombre décroissant d’exploitations agricoles détient de plus en plus de terres, se focalisant sur les rendements et les ventes plutôt que sur la qualité. Inversement, l’agriculture familiale peine à survivre; avec sa disparition, les zones rurales perdent des emplois et leurs traditions.

Un autre modèle agricole est possible !

La solution est une forme d’agriculture capable de prospérer sans l’usage de produits chimiques, une agriculture qui repose sur la biodiversité et sur des méthodes favorables au climat, assurant l’alimentation de la population aujourd’hui et pour le futur. Cette agriculture préserve l’inestimable diversité de notre environnement, de notre alimentation et de nos traditions rurales à travers l’Europe. Notre Initiative Citoyenne Européenne demande une politique agricole qui sauve à la fois les abeilles et les agriculteurs. Si nous réussissons à obtenir au moins 1 million de signatures, la Commission européenne et le Parlement européen devront prendre en compte nos demandes. Aidez-nous à remplir cet objectif: chaque signature compte! anne-nygard-anb9obz-qko-unsplash.jpg

Pourquoi cette initiative ?

L’humanité fait face au plus grand défi de son histoire. Avec le changement climatique rapide et un déclin de la biodiversité sans précédent, la production alimentaire et au final notre propre survie sont en jeu. Ces conclusions alarmantes ont été récemment émises indépendamment par l’Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture des Nations-Unies (FAO, février 2019 (télécharger)), par le Conseil Mondial de la Biodiversité (IPBES, mai 2019) et par le Groupe d’experts Intergouvernementaux sur l’Evolution du Climat (GIEC, août 2019 (télécharger)). Les scientifiques ne laissent aucun doute que les causes principales de cette crise globale sont d’origine humaine et que les solutions impliquent des changements sans précédent, rapides et à grande échelle dans toutes les strates de la société. Ceux-ci impliquent un changement radical de notre manière de produire de l’énergie vers les énergies renouvelables et une transformation radicale de notre manière d’occuper la terre, notamment dans la manière de produire notre alimentation. Au regard de l’urgence, l’Initiative Citoyenne Européenne “Sauvons les abeilles et les agriculteurs” veut être un catalyseur de la transformation de l’agriculture, vers un modèle basé sur les principes d’agroécologie qui promeuvent la biodiversité. Un tel modèle agricole préserve les ressources naturelles, prévient l’érosion des sols, accroît la fertilité des sols et contribue à la protection du climat en absorbant plus de gaz à effet de serre qu’il n’en produit. Un tel modèle agricole est la seule réponse possible aux défis croissants de la chute de la biodiversité et de la crise climatique, il est le seul permettant d’assurer une production alimentaire pour les générations futures. Supprimer progressivement les pesticides est donc un prérequis de base et un levier important dans cette transition pour passer d’un modèle agricole reposant sur la chimie à un modèle favorisant la biodiversité et basé sur la nature. Arrêter les pesticides progressivement sur 15 ans constitue un défi ambitieux. La transition de notre modèle agricole vers l’agroécologie représente un changement important pour de nombreux acteurs, en particulier nos agriculteurs mais avec une volonté politique importante, la transition est à portée de main. En effet, la possibilité d’un changement moins rapide n’est plus d’actualité. En 2008, un rapport de la Banque Mondiale (International Assessment of Agricultural Knowledge, Science and Technology for Development, IAASTD) prévenait de manière urgente, aux vues des prévisions alarmantes sur l’état du climat et de la biodiversité (télécharger), que maintenir le statu quo n’est pas une possibilité. (télécharger) Parmi les recommandations scientifiques, la transition vers des méthodes agricoles utilisant peu d’intrants, la promotion et le développement de méthodes agroécologiques, le remplacement des pesticides de synthèse par des alternatives biologiques et des investissements dans une meilleure sélection de variétés de plantes résistantes à la chaleur et aux parasites. Ces recommandations n’ont malheureusement pas été écoutées. Rien n’a changé dans les politiques agricoles, si bien que la fenêtre d’opportunité pour prendre des mesures s’est réduite et nous devons reconnaître aujourd’hui que notre génération est la dernière à pouvoir prendre des mesures efficaces pour stopper l’extinction des espèces et le changement climatique. Nos actions seront décisives pour déterminer si la vie que nous offrirons aux générations futures sur cette terre sera aussi agréable que celle que nous avons connue. C’est notre responsabilité d’agir pour cela. Avec l’Initiative Citoyenne Européenne “Sauvons les abeilles et les agriculteurs”, nous oeuvrons à résoudre la crise actuelle.

A propos de l’ICE “Sauvons les abeilles et les agriculteurs

logo_fra.png

Nous sommes une vaste alliance d’ONG, de mouvements agricoles, de mouvements citoyens, d’associations apicoles et de scientifiques.

Notre objectif est d’obtenir un changement de paradigme dans l’agriculture européenne, afin qu’elle devienne un modèle qui réponde aux besoins de l’environnement, des agriculteurs comme des citoyens. Ensemble, nous voulons récolter au moins un million de signatures pour notre Initiative Citoyenne Européenne « Sauvons les abeilles et les agriculteurs ! L’initiative est coordonnée par les organisations ci-dessous.

Membres du Cercle des Organisateurs:

capture_d_e_cran_2023-03-16_a_15.23_33.png

 

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en place des systèmes capables de stocker de la chaleur en été pour une utilisation en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures diplômés chaque année. Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, lance une campagne de communication qui...

Restauration de la nature : une victoire citoyenne pour la biodiversité !

Le Parlement européen a franchi une étape décisive pour restaurer et protéger de la biodiversité en Europe en adoptant le règlement sur la restauration...